Medi1 TV réduit son déficit de 18% en 2017

La chaîne compte lancer en 2018 un troisième canal arabophone et une nouvelle plateforme d’information radio et télé.

Sous la présidence de Hassan Khiyar, le conseil d’administration de Medi1TV s’est réuni le 21 mars pour valider les comptes 2017 et d’autres points à l’ordre du jour.

Les états de synthèse de la chaîne font ressortir, selon un communiqué diffusé le 22 mars, une amélioration de 18% du résultat net par rapport à 2016.

Le management n’a pas fourni le montant de ce résultat. Mais d’après les données du spécialiste du renseignement commercial Inforisk, Medi1TV affichait en 2016 un déficit de 124.8 MDH pour un chiffre d’affaires de 83.8 millions.

Nous pouvons donc affirmer que la chaîne réduit progressivement ses pertes sachant qu’en 2015 son déficit s’élevait, toujours selon Inforisk, à 192 MDH.

Priorité à l’Afrique

Cette performance est, selon, le management, «le fruit de pratiques de bonne gouvernance, s’appuyant prioritairement sur une politique de gesion optimale des ressources et un accroissement soutenu des recettes, permettant un développement continu d’une offre éditoriale qualitative».

La chaîne compte poursuivre ses efforts d’optimisation et de développement en 2018. Elle compte lancer un troisième canal arabophone et une nouvelle plateforme numérique d’information radio et télé.

De même, le conseil a «engagé le président pour que les énergies et ressources soient en priorité allouées au développement de Medi1TV en Afrique, en partenariat avec Radio Méditerranée Internationale».

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Medi1 TV réduit son déficit de 18% en 2017

La chaîne compte lancer en 2018 un troisième canal arabophone et une nouvelle plateforme d’information radio et télé.

Sous la présidence de Hassan Khiyar, le conseil d’administration de Medi1TV s’est réuni le 21 mars pour valider les comptes 2017 et d’autres points à l’ordre du jour.

Les états de synthèse de la chaîne font ressortir, selon un communiqué diffusé le 22 mars, une amélioration de 18% du résultat net par rapport à 2016.

Le management n’a pas fourni le montant de ce résultat. Mais d’après les données du spécialiste du renseignement commercial Inforisk, Medi1TV affichait en 2016 un déficit de 124.8 MDH pour un chiffre d’affaires de 83.8 millions.

Nous pouvons donc affirmer que la chaîne réduit progressivement ses pertes sachant qu’en 2015 son déficit s’élevait, toujours selon Inforisk, à 192 MDH.

Priorité à l’Afrique

Cette performance est, selon, le management, «le fruit de pratiques de bonne gouvernance, s’appuyant prioritairement sur une politique de gesion optimale des ressources et un accroissement soutenu des recettes, permettant un développement continu d’une offre éditoriale qualitative».

La chaîne compte poursuivre ses efforts d’optimisation et de développement en 2018. Elle compte lancer un troisième canal arabophone et une nouvelle plateforme numérique d’information radio et télé.

De même, le conseil a «engagé le président pour que les énergies et ressources soient en priorité allouées au développement de Medi1TV en Afrique, en partenariat avec Radio Méditerranée Internationale».

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.