L'agence sanitaire américaine FDA (Food and Drug Administration) a approuvé, mardi 26 novembre, un médicament destiné au traitement des tumeurs présentant un changement génétique spécifique.

C'est la deuxième fois que la FDA approuve un traitement du cancer basé sur un biomarqueur commun à différents types de tumeurs plutôt que sur l'emplacement dans le corps d'où provient la tumeur. 

Vitrakvi (Larotrectinib) est indiqué dans le traitement des adultes et enfants atteints de tumeurs solides à test positif pour les gènes NTRK, ce qui peut favoriser la croissance des tumeurs cancéreuses. Les tumeurs présentant ce type de modification génétique ne sont pas courantes, mais peuvent être retrouvées dans les cancers des sarcomes des glandes salivaires, de la thyroïde, des poumons et des tissus mous. 

Le médicament doit être utilisé pour traiter les tumeurs qui se sont propagées ou qui n’ont pas pu être enlevées chirurgicalement et qui se sont développées au cours de traitements antérieurs.

L'efficacité du Larotrectinib a été étudiée dans le cadre de trois essais cliniques, portant sur 55 patients adultes et enfants, tous atteints de tumeurs positives pour NTRK. 

Le traitement a montré un taux de réponse global de 75% pour différents types de tumeurs solides. 73% des réponses ont duré au moins six mois et 39% ont duré un an ou plus au moment de l’analyse des résultats.

En 2017, la FDA a élargi l’approbation de Keytruda (pembrolizumab) afin d’inclure le traitement des adultes et des enfants atteints de tumeurs solides avancées présentant des niveaux élevés d’instabilité microsatellite (MSI-H) ou de déficience de réparation de mismatch (MMR).

La FDA a approuvé l'homologation de Vitrakvi à Loxo OncologyIl sera vendu au prix de 32.800 dollars par mois, en partenariat avec Bayer.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

L'agence sanitaire américaine FDA (Food and Drug Administration) a approuvé, mardi 26 novembre, un médicament destiné au traitement des tumeurs présentant un changement génétique spécifique.

 

C'est la deuxième fois que la FDA approuve un traitement du cancer basé sur un biomarqueur commun à différents types de tumeurs plutôt que sur l'emplacement dans le corps d'où provient la tumeur. 

Vitrakvi (Larotrectinib) est indiqué dans le traitement des adultes et enfants atteints de tumeurs solides à test positif pour les gènes NTRK, ce qui peut favoriser la croissance des tumeurs cancéreuses. Les tumeurs présentant ce type de modification génétique ne sont pas courantes, mais peuvent être retrouvées dans les cancers des sarcomes des glandes salivaires, de la thyroïde, des poumons et des tissus mous. 

Le médicament doit être utilisé pour traiter les tumeurs qui se sont propagées ou qui n’ont pas pu être enlevées chirurgicalement et qui se sont développées au cours de traitements antérieurs.

L'efficacité du Larotrectinib a été étudiée dans le cadre de trois essais cliniques, portant sur 55 patients adultes et enfants, tous atteints de tumeurs positives pour NTRK. 

Le traitement a montré un taux de réponse global de 75% pour différents types de tumeurs solides. 73% des réponses ont duré au moins six mois et 39% ont duré un an ou plus au moment de l’analyse des résultats.

En 2017, la FDA a élargi l’approbation de Keytruda (pembrolizumab) afin d’inclure le traitement des adultes et des enfants atteints de tumeurs solides avancées présentant des niveaux élevés d’instabilité microsatellite (MSI-H) ou de déficience de réparation de mismatch (MMR).

La FDA a approuvé l'homologation de Vitrakvi à Loxo OncologyIl sera vendu au prix de 32.800 dollars par mois, en partenariat avec Bayer.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.