C’est un montant en baisse de 8% ou de 2 milliards de DH par rapport à ce qui a été servi au titre de 2016. Quelques sociétés n’ont pas encore communiqué sur leurs dividendes (BMCI, Promopharm, Nexans…), mais leurs annonces n’épongeront pas ce recul. Détails.

En 2017, la BMCI a servi plus de 660 MDH à ses actionnaires au titre de 2016. Cette année, elle n’a pas encore annoncé ses dividendes. Son résultat net part du groupe a fait un bond de 26%, à 547 MDH. Une fois déclaré (dans les prochains jours, selon la banque), son bénéfice à distribuer réduira la baisse du dividende global du marché. Pour les autres sociétés, les montants pèsent peu sur le volume total.

Celui-ci s’élève à 21,6 milliards de DH, selon les calculs de LeBoursier (dividendes par action annoncés multipliés par le nombre d’actions composant le capital de chaque société cotée, publiés sur le site de la Bourse de Casablanca).

Il est en baisse alors que les bénéfices globaux de la cote ont augmenté de 11,4%, à 31,8 milliards de DH.

>>Lire également : Hausse de 11% des bénéfices des sociétés cotées en bourse en 2017

Hormis l’effet BMCI, c’est principalement la baisse des dividendes de LafargeHolcim, Addoha et dans une moindre mesure Cosumar qui a fait reculer le dividende global.

En effet, La rémunération des actionnaires de LafargeHolcim recule de 57% en raison de la baisse des résultats à périmètre constant.

>>Lire également : LafargeHolcim Maroc: Résultats en baisse dans un marché en ralentissement

Aussi, la méforme du marché immobilier et la volonté du groupe de poursuivre sa stratégie de désendettement et de production maîtrisée ont fait reculer les résultats d’Addoha qui distribue la moitié du dividende servi l’année dernière.

>>Lire également : Addoha: Baisse des agrégats financiers en 2017

Enfin, Cosumar, dont le bénéfice redistribué a baissé de 23% malgré des résultats en hausse, a décidé de distribuer des actions gratuites à ses actionnaires (1 nouvelle pour chaque deux anciennes).

>>Lire également : Cosumar: Des indicateurs en hausse et distribution d'actions gratuites

Le marché a mal accueilli cette baisse globale des dividendes. Le Masi est repassé sous la barre des 13.000 points et a cédé plus de 3% entre le 9 mars et le 3 avril.

Notons aussi que plusieurs sociétés ne distribuent pas de dividendes, soit en raison de déficits, soit en raison de l’adoption de stratégies de restructuration ou d’investissement. Il s’agit de :

-      Alliances

-      Sonasid

-      Risma

-      Fenié Brossette

-      IB Maroc

-      Med Paper

-      Stokvis

-      Stroc Industrie

-      Zellidja

-      Rebab Company

Maroc Telecom génère le quart du dividende global

Maroc Telecom demeure le premier distributeur de dividendes de la place avec 5,7 milliards et un poids de 26,4%.

Le top ten compte aussi :

-      Attijariwafa bank (11,7%),

-      LafargeHolcim (7,15%),

-      Cimar (6,7%)

-      La BCP (5,5%)

-      Taqa Morocco (4,4%)

-      BMCE Bank (4,1%)

-      Marsa Maroc (3,6%)

-      Cosumar (2,9%)

-      Total Maroc (2,3%)

33 sociétés distribuent un dividende en hausse

Involys (6 DH par action), M2M (25 DH) et Timar (4 DH) vont en distribuer au titre de 2017, contre aucun l’année dernière.

Avec ce trio, on peut noter que 33 sociétés vont distribuer un dividende en hausse, dont une vingtaine avec une variation à deux chiffres. Quatorze distribueront un dividende stable et sept un dividende en baisse.

