Selon des sources de presse yéménite, les Houthis ont appelé le Maroc et le Pakistan à se retirer de la coalition au Yémen conduite par les Emirats et l'Arabie saoudite. Une déclaration en ce sens a été publiée mercredi 15 aout par Mohamed Ali Houthi, l'un des dirigeants du groupe Ansar Allah.

Selon les sources de Médias24, le contingent marocain participant aux frappes contre le Yémen a quitté définitivement la région le 07 avril dernier, dans un contexte marqué par une forte tension militaire avec le "polisario". Cette tension avait suscité des rumeurs d'intervention militaire marocaine à l'est du mur de défense au Sahara.

Depuis 2016 et les raids qui avaient touché des civils et des hôpitaux, le Maroc n'avait plus participé aux frappes, tout en maintenant son contingent sur place.

Ce contingent comprenait une escadrille de F-16 avec leurs pilotes et mécanos, un détablement d'environ 200 militaires pour 6 avions au maximum. Le Maroc avait perdu, dans des conditions dramatiques, le pilote Lieutenant Bahti dont l'avion avait été abattu par les Houthis.

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Selon des sources de presse yéménite, les Houthis ont appelé le Maroc et le Pakistan à se retirer de la coalition au Yémen conduite par les Emirats et l'Arabie saoudite. Une déclaration en ce sens a été publiée mercredi 15 aout par Mohamed Ali Houthi, l'un des dirigeants du groupe Ansar Allah.

Selon les sources de Médias24, le contingent marocain participant aux frappes contre le Yémen a quitté définitivement la région le 07 avril dernier, dans un contexte marqué par une forte tension militaire avec le "polisario". Cette tension avait suscité des rumeurs d'intervention militaire marocaine à l'est du mur de défense au Sahara.

Depuis 2016 et les raids qui avaient touché des civils et des hôpitaux, le Maroc n'avait plus participé aux frappes, tout en maintenant son contingent sur place.

Ce contingent comprenait une escadrille de F-16 avec leurs pilotes et mécanos, un détablement d'environ 200 militaires pour 6 avions au maximum. Le Maroc avait perdu, dans des conditions dramatiques, le pilote Lieutenant Bahti dont l'avion avait été abattu par les Houthis.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.