Le professeur Abdeladim Moumen et le Dr Hassan Ait Benhassou ont été nominés pour le Prix de l'innovation en Afrique 2018. Les deux chercheurs marocains ont développé une technologie qui permet la détection efficace de la tuberculose et de l'hépatite C.

L'annonce a été faite jeudi 13 septembre par l'African Innovation Foundation (AIF), organisateur du Prix.

Dix nominés seront en compétition pour remporter un montant de 185 000 Dollars US

L'hépatite C et la tuberculose sont des problèmes de santé publique pour lesquels l'accès à des tests de diagnostic précis et abordables reste un défi en Afrique. L'innovation des deux chercheurs marocains "comprend deux tests moléculaires pour la détection rapide, précise et efficace, et la quantification de la charge des deux maladies", indique l'AIF dans un communiqué.

La technologie permet donc la détection spécifique du génome de l'hépatite C ou de la tuberculose dans des échantillons de sang ou de crachat. "Ces innovations cliniquement validées apportent des solutions simples, précises et peu coûteuses dans le diagnostic de ces deux maladies."

Pour rappel, l’appel à candidatures de cette année a vu la participation de plus de 3 000 candidats issus de 52 pays africains.

"Les candidatures de cette année démontrent des avancées capitales dans les secteurs des TIC, de l'agriculture, de la santé publique, de l’environnement et de l'énergie, qui contribuent toutes à améliorer la vie et les perspectives économiques des Africains", ajoute la même source.

 
Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le professeur Abdeladim Moumen et le Dr Hassan Ait Benhassou ont été nominés pour le Prix de l'innovation en Afrique 2018. Les deux chercheurs marocains ont développé une technologie qui permet la détection efficace de la tuberculose et de l'hépatite C.

L'annonce a été faite jeudi 13 septembre par l'African Innovation Foundation (AIF), organisateur du Prix.

Dix nominés seront en compétition pour remporter un montant de 185 000 Dollars US

L'hépatite C et la tuberculose sont des problèmes de santé publique pour lesquels l'accès à des tests de diagnostic précis et abordables reste un défi en Afrique. L'innovation des deux chercheurs marocains "comprend deux tests moléculaires pour la détection rapide, précise et efficace, et la quantification de la charge des deux maladies", indique l'AIF dans un communiqué.

La technologie permet donc la détection spécifique du génome de l'hépatite C ou de la tuberculose dans des échantillons de sang ou de crachat. "Ces innovations cliniquement validées apportent des solutions simples, précises et peu coûteuses dans le diagnostic de ces deux maladies."

Pour rappel, l’appel à candidatures de cette année a vu la participation de plus de 3 000 candidats issus de 52 pays africains.

"Les candidatures de cette année démontrent des avancées capitales dans les secteurs des TIC, de l'agriculture, de la santé publique, de l’environnement et de l'énergie, qui contribuent toutes à améliorer la vie et les perspectives économiques des Africains", ajoute la même source.

 
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.