Selon une information relayée par un média national le 9 août, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a adressé une note au Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) où il "alerte sur la nécessité de prendre les dispositions qui seront jugées utiles pour ne pas être exposées aux sanctions de Washington".

Selon une source autorisée du ministère, il s'agit d'une lettre d'information et non d'instructions données aux banques. Dans le cadre de sa mission de veille, le département informe régulièrement les opérateurs économiques des changements intervenus au niveau international.

Rappelons qu'une première vague de sanctions américaines contre l'Iran est entrée en vigueur mardi 7 août. Elle comprend des blocages sur les transactions financières et les importations de matières premières, ainsi que des mesures pénalisantes sur les achats dans le secteur automobile et l'aviation commerciale. Elle sera suivie, en novembre, de mesures affectant le secteur pétrolier et gazier ainsi que la Banque centrale iranienne.

Le président américain Donald Trump a tweeté le même jour un nouvel avertissement aux pays commerçant avec l'Iran. «Quiconque faisant des affaires avec l'Iran ne fera pas d'affaires avec les Etats-Unis», a-t-il écrit.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Selon une information relayée par un média national le 9 août, le ministère des Affaires étrangères et de la Coopération internationale a adressé une note au Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) où il "alerte sur la nécessité de prendre les dispositions qui seront jugées utiles pour ne pas être exposées aux sanctions de Washington".

Selon une source autorisée du ministère, il s'agit d'une lettre d'information et non d'instructions données aux banques. Dans le cadre de sa mission de veille, le département informe régulièrement les opérateurs économiques des changements intervenus au niveau international.

Rappelons qu'une première vague de sanctions américaines contre l'Iran est entrée en vigueur mardi 7 août. Elle comprend des blocages sur les transactions financières et les importations de matières premières, ainsi que des mesures pénalisantes sur les achats dans le secteur automobile et l'aviation commerciale. Elle sera suivie, en novembre, de mesures affectant le secteur pétrolier et gazier ainsi que la Banque centrale iranienne.

Le président américain Donald Trump a tweeté le même jour un nouvel avertissement aux pays commerçant avec l'Iran. «Quiconque faisant des affaires avec l'Iran ne fera pas d'affaires avec les Etats-Unis», a-t-il écrit.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.