Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil EDUCATIONLes parents d'élèves contestent un projet numérique du groupe scolaire Massignon

Les parents d'élèves contestent un projet numérique du groupe scolaire Massignon 

Jeudi 14 juin 2018 à 12h56
Les parents d'élèves contestent un projet numérique du groupe scolaire Massignon
 

Pour le collectif de parents "indignés", le passage des manuels scolaires aux écrans nuira gravement à leurs enfants.

Les parents d'élèves du groupe scolaire Louis Massignon à Casablanca contestent le nouveau projet pédagogique du groupe, visant à remplacer les manuels scolaires par des tablettes.

Dans une lettre adressée au directeur général de la Mission laïque française, les parents déplorent "une décision unilatérale et un manque de communication, de considération et de concertation".

Le groupe scolaire s’engage dans un projet numérique "Moodle" généralisé aux classes de CM1, 5e et seconde pour l’année scolaire 2018-2019. L'appel d’offres pour l’acquisition des ordinateurs a été lancé et l’échéancier des paiements fixé.

Les parents expriment leurs craintes quant aux effets néfastes de l'écran dans la vie des enfants (troubles du sommeil, échec scolaire, risque d’obésité, isolement…).

"Le choix de l’utilisation du numérique nécessiterait un réel débat et ne saurait se limiter à des arguments simplistes de s’inscrire dans une démarche forte au service des apprentissages et de la qualité pédagogique des cours qui sont dispensés", peut-on lire dans la lettre.

"Il aurait été plus convenable, avant de penser à généraliser ce nouveau mode d’apprentissage à des centaines d’élèves, de le proposer à des parents qui accepteraient cette méthode de leur plein gré dans un cadre de classe à choix facultatif par niveau et que cette transition se fasse de manière progressive", ajoute la lettre.

L’argument déployé par l’établissement que le numérique est une alternative aux cartables trop lourds ne semble être, pour les parents, "ni sensé ni convaincant". 

L'établissement est allé jusqu'à imposer aux parents l'achat d’une marque qu’il aurait choisie.

Le ras-le-bol des parents n'en est pas à ses débuts. Dans cette même lettre, ils fustigent "les augmentations abusives" des frais de scolarité pratiquées par l'établissement ainsi que "beaucoup de décisions unilatérales".

"Toutes ces procédures sont illégales et passibles de poursuites judicaires et en aucun cas l’école ne peut se substituer aux parents d’élèves afin d’acheter à leur place leurs fournitures scolaires et encore moins les ordinateurs", relève la lettre.

Contactée par Médias 24, la direction du groupe scolaire nous a donné rendez-vous la semaine prochaine. Nous publierons ses explications.
 

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close