L'Association Internationale de l'Évaluation des acquis des élèves procède, tous les quatre ans, à des études d'évaluation des acquis des élèves en mathématiques et en sciences, connu sous le nom de TIMSS. Ces études sont menées dans plusieurs pays, dont le Maroc, elles sont supervisées méthodologiquement par cette Association et réalisées sur le terrain avec le concours des instances compétentes de chaque pays.  La dernière étude en date est celle de 2015.

Si cette association publie les résultats en comparant les scores des élèves à l'échelle internationale pour faire apparaître les grandes tendances, elle ne réalise pas de rapport par pays. À l'instar de ce qui se fait dans certains pays, le Conseil supérieur de l’Education, de la formation et de la recherche scientifique CSEFRS avait décidé d'analyser les données concernant le Maroc pour mieux cerner notre situation et nos points faibles, a annoncé Omar Azziman, président du Conseil en ouvrant ce jeudi 18 janvier la 13e session.

“Nous disposons désormais d'un rapport national qui utilise les données recueillies dans l'étude TIMSS 2015, et qui ajouté au PNEA et à d'autres évaluations, met à la disposition de notre Conseil d'excellents outils d'évaluation et de suivi des acquis des élèves“, ajouté M. Azziman. Le rapport national sera présenté et discuté durant cette session.

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

L'Association Internationale de l'Évaluation des acquis des élèves procède, tous les quatre ans, à des études d'évaluation des acquis des élèves en mathématiques et en sciences, connu sous le nom de TIMSS. Ces études sont menées dans plusieurs pays, dont le Maroc, elles sont supervisées méthodologiquement par cette Association et réalisées sur le terrain avec le concours des instances compétentes de chaque pays.  La dernière étude en date est celle de 2015.

Si cette association publie les résultats en comparant les scores des élèves à l'échelle internationale pour faire apparaître les grandes tendances, elle ne réalise pas de rapport par pays. À l'instar de ce qui se fait dans certains pays, le Conseil supérieur de l’Education, de la formation et de la recherche scientifique CSEFRS avait décidé d'analyser les données concernant le Maroc pour mieux cerner notre situation et nos points faibles, a annoncé Omar Azziman, président du Conseil en ouvrant ce jeudi 18 janvier la 13e session.

“Nous disposons désormais d'un rapport national qui utilise les données recueillies dans l'étude TIMSS 2015, et qui ajouté au PNEA et à d'autres évaluations, met à la disposition de notre Conseil d'excellents outils d'évaluation et de suivi des acquis des élèves“, ajouté M. Azziman. Le rapport national sera présenté et discuté durant cette session.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.