L'indice des prix à la consommation (IPC) a accusé au cours du mois de juillet dernier une baisse de 0,9% par rapport au mois précédent, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Cette variation est le résultat de la baisse de 2,2% de l'indice des produits alimentaires et de 0,1% de l'indice des produits non alimentaires, explique le HCP dans une note d'information relative à l'IPC du mois de juillet 2018.

Les baisses des produits alimentaires observées entre juin et juillet 2018 concernent principalement les "poissons et fruits de mer" avec 9,5%, les "fruits" (-6,3%), les "légumes" (-5,6%), les "viandes" (-1,4%) et le "lait, fromage et œufs " (-0,7%), précise le HCP, notant que pour les produits non alimentaires, le recul a concerné principalement les prix des "carburants" (-0,2%).

Par ville, la note fait ressortir que les diminutions les plus importantes de l'IPC ont été enregistrées à Béni Mellal (-2,3%), Kénitra (-1,8%), Dakhla (-1,5%), Oujda et Meknès (-1,3%), Laâyoune (-1,1%) et Casablanca, Guelmim et Settat (-1%).

Comparé au même mois de l’année précédente, l’IPC a enregistré une hausse de 2,1% au cours du mois de juillet 2018, conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 1,8% et de celui des produits non alimentaires de 2%, relève la même source, ajoutant que pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,3% dans la "communication" à une hausse de 6,7% dans les "biens et services divers".

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de juillet 2018 une baisse de 0,2% par rapport au mois de juin 2018 et une hausse de 0,3% par rapport au mois de juillet 2017.

 

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

L'indice des prix à la consommation (IPC) a accusé au cours du mois de juillet dernier une baisse de 0,9% par rapport au mois précédent, selon le Haut-commissariat au plan (HCP).

Cette variation est le résultat de la baisse de 2,2% de l'indice des produits alimentaires et de 0,1% de l'indice des produits non alimentaires, explique le HCP dans une note d'information relative à l'IPC du mois de juillet 2018.

Les baisses des produits alimentaires observées entre juin et juillet 2018 concernent principalement les "poissons et fruits de mer" avec 9,5%, les "fruits" (-6,3%), les "légumes" (-5,6%), les "viandes" (-1,4%) et le "lait, fromage et œufs " (-0,7%), précise le HCP, notant que pour les produits non alimentaires, le recul a concerné principalement les prix des "carburants" (-0,2%).

Par ville, la note fait ressortir que les diminutions les plus importantes de l'IPC ont été enregistrées à Béni Mellal (-2,3%), Kénitra (-1,8%), Dakhla (-1,5%), Oujda et Meknès (-1,3%), Laâyoune (-1,1%) et Casablanca, Guelmim et Settat (-1%).

Comparé au même mois de l’année précédente, l’IPC a enregistré une hausse de 2,1% au cours du mois de juillet 2018, conséquence de la hausse de l’indice des produits alimentaires de 1,8% et de celui des produits non alimentaires de 2%, relève la même source, ajoutant que pour les produits non alimentaires, les variations vont d’une baisse de 0,3% dans la "communication" à une hausse de 6,7% dans les "biens et services divers".

Dans ces conditions, l’indicateur d’inflation sous-jacente, qui exclut les produits à prix volatiles et les produits à tarifs publics, aurait connu au cours du mois de juillet 2018 une baisse de 0,2% par rapport au mois de juin 2018 et une hausse de 0,3% par rapport au mois de juillet 2017.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.