Le centre Pompidou suspend l'exposition dénoncée par le Maroc Centre Georges Pompidou-Metz

Le centre Pompidou a suspendu l'exposition "Necessita dei volti", qui montre des photos intimes de Marocains morts dans la guerre dans le Sahara. L'information a été confirmée à Médias24 par une source autorisée, citant le Quai d'Orsay.

Vendredi 2 novembre, Mehdi Qotbi, président de la Fondation marocaine des musées, a adressé une lettre au président du centre Georges Pompidou suite à cette exposition dite "de soutien à la lutte du peuple sahraoui".

Dans sa lettre M. Qotbi signale à Serge Lasvignes, qu'au Maroc, "c’est la consternation dans les milieux artistiques et politiques tellement le Centre est placé en haute estime. C’est une incompréhension réelle sur la motivation de votre institution à participer à la propagande d’un mouvement séparatiste financé notoirement par l’Algérie".

Organisée à l'initiative de l’Américain Jean Lamore, l'exposition donne lieu à une grosse propagande algéro-polisarienne.

Lire aussi: Le Centre Georges Pompidou complice d’une profanation de la mémoire des soldats marocains morts pour la patrie?

Le centre a accepté cette exposition sous prétexte "d’esthétique, d’art, de témoignage", de commander un livre puis de l’exposer. Un livre qui va à l’encontre de toute humanité.

Selon une dépêche de l’agence de presse algérienne APS, jamais en retard quand il s’agit de pourfendre les Marocains, "la galerie expose des photos récupérées chez des éléments des Forces armées marocaines, faits prisonniers de guerre par l'Armée populaire de libération sahraouie (ALPS), à l'issue de la guerre ayant opposé le Sahara occidental et les Forces armées marocaines, lors de leur invasion de cette région".

L'information concernant la suspension de l'exposition a été publiée en primeur par notre confrère huffpostmaghreb.  

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Le centre Pompidou suspend l'exposition dénoncée par le Maroc Centre Georges Pompidou-Metz

Le centre Pompidou a suspendu l'exposition "Necessita dei volti", qui montre des photos intimes de Marocains morts dans la guerre dans le Sahara. L'information a été confirmée à Médias24 par une source autorisée, citant le Quai d'Orsay.

Vendredi 2 novembre, Mehdi Qotbi, président de la Fondation marocaine des musées, a adressé une lettre au président du centre Georges Pompidou suite à cette exposition dite "de soutien à la lutte du peuple sahraoui".

Dans sa lettre M. Qotbi signale à Serge Lasvignes, qu'au Maroc, "c’est la consternation dans les milieux artistiques et politiques tellement le Centre est placé en haute estime. C’est une incompréhension réelle sur la motivation de votre institution à participer à la propagande d’un mouvement séparatiste financé notoirement par l’Algérie".

Organisée à l'initiative de l’Américain Jean Lamore, l'exposition donne lieu à une grosse propagande algéro-polisarienne.

Lire aussi: Le Centre Georges Pompidou complice d’une profanation de la mémoire des soldats marocains morts pour la patrie?

Le centre a accepté cette exposition sous prétexte "d’esthétique, d’art, de témoignage", de commander un livre puis de l’exposer. Un livre qui va à l’encontre de toute humanité.

Selon une dépêche de l’agence de presse algérienne APS, jamais en retard quand il s’agit de pourfendre les Marocains, "la galerie expose des photos récupérées chez des éléments des Forces armées marocaines, faits prisonniers de guerre par l'Armée populaire de libération sahraouie (ALPS), à l'issue de la guerre ayant opposé le Sahara occidental et les Forces armées marocaines, lors de leur invasion de cette région".

L'information concernant la suspension de l'exposition a été publiée en primeur par notre confrère huffpostmaghreb.  

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.