Voici le classement des dix meilleures progressions, hors Involys, M2M et Timar :

-      CMT (+123%)

-      Centrale Danone (+82%)

-      Dari Couspate (+75%)

-      Label’Vie (+69%)

-      Résidences Dar Saada (+64%)

-      Cimar (+54%)

-      Jet Contractors (+50%)

-      SNEP (+40%)

-      Atlanta (+40%)

-      Marsa Maroc (+34%)

Baisse du taux de distribution des bénéfices

Etant donné le recul du dividende global de 2017 et la progression du résultat net du marché, le taux de distribution des bénéfices ou pay-out passe de 82% à 68%.

Voici les dix meilleurs taux de distribution :

-      Cimar (143,64%)

-      Marsa Maroc (132,52%)

-      Centrale Danone (126,97%)

-      Colorado (117,63%)

-      M2M Group (111,69%)

-      Taslif (109,62%)

-      CMT (109,29%)

-      Auto Hall (103,33%)

-      Maroc Telecom (100,14%)

-      Salafin (99,91%)

Les meilleurs rendements de la place

Par rapport à la capitalisation boursière du 31 mars 2018, le rendement de dividende 2017 du marché (ou Dividend Yield) ressort à 3,27%.

En 2016, et selon les calculs de BMCE Capital Research, le rendement du marché s’élevait à 4%. Son estimation pour 2017 s’élevait, avant la publication des résultats, à 3,5%.

La différence s’explique principalement par BMCI qui n’a pas encore communiqué son dividende et les baisses enregistrées par Addoha, LafargeHolcim et Cosumar.

Voici les dix meilleurs taux de rendement, selon le calcul de LeBoursier (cours au 31 mars 2018) :

-      Agma (6,84%)

-      Eqdom (6,75%)

-      Afric Industries (6,67%)

-      Aluminium du Maroc (6,44%)

-      Taslif (6,42%)

-      CMT (5,99%)

-      Marsa Maroc (5,83%)

-      Microdata (5,81%)

-      Afma (5,63%)

-      Cimar (5,56%)

Notons que 36 valeurs sur 72 affichent un rendement supérieur à la moyenne du marché.

 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

C’est un montant en baisse de 8% ou de 2 milliards de DH par rapport à ce qui a été servi au titre de 2016. Quelques sociétés n’ont pas encore communiqué sur leurs dividendes (BMCI, Promopharm, Nexans…), mais leurs annonces n’épongeront pas ce recul. Détails.

En 2017, la BMCI a servi plus de 660 MDH à ses actionnaires au titre de 2016. Cette année, elle n’a pas encore annoncé ses dividendes. Son résultat net part du groupe a fait un bond de 26%, à 547 MDH. Une fois déclaré (dans les prochains jours, selon la banque), son bénéfice à distribuer réduira la baisse du dividende global du marché. Pour les autres sociétés, les montants pèsent peu sur le volume total.

Celui-ci s’élève à 21,6 milliards de DH, selon les calculs de LeBoursier (dividendes par action annoncés multipliés par le nombre d’actions composant le capital de chaque société cotée, publiés sur le site de la Bourse de Casablanca).

Il est en baisse alors que les bénéfices globaux de la cote ont augmenté de 11,4%, à 31,8 milliards de DH.

>>Lire également : Hausse de 11% des bénéfices des sociétés cotées en bourse en 2017

Hormis l’effet BMCI, c’est principalement la baisse des dividendes de LafargeHolcim, Addoha et dans une moindre mesure Cosumar qui a fait reculer le dividende global.

En effet, La rémunération des actionnaires de LafargeHolcim recule de 57% en raison de la baisse des résultats à périmètre constant.

>>Lire également : LafargeHolcim Maroc: Résultats en baisse dans un marché en ralentissement

Aussi, la méforme du marché immobilier et la volonté du groupe de poursuivre sa stratégie de désendettement et de production maîtrisée ont fait reculer les résultats d’Addoha qui distribue la moitié du dividende servi l’année dernière.

