La compagnie à bas coûts Ryanair fait face vendredi 10 août à un nouveau conflit social d'ampleur européenne, avec une première grève de pilotes coordonnées dans cinq pays pour obtenir de meilleures conditions de travail.

Le débrayage, en pleine période de congés estivaux, concerne l'Allemagne, la Belgique, la Suède, l'Irlande et les Pays-Bas.

Au total, plus de 55.000 passagers seront concernés, dont 42.000 pour l'Allemagne, selon la compagnie qui a promis aux voyageurs lésés un changement gratuit de réservation.

Ryanair a précisé que 85% de leurs vols seront assurés. "Plus de 2.000 vols opéreront normalement, transportant près de 400.000 passagers à travers l'Europe", a indiqué jeudi soir la compagnie irlandaise sur Twitter.

Jeudi, un tribunal des Pays-Bas avait autorisé les pilotes néerlandais à se joindre au mouvement de grève.

La compagnie, qui revendique 130 millions de clients annuels et dénonce une grève "inutile", a vu ces derniers mois le malaise social s'étendre à ses principales catégories de personnel en Europe.

Fin juillet, l'entreprise irlandaise avait affronté une grève du personnel de cabine en Espagne, Italie, Portugal et Belgique. Quelque 600 vols furent annulés touchant 100.000 passagers.

L'impact de ce type de mouvements est bien plus important que des grèves nationales isolées lors desquelles la compagnie peut remplacer les grévistes par leurs collègues de pays voisins.

Les tensions à Ryanair ont éclaté au grand jour à la suite d'un sérieux problème de planning de pilotes en septembre 2017, qui a entraîné un grave conflit et des annulations portant sur 20.000 vols.

A l'heure où nous publions cet article aucun vol au départ du Maroc et à destination de l'Allemagne, la Belgique, la Suède, l'Irlande et les Pays-Bas n'a été annulé. Par ailleurs, deux vols au départ de l'Allemagne et à destination de Tanger et d'Agadir sont annulés ce vendredi.

Cliquez ici pour vérifier si votre vol est toujours programmé.  

 

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

La compagnie à bas coûts Ryanair fait face vendredi 10 août à un nouveau conflit social d'ampleur européenne, avec une première grève de pilotes coordonnées dans cinq pays pour obtenir de meilleures conditions de travail.

Le débrayage, en pleine période de congés estivaux, concerne l'Allemagne, la Belgique, la Suède, l'Irlande et les Pays-Bas.

Au total, plus de 55.000 passagers seront concernés, dont 42.000 pour l'Allemagne, selon la compagnie qui a promis aux voyageurs lésés un changement gratuit de réservation.

Ryanair a précisé que 85% de leurs vols seront assurés. "Plus de 2.000 vols opéreront normalement, transportant près de 400.000 passagers à travers l'Europe", a indiqué jeudi soir la compagnie irlandaise sur Twitter.

Jeudi, un tribunal des Pays-Bas avait autorisé les pilotes néerlandais à se joindre au mouvement de grève.

La compagnie, qui revendique 130 millions de clients annuels et dénonce une grève "inutile", a vu ces derniers mois le malaise social s'étendre à ses principales catégories de personnel en Europe.

Fin juillet, l'entreprise irlandaise avait affronté une grève du personnel de cabine en Espagne, Italie, Portugal et Belgique. Quelque 600 vols furent annulés touchant 100.000 passagers.

L'impact de ce type de mouvements est bien plus important que des grèves nationales isolées lors desquelles la compagnie peut remplacer les grévistes par leurs collègues de pays voisins.

Les tensions à Ryanair ont éclaté au grand jour à la suite d'un sérieux problème de planning de pilotes en septembre 2017, qui a entraîné un grave conflit et des annulations portant sur 20.000 vols.

A l'heure où nous publions cet article aucun vol au départ du Maroc et à destination de l'Allemagne, la Belgique, la Suède, l'Irlande et les Pays-Bas n'a été annulé. Par ailleurs, deux vols au départ de l'Allemagne et à destination de Tanger et d'Agadir sont annulés ce vendredi.

Cliquez ici pour vérifier si votre vol est toujours programmé.  

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.