La table-ronde sur le Sahara organisée à Genève pendant deux jours sous l'égide de l'ONU, prendra fin ce jeudi 6 décembre à 16H30 (heure locale et marocaine). Une déclaration finale sera publiée. Hörst Kohler, envoyé personnel de l'ONU et chef d'orchestre de cette rencontre, devrait donner une déclaration à la presse vers 17H00.

La fin de la première partie de la deuxième session de la table-ronde tenue ce jeudi matin au Palais des Nations à Genève, a eu lieu dans une atmosphère "sereine", selon une source diplomatique.  

Le thème de ce matin était "les opportunités et défis de l'intégration régionale".

La troisième session, prévue cet après-midi à 15H, aura pour thème les "prochaines étapes du processus politique au Sahara occidental" et sera achevée par l’adoption de la déclaration finale. Le contenu de la déclaration finale, ainsi que les échos qui seront ébruités dans les prochains jours, permettront de savoir si le test a réussi, si l'Algérie compte bien s'impliquer de bonne foi et s'il y a lieu d'entamer réellement des négociations avec la participation des quatre parties.

La délégation marocaine comprend Omar Hilale, représentant permanent du Royaume auprès des Nations unies à New York, Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, Ynja Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab et Fatima Adli, acteur associatif et membre du Conseil municipal de Smara.

Qui sont les représentants des Sahraouis présents à Genève? 

La présence de Sidi Hamdi Ould Errachid, Ynja Khattat et Fatima Adli renforce la représentation légitime des populations du sahara marocain via une représentativité locale au niveau des élus et de la société civile.

Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région de Laâyoune-Sakia El-Hamra est aussi député-maire de la ville de Laâyoune. Il est l’un des membres de la tribu Rguibat, qui représentaient en 1974, un quart de la population sahraouie lors du recensement espagnol.

Ynja Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab est, quant à lui, un ancien membre du polisario ayant rallié le Maroc au milieu des années 1990.

Opérateur économique à Dakhla, il a fait souvent le déplacement à Bruxelles et à Strasbourg pour défendre les accords agricole et de pêche entre le Maroc et l’Union européenne et détricoter les allégations du polisario autour de l’exploitation des richesses des provinces du sud.

Quant à Fatima Adli, acteur associatif et membre du Conseil municipal de Smara, elle a représenté sa région à diverses manifestations nationales et internationales pour témoigner du dynamisme que connaissent les provinces du sud du Royaume et de l’implication de la femme sahraouie dans la gestion de la chose publique.

En septembre 2011, elle faisait partie de la délégation marocaine dépêchée au siège de l’ONU à New York pour défendre les positions du Royaume à l’occasion des travaux de la 4e Commission.

(Avec MAP)

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La table-ronde sur le Sahara organisée à Genève pendant deux jours sous l'égide de l'ONU, prendra fin ce jeudi 6 décembre à 16H30 (heure locale et marocaine). Une déclaration finale sera publiée. Hörst Kohler, envoyé personnel de l'ONU et chef d'orchestre de cette rencontre, devrait donner une déclaration à la presse vers 17H00.

La fin de la première partie de la deuxième session de la table-ronde tenue ce jeudi matin au Palais des Nations à Genève, a eu lieu dans une atmosphère "sereine", selon une source diplomatique.  

Le thème de ce matin était "les opportunités et défis de l'intégration régionale".

La troisième session, prévue cet après-midi à 15H, aura pour thème les "prochaines étapes du processus politique au Sahara occidental" et sera achevée par l’adoption de la déclaration finale. Le contenu de la déclaration finale, ainsi que les échos qui seront ébruités dans les prochains jours, permettront de savoir si le test a réussi, si l'Algérie compte bien s'impliquer de bonne foi et s'il y a lieu d'entamer réellement des négociations avec la participation des quatre parties.

La délégation marocaine comprend Omar Hilale, représentant permanent du Royaume auprès des Nations unies à New York, Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région Laâyoune-Sakia El Hamra, Ynja Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab et Fatima Adli, acteur associatif et membre du Conseil municipal de Smara.

Qui sont les représentants des Sahraouis présents à Genève? 

La présence de Sidi Hamdi Ould Errachid, Ynja Khattat et Fatima Adli renforce la représentation légitime des populations du sahara marocain via une représentativité locale au niveau des élus et de la société civile.

Sidi Hamdi Ould Errachid, président de la région de Laâyoune-Sakia El-Hamra est aussi député-maire de la ville de Laâyoune. Il est l’un des membres de la tribu Rguibat, qui représentaient en 1974, un quart de la population sahraouie lors du recensement espagnol.

Ynja Khattat, président de la région Dakhla-Oued Eddahab est, quant à lui, un ancien membre du polisario ayant rallié le Maroc au milieu des années 1990.

Opérateur économique à Dakhla, il a fait souvent le déplacement à Bruxelles et à Strasbourg pour défendre les accords agricole et de pêche entre le Maroc et l’Union européenne et détricoter les allégations du polisario autour de l’exploitation des richesses des provinces du sud.

Quant à Fatima Adli, acteur associatif et membre du Conseil municipal de Smara, elle a représenté sa région à diverses manifestations nationales et internationales pour témoigner du dynamisme que connaissent les provinces du sud du Royaume et de l’implication de la femme sahraouie dans la gestion de la chose publique.

En septembre 2011, elle faisait partie de la délégation marocaine dépêchée au siège de l’ONU à New York pour défendre les positions du Royaume à l’occasion des travaux de la 4e Commission.

(Avec MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.