Bouygues Construction lance un nouveau projet au quartier Casa-Anfa

S’étalant sur une superficie de 3.000 m2, le nouveau programme immobilier de Linkcity (groupement de filiales de Bouygues Construction), baptisé BO52, promet d'ici fin 2020 plus de 140 unités dont appartements, bureaux et commerces.

Le nouveau projet immobilier BO52 occupera plus de 3.000 m² à Casa Anfa. Plus d’une centaine d’appartements prendront forme d'ici 2 ans et demi. "La construction commencera en janvier 2019 pour pouvoir respecter les délais de livraison prévus pour la fin de 2020…», nous affirme Younes Abdeljalil, DG de Linkcity, le regroupement des filiales de développement immobilier de Bouygues Construction.

Urbanisme, raffinement et blancheur sont les maîtres mots employés par Driss Kettani, un des architectes du projet. L’idée était de créer un modèle d’habitat incarnant les critères urbains, tout en gardant un œil sur le caractère épuré du lieu de vie.

Le nom "BO52" témoigne d’une coïncidence opportune: le numéro 52 qui correspond au lotissement où se dresse le projet; et 1952, année où Bouygues, le géant mondial du BTP, a vu le jour. Sa présence au Maroc remonte à 1978, avec comme premier projet le port de Tan Tan.

Des appartements à partir de 1,5 MDH

Situé au sein de la nouvelle place financière à proximité d’Anfa Park, près de la tour CFC, BO52 comporte principalement deux bâtiments (13 et 16 niveaux au-dessus du rez-de-chaussée), dans l’objectif, selon l’architecte casablancais, «… d’offrir à la ville une nouvelle centralité urbaine moderne où il fait bon vivre et travailler».

Avec un montant d’investissement s’élevant à 330 millions de DH, les 145 unités aujourd’hui commercialisées présentent plusieurs formules d’habitation, allant du T2 en entrée de gamme avec une chambre et un salon, au T5 avec un salon et 4 chambres.

Comme le laisse paraître l’avant-goût du projet, la cible du BO52 devra s’attendre à un prix de 1,5 million de DH pour les appartements de 50 m² en entrée de gamme.

Le choix de la qualité… L’obligation de l’écologie

Le management de Linkcity ainsi que ses architectes s’engagent sur l’aspect qualitatif, en faisant de Bouygues Construction une balustrade du projet. «Nous avons pour ambition de faire de ce programme résidentiel la vitrine du savoir-faire du Groupe Bouygues Construction…», affirme Younes Abdeljalil.

La variable environnementale, qui n’est plus du tout une option, est tout aussi imposante. Selon Driss Kettani, les appartements du BO52 seront construits avec des matériaux nobles et pérennes. «Linkcity Maroc s’est fixé des objectifs environnementaux en termes de consommation d’énergie globale, d’optimisation des flux d’eau et de gestion des déchets».

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Bouygues Construction lance un nouveau projet au quartier Casa-Anfa

S’étalant sur une superficie de 3.000 m2, le nouveau programme immobilier de Linkcity (groupement de filiales de Bouygues Construction), baptisé BO52, promet d'ici fin 2020 plus de 140 unités dont appartements, bureaux et commerces.

Le nouveau projet immobilier BO52 occupera plus de 3.000 m² à Casa Anfa. Plus d’une centaine d’appartements prendront forme d'ici 2 ans et demi. "La construction commencera en janvier 2019 pour pouvoir respecter les délais de livraison prévus pour la fin de 2020…», nous affirme Younes Abdeljalil, DG de Linkcity, le regroupement des filiales de développement immobilier de Bouygues Construction.

Urbanisme, raffinement et blancheur sont les maîtres mots employés par Driss Kettani, un des architectes du projet. L’idée était de créer un modèle d’habitat incarnant les critères urbains, tout en gardant un œil sur le caractère épuré du lieu de vie.

Le nom "BO52" témoigne d’une coïncidence opportune: le numéro 52 qui correspond au lotissement où se dresse le projet; et 1952, année où Bouygues, le géant mondial du BTP, a vu le jour. Sa présence au Maroc remonte à 1978, avec comme premier projet le port de Tan Tan.

Des appartements à partir de 1,5 MDH

Situé au sein de la nouvelle place financière à proximité d’Anfa Park, près de la tour CFC, BO52 comporte principalement deux bâtiments (13 et 16 niveaux au-dessus du rez-de-chaussée), dans l’objectif, selon l’architecte casablancais, «… d’offrir à la ville une nouvelle centralité urbaine moderne où il fait bon vivre et travailler».

Avec un montant d’investissement s’élevant à 330 millions de DH, les 145 unités aujourd’hui commercialisées présentent plusieurs formules d’habitation, allant du T2 en entrée de gamme avec une chambre et un salon, au T5 avec un salon et 4 chambres.

Comme le laisse paraître l’avant-goût du projet, la cible du BO52 devra s’attendre à un prix de 1,5 million de DH pour les appartements de 50 m² en entrée de gamme.

Le choix de la qualité… L’obligation de l’écologie

Le management de Linkcity ainsi que ses architectes s’engagent sur l’aspect qualitatif, en faisant de Bouygues Construction une balustrade du projet. «Nous avons pour ambition de faire de ce programme résidentiel la vitrine du savoir-faire du Groupe Bouygues Construction…», affirme Younes Abdeljalil.

La variable environnementale, qui n’est plus du tout une option, est tout aussi imposante. Selon Driss Kettani, les appartements du BO52 seront construits avec des matériaux nobles et pérennes. «Linkcity Maroc s’est fixé des objectifs environnementaux en termes de consommation d’énergie globale, d’optimisation des flux d’eau et de gestion des déchets».

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.