Une tornade a frappé les villes de Gatineau et d'Ottawa, vendredi soir, arrachant des toits, éventrant des immeubles, fracassant des fenêtres et renversant arbres, voitures et panneaux routiers sur son passage, rapportent les médias locaux.

La tornade de catégorie F2 a poussé des rafales au-delà de 180 km/h dans l’ouest d’Ottawa et à Gatineau vers 17 h, provoquant des dommages considérables à de nombreux immeubles et infrastructures électriques.

À Gatineau, les autorités municipales ont procédé à des évacuations dans le quartier Mont-Bleu en collaboration avec la Croix-Rouge. Des autobus ont été dépêchés sur les lieux afin d’accueillir les sinistrés et les transporter vers le campus Gabrielle-Roy du Cégep de l’Outouais, où ils pourraient passer la nuit.

Selon le maire de Gatineau, Maxime Pedenaud-Jobin, quelques centaines de personnes ont été évacuées. Vendredi soir, aucun blessé n’avait encore été signalé par les autorités de Gatineau. Les autorités locales ont demandé aux citoyens dont la résidence a été endommagée de ne pas retourner à leur domicile.

De l’autre côté de la rivière des Outaouais, le quartier Dunrobin, dans l’ouest d’Ottawa, affichait aussi son lot de maisons endommagées par la tornade.

Le Premier ministre Justin Trudeau a invité les citoyens touchés à suivre les consignes des premiers intervenants et à se renseigner sur l’état des personnes plus vulnérables. "Nous suivons la situation et pensons à vous", a-t-il écrit sur Twitter.

De son côté, le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a annoncé qu’il suspendait sa campagne samedi afin de se rendre en Outaouais pour discuter avec la population et les autorités. 

(MAP)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Une tornade a frappé les villes de Gatineau et d'Ottawa, vendredi soir, arrachant des toits, éventrant des immeubles, fracassant des fenêtres et renversant arbres, voitures et panneaux routiers sur son passage, rapportent les médias locaux.

La tornade de catégorie F2 a poussé des rafales au-delà de 180 km/h dans l’ouest d’Ottawa et à Gatineau vers 17 h, provoquant des dommages considérables à de nombreux immeubles et infrastructures électriques.

À Gatineau, les autorités municipales ont procédé à des évacuations dans le quartier Mont-Bleu en collaboration avec la Croix-Rouge. Des autobus ont été dépêchés sur les lieux afin d’accueillir les sinistrés et les transporter vers le campus Gabrielle-Roy du Cégep de l’Outouais, où ils pourraient passer la nuit.

Selon le maire de Gatineau, Maxime Pedenaud-Jobin, quelques centaines de personnes ont été évacuées. Vendredi soir, aucun blessé n’avait encore été signalé par les autorités de Gatineau. Les autorités locales ont demandé aux citoyens dont la résidence a été endommagée de ne pas retourner à leur domicile.

De l’autre côté de la rivière des Outaouais, le quartier Dunrobin, dans l’ouest d’Ottawa, affichait aussi son lot de maisons endommagées par la tornade.

Le Premier ministre Justin Trudeau a invité les citoyens touchés à suivre les consignes des premiers intervenants et à se renseigner sur l’état des personnes plus vulnérables. "Nous suivons la situation et pensons à vous", a-t-il écrit sur Twitter.

De son côté, le Premier ministre du Québec, Philippe Couillard, a annoncé qu’il suspendait sa campagne samedi afin de se rendre en Outaouais pour discuter avec la population et les autorités. 

(MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.