L'enquête sur l'attaque chimique présumée en Syrie débutera ce dimanche, avec l'arrivée prévue des enquêteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à Douma, près de Damas, a indiqué le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Ayman Soussane.

"La mission d'enquête est arrivé hier (samedi) à Damas et il est prévu qu'elle se dirige aujourd'hui (dimanche) à Douma pour entamer son travail", a déclaré le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Ayman Soussane, à la presse.

Cette déclaration intervient au lendemain de l'annonce par le régime de la reprise de toutes les zones rebelles de la Ghouta orientale après l'évacuation des derniers combattants rebelles de Douma.

"Nous laisserons l'équipe faire son travail de manière professionnelle, objective, impartiale et loin de toute pression (de la part des autorités). Les résultats de l'enquête infirmeront les allégations mensongères" contre Damas, a-t-il ajouté.

Samedi, l'OIAC, organisation basée à La Haye, a affirmé poursuivre sa mission d'enquête sur l'attaque chimique présumée de Douma malgré les frappes aériennes des Etats-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne.

L'organisation avait promis, dans un communiqué, de continuer le déploiement de l'équipe d'enquêteurs en Syrie "afin d'établir les faits relatifs aux allégations d'utilisation d'armes chimiques à Douma".

Dans la nuit de vendredi à samedi, une opération militaire américaine, française et britannique a été menée contre le régime de Bachar al-Assad, en représailles au recours présumé à ces armes illégales.

Damas a démenti avoir eu recours à des armes chimiques et accuse les rebelles de "fabrications" au sujet de l'attaque à Douma.

(MAP)
 

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

L'enquête sur l'attaque chimique présumée en Syrie débutera ce dimanche, avec l'arrivée prévue des enquêteurs de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) à Douma, près de Damas, a indiqué le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Ayman Soussane.

"La mission d'enquête est arrivé hier (samedi) à Damas et il est prévu qu'elle se dirige aujourd'hui (dimanche) à Douma pour entamer son travail", a déclaré le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Ayman Soussane, à la presse.

Cette déclaration intervient au lendemain de l'annonce par le régime de la reprise de toutes les zones rebelles de la Ghouta orientale après l'évacuation des derniers combattants rebelles de Douma.

"Nous laisserons l'équipe faire son travail de manière professionnelle, objective, impartiale et loin de toute pression (de la part des autorités). Les résultats de l'enquête infirmeront les allégations mensongères" contre Damas, a-t-il ajouté.

Samedi, l'OIAC, organisation basée à La Haye, a affirmé poursuivre sa mission d'enquête sur l'attaque chimique présumée de Douma malgré les frappes aériennes des Etats-Unis, de la France et de la Grande-Bretagne.

L'organisation avait promis, dans un communiqué, de continuer le déploiement de l'équipe d'enquêteurs en Syrie "afin d'établir les faits relatifs aux allégations d'utilisation d'armes chimiques à Douma".

Dans la nuit de vendredi à samedi, une opération militaire américaine, française et britannique a été menée contre le régime de Bachar al-Assad, en représailles au recours présumé à ces armes illégales.

Damas a démenti avoir eu recours à des armes chimiques et accuse les rebelles de "fabrications" au sujet de l'attaque à Douma.

(MAP)
 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.