Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, a souligné, jeudi 6 décembre à Rabat, que la corruption coûtait au Maroc une perte annuelle de 2 points de sa croissance économique.

"Nous sommes déterminés à lutter contre la corruption qui coûte au Maroc une perte annuelle de 2% de sa croissance économique", a-t-il insisté dans une déclaration à la MAP à l'occasion d'une journée d'étude initiée par l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

Cette rencontre, qui comprend trois axes différents, est consacrée à l'exposition des conclusions du programme "Renforcer l'intégrité des affaires au Maroc", lancé en 2015.

Le premier axe est destiné à la signature par la CGEM de la "déclaration d'intention" dans trois secteurs couvrant la santé, le transport et l'énergie, à la faveur de l'engagement collectif dans l'application des procédures visant à instaurer l'intégrité des affaires dans ces domaines.

Le deuxième axe concerne la recherche des moyens pour la réalisation de l'intégrité dans les conventions publiques, tandis que le troisième s'est articulé autour des standards internationaux dans le domaine de l'intégrité.

 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Le ministre délégué chargé des Affaires générales et de la gouvernance, Lahcen Daoudi, a souligné, jeudi 6 décembre à Rabat, que la corruption coûtait au Maroc une perte annuelle de 2 points de sa croissance économique.

"Nous sommes déterminés à lutter contre la corruption qui coûte au Maroc une perte annuelle de 2% de sa croissance économique", a-t-il insisté dans une déclaration à la MAP à l'occasion d'une journée d'étude initiée par l'Organisation de coopération et de développement économique (OCDE).

Cette rencontre, qui comprend trois axes différents, est consacrée à l'exposition des conclusions du programme "Renforcer l'intégrité des affaires au Maroc", lancé en 2015.

Le premier axe est destiné à la signature par la CGEM de la "déclaration d'intention" dans trois secteurs couvrant la santé, le transport et l'énergie, à la faveur de l'engagement collectif dans l'application des procédures visant à instaurer l'intégrité des affaires dans ces domaines.

Le deuxième axe concerne la recherche des moyens pour la réalisation de l'intégrité dans les conventions publiques, tandis que le troisième s'est articulé autour des standards internationaux dans le domaine de l'intégrité.

 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.