Ancienne médina de Rabat: signature d’une convention pour le traitement de l’habitat menaçant ruine

Une convention de financement et d’exécution pour le traitement de l’habitat menaçant ruine dans l’ancienne médina de Rabat a été signée, mercredi 23 mai, par le ministre de l'Habitat, le Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, le président du Conseil de la région, celui du Conseil de la ville de Rabat, le DG de l’Agence pour l’Aménagement de la vallée de Bouregreg et le DG de la Société Rabat Région Aménagement.

Cette convention puise ses fondements des directives du Roi Mohammed VI et de l’intérêt qu'il porte à l’intervention dans les anciennes médinas en vue d’entretenir leurs bâtisses, espaces et améliorer les conditions de vie de leurs populations. Elle s’inscrit également dans le cadre des actions du ministère en matière d’intervention préventive dans les constructions menaçant ruine.

Le coût global de ce projet est estimé à 130 millions de DH avec une contribution du ministère de l’Habitat de 50 millions de dhs. Celles du conseil régional, du conseil de la ville de Rabat et de l’Agence pour l’Aménagement de la Vallée du Bouregreg s'élèvent respectivement à 30 millions, 20 millions et 30 millions de dirhams. 

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Ancienne médina de Rabat: signature d’une convention pour le traitement de l’habitat menaçant ruine

Une convention de financement et d’exécution pour le traitement de l’habitat menaçant ruine dans l’ancienne médina de Rabat a été signée, mercredi 23 mai, par le ministre de l'Habitat, le Wali de la région de Rabat-Salé-Kénitra, le président du Conseil de la région, celui du Conseil de la ville de Rabat, le DG de l’Agence pour l’Aménagement de la vallée de Bouregreg et le DG de la Société Rabat Région Aménagement.

Cette convention puise ses fondements des directives du Roi Mohammed VI et de l’intérêt qu'il porte à l’intervention dans les anciennes médinas en vue d’entretenir leurs bâtisses, espaces et améliorer les conditions de vie de leurs populations. Elle s’inscrit également dans le cadre des actions du ministère en matière d’intervention préventive dans les constructions menaçant ruine.

Le coût global de ce projet est estimé à 130 millions de DH avec une contribution du ministère de l’Habitat de 50 millions de dhs. Celles du conseil régional, du conseil de la ville de Rabat et de l’Agence pour l’Aménagement de la Vallée du Bouregreg s'élèvent respectivement à 30 millions, 20 millions et 30 millions de dirhams. 

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.