Au terme des JO 2016 à Rio de Janeiro, le Maroc n'aura remporté qu'une seule médaille, grâce au boxeur Mohamed Rabii. Les 48 autres athlètes représentant le Maroc dans 13 disciplines sont revenus bredouilles. C'est, avec les Jeux olympiques de Londres, la pire moisson pour le Maroc depuis 1984.

Les Marocains avaient misé beaucoup d'espoir en Rabii, qui leur avait promis de revenir avec une médaille. Grâce au  champion du monde, la boxe marocaine totalise désormais quatre médailles de bronze, après celles des frères Achik, Abdelhak (Séoul 1988) et Mohamed (Barcelone 1992), puis, Taher Tamsamani (Sydney 2000).

En revanche, zéro pointé pour l'athlétisme: Iguider n'a pas réussi à réitérer sa performance de 2012 (médaille de bronze) et revient les mains vides, comme le reste de la délégation d'athlètes, pourtant traditionnellement principaux pourvoyeurs de médailles pour le royaume. L'athlétisme marocain, c'est en effet 90% des médailles marocaines: 6 en or, 5 en argent et 8 en bronze. 

Mieux encore. Toutes les médailles d'or olympiques que compte le Maroc ont été remportées par des athlètes: Nawal El Moutawakil (400m Haies à Los Angeles, 1984), Said Aouita (5.000 m à Los Angeles, 1984), Brahim Boutaib (10.000 m à Séoul, 1988), Khalid Skah (10.000 m à Barcelone, 1992) et Hicham El Guerrouj (1.500m et 5.000m à Athènes, 2004).

Résultat des courses, depuis 8 ans, le nombre de médailles glanées par le Maroc aux Jeux Olympiques fait quasiment du surplace. Depuis Rome 1960 et en 10 participations, le bilan s'élève à 23 médailles (6 en or, 5 en argent et 12 en bronze). C'est, à titre de comparaison, moins que le total des médailles d'or remportées par le nageur américain Michael Phelps... 

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Au terme des JO 2016 à Rio de Janeiro, le Maroc n'aura remporté qu'une seule médaille, grâce au boxeur Mohamed Rabii. Les 48 autres athlètes représentant le Maroc dans 13 disciplines sont revenus bredouilles. C'est, avec les Jeux olympiques de Londres, la pire moisson pour le Maroc depuis 1984.
 

Les Marocains avaient misé beaucoup d'espoir en Rabii, qui leur avait promis de revenir avec une médaille. Grâce au  champion du monde, la boxe marocaine totalise désormais quatre médailles de bronze, après celles des frères Achik, Abdelhak (Séoul 1988) et Mohamed (Barcelone 1992), puis, Taher Tamsamani (Sydney 2000).

En revanche, zéro pointé pour l'athlétisme: Iguider n'a pas réussi à réitérer sa performance de 2012 (médaille de bronze) et revient les mains vides, comme le reste de la délégation d'athlètes, pourtant traditionnellement principaux pourvoyeurs de médailles pour le royaume. L'athlétisme marocain, c'est en effet 90% des médailles marocaines: 6 en or, 5 en argent et 8 en bronze. 

Mieux encore. Toutes les médailles d'or olympiques que compte le Maroc ont été remportées par des athlètes: Nawal El Moutawakil (400m Haies à Los Angeles, 1984), Said Aouita (5.000 m à Los Angeles, 1984), Brahim Boutaib (10.000 m à Séoul, 1988), Khalid Skah (10.000 m à Barcelone, 1992) et Hicham El Guerrouj (1.500m et 5.000m à Athènes, 2004).

Résultat des courses, depuis 8 ans, le nombre de médailles glanées par le Maroc aux Jeux Olympiques fait quasiment du surplace. Depuis Rome 1960 et en 10 participations, le bilan s'élève à 23 médailles (6 en or, 5 en argent et 12 en bronze). C'est, à titre de comparaison, moins que le total des médailles d'or remportées par le nageur américain Michael Phelps... 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.