Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil Les plus de Médias 2438% des salariés de grandes villes marocaines souffrent de stress élevé (Etude)

38% des salariés de grandes villes marocaines souffrent de stress élevé (Etude) 

Jeudi 8 novembre 2018 à 15h02
38% des salariés de grandes villes marocaines souffrent de stress élevé (Etude)
 

Mercer, le cabinet mondial de conseils en santé, richesse et carrière avancées, a publié jeudi 8 novembre, les résultats d'une étude approfondie qui examine les besoins des travailleurs dans les villes connaissant la croissance la plus rapide au monde, à l'aune de quatre facteurs clés - humain, santé, argent et travail.

L'étude a révélé qu'au Maroc, les employés considèrent la sûreté et la sécurité comme le facteur le plus important à l'heure de décider de l'endroit où vivre et travailler. Viennent ensuite le stress et l'anxiété personnels, 38% des employés urbains affirmant souffrir de niveaux de stress élevés.

Parmi les autres facteurs qui jouent un rôle important lorsque les employés marocains décident de l'endroit où vivre et travailler, figurent le transport et la circulation, la qualité de l'air et de l'eau et les soins de santé abordables.

"Dans cette optique, les gouvernements et les grandes entreprises ont un rôle à jouer pour rendre les villes plus attrayantes en répondant aux besoins les plus
pressants des employés", a déclaré Amine Lazrak, directeur général de Mercer en Afrique du nord et en Afrique francophone.

L'étude donne une vue d'ensemble essentielle des motivations des travailleurs dans un contexte de concurrence féroce entre les talents hautement qualifiés. Elle apporte également des conseils pratiques aux entreprises et aux municipalités pour les aider à accélérer leurs stratégies en matière de talents et à réaliser des bénéfices commerciaux.

Intitulée "People first: driving growth in emerging megacities" (Les personnes avant tout: le moteur de la croissance dans les mégalopoles émergentes), l'étude a interrogé 7.200 travailleurs et 577 employeurs dans 15 mégapoles actuelles et futures réparties dans sept pays, à savoir le Brésil, la Chine, l'Inde, le Kenya, le Maroc, le Mexique et le Nigeria. Selon la définition des Nations unies, ces 15 villes auront, à elles toutes, une population de 150 millions d'habitants à l'horizon 2030 et elles auront en commun un PIB élevé selon les prévisions.

Les 15 villes englobées dans l'étude ont une population comprise entre trois et 15 millions d'habitants, un fort PIB prévisionnel et une croissance démographique élevée pour la prochaine décennie, et elles reçoivent plus de 4 milliards de dollars d'investissements directs étrangers par an. Les personnes sondées ont été interrogées au moyen d'une combinaison d'entrevues en ligne et en personne, menées aux mois de juillet et août 2018.

[African Media Agency (AMA)]

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close