Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil EDUCATIONGMT+1: Reprise scolaire sur fond de confusion

GMT+1: Reprise scolaire sur fond de confusion 

Mercredi 7 novembre 2018 à 14h17
GMT+1: Reprise scolaire sur fond de confusion
Lycée Charif Al Idrissi à Casablanca. (Photo AIC press)

En signe de protestation contre le maintien de l'heure GMT+1 au Maroc, des élèves ont investi les entrées de plusieurs établissements. Des appels au boycott des écoles ont été lancés.

Après les vacances de mi-semestre, la reprise des cours s'annonce tendue. En cause: le maintien surprise de l'heure d'été au Maroc et l'annonce de nouveaux horaires scolaires. 

Ce mercredi 7 novembre, les écoliers devaient reprendre les cours selon les anciens horaires, l'heure GMT (heure d'hiver), c'est-à-dire à partir de 8h. Les nouveaux horaires n'entrent en vigueur qu'à partir du 12 novembre. Par ailleurs, des parents, mal informés, n'ont conduit leurs enfants vers leurs écoles qu'une heure après, à 9h, a constaté Médias24.

Pour cette première journée d'école, des appels au boycott des établissements scolaires ont été également largement partagés sur les réseaux sociaux. 

Dans un communiqué publié le 6 novembre, la Coordination nationale de l'enseignement au Maroc s'est jointe au mouvement. Elle a exprimé son "refus" du maintien de l’heure GMT+1 et a appelé le gouvernement à revenir sur cette décision "improvisée et unilatérale" aux conséquences néfastes.

Par ailleurs, le ministère de l'Education nationale indique dans un communiqué que la reprise des cours se passe de manière "normale". Quelques mouvements de protestations "isolés", retards et absences ont été enregistrés. 

Concernant le maintien des horaires d'entrée à l'école (8h), une source autorisée nous explique que c'est à la demande de la Fédération des parents d'élèves, que le changement ne sera effectif qu'à partir du 12 novembre, pour permettre aux comités techniques d'effectuer les changements nécessaires au niveau de l'emploi du temps".

Rappelons que le ministère a tenu une série de rencontres avec les syndicats et les associations de parents d'élèves pour débattre des options sur une nouvelle formule. De nouveaux horaires ont ainsi été fixés pour la période hivernale.

Pour le président de la Fédération nationale des associations de parents d’élèves, Noureddine Akkouri, l'objectif des concertations était "d'assurer aux élèves les bonnes conditions pour se rendre à l'école tout en gardant le même nombre d'heures de cours".

Du côté des parents, le flou persiste autant pour le secteur privé que public. 

Le 1er novembre, le gouvernement a adopté un décret modifiant le décret n°2-05-916, fixant les jours et les horaires de travail dans les administrations publiques et les collectivités locales.

Le décret ajoute un article autorisant les chefs des administrations à accorder des facilités dans certains cas, en vue d’être en phase avec le changement des horaires scolaires, pour permettre aux parents et tuteurs d'enfants d'accompagner ces derniers à l'école.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close