Au terme de l’exercice 2017, Taqa Morocco réalise un résultat net part du groupe (RNPG) en progression de 3,6% à plus de 1,01 milliard de DH.

Cette performance est due à l’évolution du résultat d’exploitation (REX) et l’amélioration du résultat financier, suite à la baisse des charges d’intérêt sur emprunts, souligne la filiale du groupe émirati, Taqa, dans une communication financière.

Le taux de marge consolidée ressort, ainsi, en hausse à 16,3% au 31 décembre 2017, contre 16,1% à fin 2016.

Pour sa part, le chiffre d’affaires (CA) consolidé évolue légèrement de 0,4% à 8,08 MMDH, en raison de la bonne performance de l’ensemble des unités et de la réalisation du plan de maintenance programmé.

De son côté, le REX consolidé se stabilise à 2,57 MMDH, suite aux "efforts continus d’optimisation des charges d’exploitation et de maintenance ainsi qu’à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international", explique la même source.

Ces facteurs ont atténué l’effet de la dépréciation du dollar par rapport au dirham en 2017 comparée à une année plus tôt. Le taux de marge opérationnelle consolidé s’élève à 31,8% à l’issue de l’exercice écoulé, contre 32% en 2016.

Le résultat financier s’améliore

Toujours dans le rouge, le résultat financier s’améliore de 9,7%, passant de -709 MDH en 2016, à -640% à fin 2017.

La progression des résultats financiers repose, selon la société, sur des performances opérationnelles solides et maîtrisées, d’une part, des unités 1 à 4 qui ont enregistré un taux de disponibilité de 93,2% (contre 93,1% en 2016), et d’autre part, des unités 5 et 6.

Ces dernières ont réalisé un taux de disponibilité de 91%, comparé à 91,3% en 2016, en raison de la révision mineure de l’unité 6 programmée dans le plan de maintenance.

Résultats sociaux

Les indicateurs sociaux font état d’une augmentation de 3,6% du résultat net (RN) de Taqa Morocco à 972 MDH. Cette évolution s’explique par, outre la bonne tenue des unités 1 à 4 et l’appréciation du taux de marge d’exploitation (17,5%), l’augmentation du résultat financier en raison de la baisse des charges d’intérêt sur emprunts et de l’optimisation du placement des excédents de trésorerie.

Le CA, lui, ressort en repli de 2,4% à près de 4,40%, tandis que le REX et l’Ebitda, en appréciation respective de 1% et 1,6%, s’établissent à 771 MDH et 1,33 MMDH.

En décembre 2017, Taqa Morocco a signé un protocole d’accord avec la Direction générale des impôts (DGI). Les redressements définitifs relevés par l’administration fiscale n’ont pas eu d’impact significatif, selon la société, sur son résultat, sa situation nette ni sa liquidité.

S’agissant de rétribution des actionnaires, le directoire a proposé de soumettre à l’approbation de l’Assemblée générale ordinaire la distribution d’un dividende de 40 dirhams par action, en progression de 8% par rapport à 2016.

Ce dernier représente un rendement action de 4%, sur la base du cours 998 dirhams observé le 21 février 2018, et sera mis en paiement au plus tard au 25 juillet 2018.

(Avec MAP)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Au terme de l’exercice 2017, Taqa Morocco réalise un résultat net part du groupe (RNPG) en progression de 3,6% à plus de 1,01 milliard de DH.

 

Cette performance est due à l’évolution du résultat d’exploitation (REX) et l’amélioration du résultat financier, suite à la baisse des charges d’intérêt sur emprunts, souligne la filiale du groupe émirati, Taqa, dans une communication financière.

Le taux de marge consolidée ressort, ainsi, en hausse à 16,3% au 31 décembre 2017, contre 16,1% à fin 2016.

Pour sa part, le chiffre d’affaires (CA) consolidé évolue légèrement de 0,4% à 8,08 MMDH, en raison de la bonne performance de l’ensemble des unités et de la réalisation du plan de maintenance programmé.

De son côté, le REX consolidé se stabilise à 2,57 MMDH, suite aux "efforts continus d’optimisation des charges d’exploitation et de maintenance ainsi qu’à l’évolution du prix d’achat du charbon sur le marché international", explique la même source.

Ces facteurs ont atténué l’effet de la dépréciation du dollar par rapport au dirham en 2017 comparée à une année plus tôt. Le taux de marge opérationnelle consolidé s’élève à 31,8% à l’issue de l’exercice écoulé, contre 32% en 2016.

Le résultat financier s’améliore

Toujours dans le rouge, le résultat financier s’améliore de 9,7%, passant de -709 MDH en 2016, à -640% à fin 2017.

La progression des résultats financiers repose, selon la société, sur des performances opérationnelles solides et maîtrisées, d’une part, des unités 1 à 4 qui ont enregistré un taux de disponibilité de 93,2% (contre 93,1% en 2016), et d’autre part, des unités 5 et 6.

Ces dernières ont réalisé un taux de disponibilité de 91%, comparé à 91,3% en 2016, en raison de la révision mineure de l’unité 6 programmée dans le plan de maintenance.

Résultats sociaux

Les indicateurs sociaux font état d’une augmentation de 3,6% du résultat net (RN) de Taqa Morocco à 972 MDH. Cette évolution s’explique par, outre la bonne tenue des unités 1 à 4 et l’appréciation du taux de marge d’exploitation (17,5%), l’augmentation du résultat financier en raison de la baisse des charges d’intérêt sur emprunts et de l’optimisation du placement des excédents de trésorerie.

Le CA, lui, ressort en repli de 2,4% à près de 4,40%, tandis que le REX et l’Ebitda, en appréciation respective de 1% et 1,6%, s’établissent à 771 MDH et 1,33 MMDH.

En décembre 2017, Taqa Morocco a signé un protocole d’accord avec la Direction générale des impôts (DGI). Les redressements définitifs relevés par l’administration fiscale n’ont pas eu d’impact significatif, selon la société, sur son résultat, sa situation nette ni sa liquidité.

S’agissant de rétribution des actionnaires, le directoire a proposé de soumettre à l’approbation de l’Assemblée générale ordinaire la distribution d’un dividende de 40 dirhams par action, en progression de 8% par rapport à 2016.

Ce dernier représente un rendement action de 4%, sur la base du cours 998 dirhams observé le 21 février 2018, et sera mis en paiement au plus tard au 25 juillet 2018.

(Avec MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.