La Fondation Afro, organisation non-gouvernementale basée à Genève, lance l’"Afro", la première cryptomonnaie panafricaine. L'objectif est de réduire les coûts de transaction et de transfert de fonds entre les pays du continent.

Dans un contexte de multiples monnaies locales entravant les échanges et la croissance africaine, l’"Afro" se veut une solution fiable, sécurisée et adaptée aux enjeux de développement du continent africain.

Conçues grâce aux progrès de la technologie "blockchain", les cryptomonnaies ont le vent en poupe partout dans le monde et sont déjà utilisées par des millions de personnes dans leurs échanges.

La nouvelle cryptomonnaie a été conçue pour réduire les coûts de transactions et de transferts de fonds, faciliter les échanges commerciaux entre pays et régions du continent et contribuer à l’inclusion financière des individus et des PME africaines.

Ainsi, 750 milliards d’Afros ont été émis le 19 juin 2018 en corrélation avec le PIB et la masse monétaire du continent, soit symboliquement l’équivalent de 600 Afros par habitant.

La gouvernance de la Fondation s’appuie sur un comité des fondateurs, qui s’est constitué pour soutenir et accompagner le développement de la cryptomonnaie "Afro", et qui regroupe des experts et des personnalités africaines et internationales. Ce comité a vocation à s’élargir et à rassembler divers représentants du monde économique, politique, financier, digital, culturel, universitaire, institutionnel, de la société civile, à travers l’ensemble du continent africain.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La Fondation Afro, organisation non-gouvernementale basée à Genève, lance l’"Afro", la première cryptomonnaie panafricaine. L'objectif est de réduire les coûts de transaction et de transfert de fonds entre les pays du continent.

 

Dans un contexte de multiples monnaies locales entravant les échanges et la croissance africaine, l’"Afro" se veut une solution fiable, sécurisée et adaptée aux enjeux de développement du continent africain.

Conçues grâce aux progrès de la technologie "blockchain", les cryptomonnaies ont le vent en poupe partout dans le monde et sont déjà utilisées par des millions de personnes dans leurs échanges.

La nouvelle cryptomonnaie a été conçue pour réduire les coûts de transactions et de transferts de fonds, faciliter les échanges commerciaux entre pays et régions du continent et contribuer à l’inclusion financière des individus et des PME africaines.

Ainsi, 750 milliards d’Afros ont été émis le 19 juin 2018 en corrélation avec le PIB et la masse monétaire du continent, soit symboliquement l’équivalent de 600 Afros par habitant.

La gouvernance de la Fondation s’appuie sur un comité des fondateurs, qui s’est constitué pour soutenir et accompagner le développement de la cryptomonnaie "Afro", et qui regroupe des experts et des personnalités africaines et internationales. Ce comité a vocation à s’élargir et à rassembler divers représentants du monde économique, politique, financier, digital, culturel, universitaire, institutionnel, de la société civile, à travers l’ensemble du continent africain.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.