>>Lire également : Addoha: Baisse des agrégats financiers en 2017

Enfin, Cosumar, dont le bénéfice redistribué a baissé de 23% malgré des résultats en hausse, a décidé de distribuer des actions gratuites à ses actionnaires (1 nouvelle pour chaque deux anciennes).

>>Lire également : Cosumar: Des indicateurs en hausse et distribution d'actions gratuites

Le marché a mal accueilli cette baisse globale des dividendes. Le Masi est repassé sous la barre des 13.000 points et a cédé plus de 3% entre le 9 mars et le 3 avril.

Notons aussi que plusieurs sociétés ne distribuent pas de dividendes, soit en raison de déficits, soit en raison de l’adoption de stratégies de restructuration ou d’investissement. Il s’agit de :

-      Alliances

-      Sonasid

-      Risma

-      Fenié Brossette

-      IB Maroc

-      Med Paper

-      Stokvis

-      Stroc Industrie

-      Zellidja

-      Rebab Company

Maroc Telecom génère le quart du dividende global

Maroc Telecom demeure le premier distributeur de dividendes de la place avec 5,7 milliards et un poids de 26,4%.

Le top ten compte aussi :

-      Attijariwafa bank (11,7%),

-      LafargeHolcim (7,15%),

-      Cimar (6,7%)

-      La BCP (5,5%)

-      Taqa Morocco (4,4%)

-      BMCE Bank (4,1%)

-      Marsa Maroc (3,6%)

-      Cosumar (2,9%)

-      Total Maroc (2,3%)

33 sociétés distribuent un dividende en hausse

Involys (6 DH par action), M2M (25 DH) et Timar (4 DH) vont en distribuer au titre de 2017, contre aucun l’année dernière.

Avec ce trio, on peut noter que 33 sociétés vont distribuer un dividende en hausse, dont une vingtaine avec une variation à deux chiffres. Quatorze distribueront un dividende stable et sept un dividende en baisse.

Voici le classement des dix meilleures progressions, hors Involys, M2M et Timar :

-      CMT (+123%)

-      Centrale Danone (+82%)

-      Dari Couspate (+75%)

-      Label’Vie (+69%)

-      Résidences Dar Saada (+64%)

-      Cimar (+54%)

-      Jet Contractors (+50%)

-      SNEP (+40%)

-      Atlanta (+40%)

-      Marsa Maroc (+34%)

Baisse du taux de distribution des bénéfices

Etant donné le recul du dividende global de 2017 et la progression du résultat net du marché, le taux de distribution des bénéfices ou pay-out passe de 82% à 68%.

Voici les dix meilleurs taux de distribution :

-      Cimar (143,64%)

-      Marsa Maroc (132,52%)

-      Centrale Danone (126,97%)

-      Colorado (117,63%)

-      M2M Group (111,69%)

-      Taslif (109,62%)

-      CMT (109,29%)

-      Auto Hall (103,33%)

-      Maroc Telecom (100,14%)

-      Salafin (99,91%)

Les meilleurs rendements de la place

Par rapport à la capitalisation boursière du 31 mars 2018, le rendement de dividende 2017 du marché (ou Dividend Yield) ressort à 3,27%.

En 2016, et selon les calculs de BMCE Capital Research, le rendement du marché s’élevait à 4%. Son estimation pour 2017 s’élevait, avant la publication des résultats, à 3,5%.

La différence s’explique principalement par BMCI qui n’a pas encore communiqué son dividende et les baisses enregistrées par Addoha, LafargeHolcim et Cosumar.

Voici les dix meilleurs taux de rendement, selon le calcul de LeBoursier (cours au 31 mars 2018) :

-      Agma (6,84%)

-      Eqdom (6,75%)

-      Afric Industries (6,67%)

-      Aluminium du Maroc (6,44%)

-      Taslif (6,42%)

-      CMT (5,99%)

-      Marsa Maroc (5,83%)

-      Microdata (5,81%)

-      Afma (5,63%)

-      Cimar (5,56%)

Notons que 36 valeurs sur 72 affichent un rendement supérieur à la moyenne du marché.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.