Donald Trump a accepté une invitation de Kim Jong Un à se rendre à Pyongyang lors de leur sommet historique de Singapour, a assuré mercredi 13 juin l'agence officielle nord-coréenne, le président américain se félicitant de son côté d'avoir empêché une "catastrophe nucléaire".

Dans son premier compte rendu du sommet de Singapour, l'agence KCNA a estimé que cette rencontre sans précédent ouvrait la voie à "un tournant radical": "Kim Jong Un a invité Trump à effectuer une visite à Pyongyang à un moment opportun et Trump a invité Kim Jong Un à venir aux Etats-Unis".

L'agence assure également que Donald Trump a évoqué "une levée des sanctions" contre le régime de Pyongyang.

"Le monde a fait un grand pas en arrière devant une potentielle catastrophe nucléaire ! Plus de lancements de fusées, d'essais ou de recherches nucléaires !", a écrit M. Trump dans un tweet envoyé dans la nuit de mardi à mercredi, sans confirmer pour l'heure avoir accepté l'invitation à Pyongyang.

Mecredi matin, le journal officiel nord-coréen Rodong Sinmun publiait en Une les photos de la poignée de main historique entre MM. Trump et Kim devant une rangée de drapeaux américains et nord-coréens alternés.

"La rencontre du siècle ouvre une nouvelle ère de l'histoire des relations" entre les deux pays ennemis, titrait-il.

L'événement était inimaginable il y a encore quelques mois, alors que les deux dirigeants échangeaient presque quotidiennement insultes personnelles et menaces de guerre nucléaire.

(Avec AFP)

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Donald Trump a accepté une invitation de Kim Jong Un à se rendre à Pyongyang lors de leur sommet historique de Singapour, a assuré mercredi 13 juin l'agence officielle nord-coréenne, le président américain se félicitant de son côté d'avoir empêché une "catastrophe nucléaire".

Dans son premier compte rendu du sommet de Singapour, l'agence KCNA a estimé que cette rencontre sans précédent ouvrait la voie à "un tournant radical": "Kim Jong Un a invité Trump à effectuer une visite à Pyongyang à un moment opportun et Trump a invité Kim Jong Un à venir aux Etats-Unis".

L'agence assure également que Donald Trump a évoqué "une levée des sanctions" contre le régime de Pyongyang.

"Le monde a fait un grand pas en arrière devant une potentielle catastrophe nucléaire ! Plus de lancements de fusées, d'essais ou de recherches nucléaires !", a écrit M. Trump dans un tweet envoyé dans la nuit de mardi à mercredi, sans confirmer pour l'heure avoir accepté l'invitation à Pyongyang.

Mecredi matin, le journal officiel nord-coréen Rodong Sinmun publiait en Une les photos de la poignée de main historique entre MM. Trump et Kim devant une rangée de drapeaux américains et nord-coréens alternés.

"La rencontre du siècle ouvre une nouvelle ère de l'histoire des relations" entre les deux pays ennemis, titrait-il.

L'événement était inimaginable il y a encore quelques mois, alors que les deux dirigeants échangeaient presque quotidiennement insultes personnelles et menaces de guerre nucléaire.

(Avec AFP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.