Les travaux de construction d'une annexe universitaire ont été lancés, samedi 15 décembre, à Taourirt.

Cet établissement, relevant de l’université Mohammed Ier d’Oujda, doit ouvrir ses portes lors de la saison universitaire 2020-2021. Il s'étalera sur une superficie de 22 ha pour un coût global de plus de 114 millions de DH.

"Cette nouvelle infrastructure ambitionne de rapprocher l'enseignement supérieur des étudiants de la province de Taourirt et de leur épargner les déplacements vers d’autres universités pour poursuivre leurs études", a souligné, à cette occasion, le ministre de l'Education nationale, Saaid Amzazi, dans une déclareation à la presse.

Pour sa part, le président du Conseil de la région de l’Oriental, Abdenebi Bioui, a relevé que cet établissement est le fruit d’une convention de partenariat signée en 2017 entre le ministère de tutelle, l’université Mohammed Ier et le Conseil de la région, le but étant de créer quatre noyaux universitaires au niveau de la région de l’Oriental.

Il a, par ailleurs, fait savoir que les démarches liées notamment à l’acquisition de l’assiette foncière, vont bon train pour doter également la province de Driouch d’une annexe d’enseignement supérieur.

D’un coût de 60 millions de DH, la première tranche du projet devrait au démarrage accueillir quelque 1.200 étudiants avant d’atteindre une capacité d’accueil de 3.200 étudiants.

Par ailleurs, le coup d’envoi des travaux d’une deuxième annexe universitaire à Berkane sera donné au mois de février prochain. 

La première tranche de cette annexe, qui comportera des filières en matière de sciences économiques et juridiques, sciences et techniques et sciences humaines, compte six amphithéâtres, en sus de 10 salles de cours.

Le ministère compte également inaugurer une Ecole supérieure de technologie (EST) à Taourirt.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Les travaux de construction d'une annexe universitaire ont été lancés, samedi 15 décembre, à Taourirt.

Cet établissement, relevant de l’université Mohammed Ier d’Oujda, doit ouvrir ses portes lors de la saison universitaire 2020-2021. Il s'étalera sur une superficie de 22 ha pour un coût global de plus de 114 millions de DH.

"Cette nouvelle infrastructure ambitionne de rapprocher l'enseignement supérieur des étudiants de la province de Taourirt et de leur épargner les déplacements vers d’autres universités pour poursuivre leurs études", a souligné, à cette occasion, le ministre de l'Education nationale, Saaid Amzazi, dans une déclareation à la presse.

Pour sa part, le président du Conseil de la région de l’Oriental, Abdenebi Bioui, a relevé que cet établissement est le fruit d’une convention de partenariat signée en 2017 entre le ministère de tutelle, l’université Mohammed Ier et le Conseil de la région, le but étant de créer quatre noyaux universitaires au niveau de la région de l’Oriental.

Il a, par ailleurs, fait savoir que les démarches liées notamment à l’acquisition de l’assiette foncière, vont bon train pour doter également la province de Driouch d’une annexe d’enseignement supérieur.

D’un coût de 60 millions de DH, la première tranche du projet devrait au démarrage accueillir quelque 1.200 étudiants avant d’atteindre une capacité d’accueil de 3.200 étudiants.

Par ailleurs, le coup d’envoi des travaux d’une deuxième annexe universitaire à Berkane sera donné au mois de février prochain. 

La première tranche de cette annexe, qui comportera des filières en matière de sciences économiques et juridiques, sciences et techniques et sciences humaines, compte six amphithéâtres, en sus de 10 salles de cours.

Le ministère compte également inaugurer une Ecole supérieure de technologie (EST) à Taourirt.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.