L’Agence nationale pour la rénovation urbaine et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine, a tenu, mercredi 30 janvier, la première session de son conseil d'administration.

Cette session devra permettre la mise en place des structures organisationnelles de l’Agence et le démarrage de ses activités sur la base des moyens juridiques, humains et matériels nécessaires, souligne le ministère de l’Aménagement du territoire national dans un communiqué.

Lors de son mot d’ouverture, le ministre de tutelle a évoqué les contraintes et les dysfonctionnements liés à la réhabilitation de l’espace urbain notamment dans les tissus anciens ainsi que l’apparition des bâtiments menaçant ruine à cause de la vétusté des constructions, du manque d’entretien et du non-respect de la réglementation en vigueur.

Selon la loi n°94-12 relative aux bâtiments menaçant ruine et à l’organisation des opérations de rénovation urbaine, les missions de l'Agence portent sur:

- l’accompagnement technique et administratif des propriétaires des constructions et des présidents des communes,

- l’exécution des travaux aux frais des propriétaires ou du syndicat,

- l'étude et la définition des stratégies relatives aux plans de rénovation urbaine,

- la supervision de l’exécution des programmes et projets urbains visant à la réhabilitation des tissus,

- l’intervention sur les bâtiments menaçant ruine.

Un ensemble de décisions relatives au règlement intérieur de l’Agence, à son statut du personnel, au projet d’organigramme, à son plan d’action et son projet de budget 2019 ont été approuvées lors de cette session.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

L’Agence nationale pour la rénovation urbaine et la réhabilitation des bâtiments menaçant ruine, a tenu, mercredi 30 janvier, la première session de son conseil d'administration.

Cette session devra permettre la mise en place des structures organisationnelles de l’Agence et le démarrage de ses activités sur la base des moyens juridiques, humains et matériels nécessaires, souligne le ministère de l’Aménagement du territoire national dans un communiqué.

Lors de son mot d’ouverture, le ministre de tutelle a évoqué les contraintes et les dysfonctionnements liés à la réhabilitation de l’espace urbain notamment dans les tissus anciens ainsi que l’apparition des bâtiments menaçant ruine à cause de la vétusté des constructions, du manque d’entretien et du non-respect de la réglementation en vigueur.

Selon la loi n°94-12 relative aux bâtiments menaçant ruine et à l’organisation des opérations de rénovation urbaine, les missions de l'Agence portent sur:

- l’accompagnement technique et administratif des propriétaires des constructions et des présidents des communes,

- l’exécution des travaux aux frais des propriétaires ou du syndicat,

- l'étude et la définition des stratégies relatives aux plans de rénovation urbaine,

- la supervision de l’exécution des programmes et projets urbains visant à la réhabilitation des tissus,

- l’intervention sur les bâtiments menaçant ruine.

Un ensemble de décisions relatives au règlement intérieur de l’Agence, à son statut du personnel, au projet d’organigramme, à son plan d’action et son projet de budget 2019 ont été approuvées lors de cette session.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.