Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil SOCIETESanté: La feuille de route de la stratégie d'Anass Doukkali avant les vacances d'été

Santé: La feuille de route de la stratégie d'Anass Doukkali avant les vacances d'été 

Mardi 15 mai 2018 à 20h52
Santé: La feuille de route de la stratégie d'Anass Doukkali avant les vacances d'été
 

12 groupes de travail composés de professionnels de la santé, de cadres du ministère, d’experts du secteur et de membres de la société civile ont entamé, mardi 15 mai, l’élaboration d’une feuille de route du Plan Santé 2025. Elle sera prête dans 6 à 8 semaines. Le ministre mise beaucoup sur le digital et la contractualisation des RH.

C’est au lendemain de la présentation des résultats de l’enquête nationale sur la santé familiale que le ministre de la santé, Anass Doukkali, a donné le coup d’envoi de ces travaux de concertation. "C’est un exercice de consultation nationale. Les 12 groupes vont élaborer des feuilles de route opérationnelles en se basant sur les grands axes du Plan Santé 2025".

S’articulant autour de 25 axes, ce plan stratégique du secteur fait notamment la part belle aux nouvelles technologies. "Il permettra une gouvernance plus affinée du secteur, notamment grâce à la Big Data. L’amélioration de l’offre de soins profitera également des nouvelles technologies en matière de télémédecine, afin de résorber le déficit sanitaire observé dans certaines régions", explique Anass Doukkali. Le décret ministériel encadrant la télémédecine, signé en début de semaine par le ministre de tutelle, sera présenté pour adoption au prochain conseil de gouvernement.

"Deux expériences pilotes ont porté leurs fruits à Marrakech et Oujda, et nous comptons généraliser la télémédecine dans l’ensemble des CHU du Royaume, avant de l’étendre aux centres hospitaliers régionaux. Les praticiens qui supervisent les téléconsultations sont tous des professeurs de médecine chevronnés".

La télémédecine ne constitue pas le seul remède d’Anass Doukkali au déficit en matière d’offre de soins de santé. Le recrutement est en effet une composante essentielle du Plan Santé 2025, et le ministre de tutelle mise beaucoup sur la contractualisation…

"Je pense qu’il y a aujourd’hui un consensus autour du mode de contractualisation des professionnels de santé. Le ministère a certes bénéficié de 4.000 nouveaux postes dans le cadre de la LF 2018, au lieu de 1.500 auparavant. Mais nous réfléchissons aussi à la conversion de certains postes budgétaires en postes contractuels, car plusieurs hôpitaux et localités demeurent mal desservies. Il faut donc qu’il y ait des mesures d’encouragement, pour que de jeunes professionnels de la santé puissent travailler dans ces zones excentrées".

Ces mesures figurent en bonne place dans les travaux des groupes de concertation lancés par le ministère de la Santé. Leurs recommandations concrètes devraient être prêtes "dans 6 à 8 semaines, avant les vacances d’été", précise Anass Doukkali, et constituer ainsi la feuille de route du déploiement du Plan Santé 2025, qui repose sur 3 principaux pilliers:

- Organisation et développement de l’offre de soins: développement du réseau public de santé, renforcement du réseau des établissements de soins de santé primaires, développement de la santé mobile en milieu rural, ainsi que la santé de proximité et la médecine familiale.

- Renforcement des programmes de santé nationaux et des programmes de lutte contre les maladies: les programmes de santé maternelle et infantile sont érigés en tant que priorité nationale, aux-côtés de la promotion de la santé des personnes à besoins spécifiques, le renforcement de la lutte contre les maladies transmissibles, la mise à jour du plan national de la santé psychologique et mentale, et le renforcement de la vigilance et la sécurité sanitaire.

- Développement de la gouvernance sectorielle: rationalisation de l'utilisation des ressources, élargissement de la couverture sanitaire de base et réduction du fardeau de la pénurie en ressources humaines. Le plan vise aussi l’amélioration des conditions de travail ainsi que le renforcement du cadre législatif et réglementaire du secteur de la Santé.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close