Migration: 140 M€ avant 2019 et une aide régulière pour le Maroc?

Bruxelles adopte les premiers engagements pris envers le Maroc pour mettre fin à la hausse des flux migratoires vers l'Espagne, devenue le pays de l'UE comptant le plus grand nombre d'arrivées par voie maritime, rapportent des médias espagnols.

La Commission européenne a convenu d'un financement de 140 millions d'euros à court terme ainsi qu'une aide permanente dans les années à venir.

A la suite des demandes répétées de l'Espagne visant à fournir un soutien significatif au Maroc, l'UE compte envoyer une première aide avant 2019, selon la même source. Cette aide sera principalement utilisée pour l'achat d'équipements de contrôle aux frontières.

La pression espagnole a pris effet, bien que les montants engagés, annoncés par le gouvernement espagnol et confirmés par Bruxelles, restent modestes et nettement inférieurs à ceux destinés aux autres pays.

La moitié de cet argent (70 millions d'euros) sera directement envoyée au Maroc, selon El Pais, citant des membres du gouvernement espagnol. L’objectif est de faire face à l’afflux croissant de migrants vers l’Espagne. Les fonds proviendront du Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique.

Le reste de l'argent sera distribué comme suit: 40 millions d'euros seront gérés par la Fondation internationale et ibéroaméricaine pour l'administration et les politiques publiques, une entité publique espagnole qui gère des projets de coopération internationale; et 30 millions d'euros par le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD). 

Contrairement aux 70 millions d'euros que le Maroc recevra directement, sans programmes ni conditions, ces deux montants pourraient prendre plus de temps puisqu'ils ne seront pas transférés de manière directe. Ils seront liés à des projets spécifiques.

L'accord a été finalisé jeudi dernier à Rabat selon les médias espagnols. Une mission technique de l'UE a négocié les derniers détails dans la capitale marocaine.

Concernant l'aide permanente en matière de migration, des sources du gouvernement espagnol estiment que ces financements pourraient s'élever à environ 50 millions d'euros par an. Cela dépendra de l’évolution du phénomène migratoire.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Migration: 140 M€ avant 2019 et une aide régulière pour le Maroc?

Bruxelles adopte les premiers engagements pris envers le Maroc pour mettre fin à la hausse des flux migratoires vers l'Espagne, devenue le pays de l'UE comptant le plus grand nombre d'arrivées par voie maritime, rapportent des médias espagnols.

La Commission européenne a convenu d'un financement de 140 millions d'euros à court terme ainsi qu'une aide permanente dans les années à venir.

A la suite des demandes répétées de l'Espagne visant à fournir un soutien significatif au Maroc, l'UE compte envoyer une première aide avant 2019, selon la même source. Cette aide sera principalement utilisée pour l'achat d'équipements de contrôle aux frontières.

La pression espagnole a pris effet, bien que les montants engagés, annoncés par le gouvernement espagnol et confirmés par Bruxelles, restent modestes et nettement inférieurs à ceux destinés aux autres pays.

La moitié de cet argent (70 millions d'euros) sera directement envoyée au Maroc, selon El Pais, citant des membres du gouvernement espagnol. L’objectif est de faire face à l’afflux croissant de migrants vers l’Espagne. Les fonds proviendront du Fonds fiduciaire d'urgence pour l'Afrique.

Le reste de l'argent sera distribué comme suit: 40 millions d'euros seront gérés par la Fondation internationale et ibéroaméricaine pour l'administration et les politiques publiques, une entité publique espagnole qui gère des projets de coopération internationale; et 30 millions d'euros par le Centre international pour le développement des politiques migratoires (ICMPD). 

Contrairement aux 70 millions d'euros que le Maroc recevra directement, sans programmes ni conditions, ces deux montants pourraient prendre plus de temps puisqu'ils ne seront pas transférés de manière directe. Ils seront liés à des projets spécifiques.

L'accord a été finalisé jeudi dernier à Rabat selon les médias espagnols. Une mission technique de l'UE a négocié les derniers détails dans la capitale marocaine.

Concernant l'aide permanente en matière de migration, des sources du gouvernement espagnol estiment que ces financements pourraient s'élever à environ 50 millions d'euros par an. Cela dépendra de l’évolution du phénomène migratoire.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.