Une réunion de l'OIAC est prévue lundi 16 avril, au lendemain du lancement en Syrie de l'enquête de ses experts sur l'attaque chimique présumée qui a entraîné des frappes occidentales contre le régime de Bachar al-Assad et provoqué un vif regain de tensions diplomatiques.

Le plus grand secret entoure le travail de la mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui a pour mandat d'enquêter sur l'utilisation éventuelle d'armes chimiques mais pas d'en identifier les auteurs. Peu de détails ont filtré sur la réunion prévue au siège de l'OIAC à La Haye.

Dimanche 15 avril, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Mokdad, s'est rendu à l'hôtel où réside la mission de l'OIAC à Damas et en est ressorti trois heures plus tard, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les missions d'enquête de l'OIAC débutent toujours par une série d'entretiens privés avec des officiels.

Il n'était en revanche pas confirmé que les experts se soient rendus sur place, à Douma, comme l'avait annoncé dans la matinée à l'AFP un officiel syrien. "Nous laisserons l'équipe faire son travail de manière professionnelle, objective, impartiale et loin de toute pression. Les résultats de l'enquête infirmeront les allégations mensongères" contre Damas, avait assuré ce responsable syrien.

(Avec  AFP)

Vente aux enchères
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Une réunion de l'OIAC est prévue lundi 16 avril, au lendemain du lancement en Syrie de l'enquête de ses experts sur l'attaque chimique présumée qui a entraîné des frappes occidentales contre le régime de Bachar al-Assad et provoqué un vif regain de tensions diplomatiques.

Le plus grand secret entoure le travail de la mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC), qui a pour mandat d'enquêter sur l'utilisation éventuelle d'armes chimiques mais pas d'en identifier les auteurs. Peu de détails ont filtré sur la réunion prévue au siège de l'OIAC à La Haye.

Dimanche 15 avril, le vice-ministre syrien des Affaires étrangères, Fayçal Mokdad, s'est rendu à l'hôtel où réside la mission de l'OIAC à Damas et en est ressorti trois heures plus tard, a constaté une journaliste de l'AFP.

Les missions d'enquête de l'OIAC débutent toujours par une série d'entretiens privés avec des officiels.

Il n'était en revanche pas confirmé que les experts se soient rendus sur place, à Douma, comme l'avait annoncé dans la matinée à l'AFP un officiel syrien. "Nous laisserons l'équipe faire son travail de manière professionnelle, objective, impartiale et loin de toute pression. Les résultats de l'enquête infirmeront les allégations mensongères" contre Damas, avait assuré ce responsable syrien.

(Avec  AFP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.