Le Mouvement populaire (MP) a réussi, jeudi 25 janvier, à reprendre son siège dans la circonscription de Larache. Ainsi, les 20 sièges annulés (18 invalidés et 2 réformés) par la Cour constitutionnelle ont été pourvus par le biais des élections partielles. Voici la nouvelle configuration de la Chambre des représentants.

Mohamed Simou, dont l'élection a été annulée en octobre pour "violations électorales", a été réélu jeudi à Larache, avec plus de 1.100 voix, contre 1.077 pour Ahmed El khatib du PJD. 

 

La nouvelle composition de la Chambre des Représentants

 

Le MP reprend ainsi son siège dans cette circonscription, et se retrouve avec 25 sièges à la Chambre des représentants, contre 27 lors des élections de 2016. 

Rappelons que le parti n'a réussi à reprendre que deux des quatre des sièges annulés par la Cour constitutionnelle (Béni Mellal - Nador - Khénifra - Larache).

Ces élections partielles ont changé le nombre de sièges obtenus par chaque parti aux législatives de 2016.

Comme le montre le tableau ci-dessous, l'USFP qui n'avait que 20 sièges, en a à présent 21.

L'Istiqlal et le MP ont perdu chacun deux sièges, passant, respectivement, de 46 à 44 sièges, et de 27 à 25 sièges.

Le PJD, n'ayant pas réussi à remporter le siège de Larache, se retrouve avec 124 sièges contre 125 (lors des élections de 2016).

Le RNI est quant à lui passé de 37 à 40 sièges, et le PPS de 12 à 13 sièges. Aucun changement pour le PAM et l'UC.

 

Voici l'ancienne composition de la Chambre des représentants issue de l'élection du 7 octobre 2016 (ci-dessous)


 

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le Mouvement populaire (MP) a réussi, jeudi 25 janvier, à reprendre son siège dans la circonscription de Larache. Ainsi, les 20 sièges annulés (18 invalidés et 2 réformés) par la Cour constitutionnelle ont été pourvus par le biais des élections partielles. Voici la nouvelle configuration de la Chambre des représentants.

Mohamed Simou, dont l'élection a été annulée en octobre pour "violations électorales", a été réélu jeudi à Larache, avec plus de 1.100 voix, contre 1.077 pour Ahmed El khatib du PJD. 

 

La nouvelle composition de la Chambre des Représentants

 

Le MP reprend ainsi son siège dans cette circonscription, et se retrouve avec 25 sièges à la Chambre des représentants, contre 27 lors des élections de 2016. 

Rappelons que le parti n'a réussi à reprendre que deux des quatre des sièges annulés par la Cour constitutionnelle (Béni Mellal - Nador - Khénifra - Larache).

Ces élections partielles ont changé le nombre de sièges obtenus par chaque parti aux législatives de 2016.

Comme le montre le tableau ci-dessous, l'USFP qui n'avait que 20 sièges, en a à présent 21.

L'Istiqlal et le MP ont perdu chacun deux sièges, passant, respectivement, de 46 à 44 sièges, et de 27 à 25 sièges.

Le PJD, n'ayant pas réussi à remporter le siège de Larache, se retrouve avec 124 sièges contre 125 (lors des élections de 2016).

Le RNI est quant à lui passé de 37 à 40 sièges, et le PPS de 12 à 13 sièges. Aucun changement pour le PAM et l'UC.

 

Voici l'ancienne composition de la Chambre des représentants issue de l'élection du 7 octobre 2016 (ci-dessous)


 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.