L’effondrement, mardi 21 février, d'une maison à Sidi Youssef Ben Ali à Marrakech serait dû au non-respect des normes techniques de la construction, a indiqué le ministère de l’Habitat et de la Politique de la ville.

"Suite à l’effondrement partiel de la maison qui a fait trois morts et trois blessés légèrement, une commission, composée des différents services compétents et présidée par le wali de la région de Marrakech-Safi, s’est déplacée sur les lieux pour prendre les mesures nécessaires et urgentes", a indiqué le ministère ce vendredi 24 février dans un communiqué.

Cette commission a effectué une enquête à ce sujet qui a révélé que la maison, partiellement effondrée, ne figure pas sur la liste des maisons objets du programme d'habitat menaçant ruine à Sidi Youssef Ben Ali (deuxième tranche). La maison a été construite en 1962 en béton armé et l’effondrement serait dû au non-respect des normes techniques de la construction, a fait savoir le ministère.

Suite à cette enquête, il a été décidé d’effectuer une expertise préliminaire, par un bureau d’études spécialisé, de cette maison et celles avoisinantes comme mesure préventive et d'ordonner de façon urgente l'évacuation et la démolition par les services communaux compétents.

Il a été également décidé de continuer l’opération de démolition par une société compétente et de prendre les mesures nécessaires lors de l’expertise, pour éviter tout risque sur l'entourage de cette maison.

(Avec MAP)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

L’effondrement, mardi 21 février, d'une maison à Sidi Youssef Ben Ali à Marrakech serait dû au non-respect des normes techniques de la construction, a indiqué le ministère de l’Habitat et de la Politique de la ville.

"Suite à l’effondrement partiel de la maison qui a fait trois morts et trois blessés légèrement, une commission, composée des différents services compétents et présidée par le wali de la région de Marrakech-Safi, s’est déplacée sur les lieux pour prendre les mesures nécessaires et urgentes", a indiqué le ministère ce vendredi 24 février dans un communiqué.

Cette commission a effectué une enquête à ce sujet qui a révélé que la maison, partiellement effondrée, ne figure pas sur la liste des maisons objets du programme d'habitat menaçant ruine à Sidi Youssef Ben Ali (deuxième tranche). La maison a été construite en 1962 en béton armé et l’effondrement serait dû au non-respect des normes techniques de la construction, a fait savoir le ministère.

Suite à cette enquête, il a été décidé d’effectuer une expertise préliminaire, par un bureau d’études spécialisé, de cette maison et celles avoisinantes comme mesure préventive et d'ordonner de façon urgente l'évacuation et la démolition par les services communaux compétents.

Il a été également décidé de continuer l’opération de démolition par une société compétente et de prendre les mesures nécessaires lors de l’expertise, pour éviter tout risque sur l'entourage de cette maison.

(Avec MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.