366 candidats à la migration clandestine ont été sauvés durant les journées des 9 et 10 octobre. Un jeune a été touché par les tirs de sommation de la Marine royale.

Des garde-côtes de la Marine royale, opérant dans le nord du Royaume, ont assisté, durant les journées des 9 et 10 octobre, 15 embarcations pneumatiques en difficulté.

Les embarcations transportaient 366 candidats à la migration clandestine, qui ont été ramenés tous "sains et saufs" au port de Ksar Sghir, affirme une source militaire citée par la MAP.

La nuit du 9 octobre 2018, un garde-côtes de la Marine a engagé une course poursuite au large de Larache pour intercepter une embarcation au comportement suspect.

En dépit des tirs de semonce d'usage, l'embarcation a exécuté des manœuvres hostiles de collision, compromettant de manière significative la sécurité de l'équipe de la Marine royale de contrôle mise à l'eau par le garde-côtes, l'obligeant à tirer une cartouche avec une arme portative pour l'immobiliser, note la même source.

L'arraisonnement de l'embarcation a révélé la présence de 58 clandestins marocains dissimulés, dont un légèrement à l'épaule droite. Ce dernier a été évacué d'urgence pour recevoir les soins nécessaires, selon la même source.

Les 6 et 7 octobre, la marine royale a sauvé 615 candidats à la migration clandestine.  

Le 25 septembre dernier, la marine royale a ouvert le feu sur un go-fast, faisant un mort et trois blessés. 

Quoi de neuf ?
Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

366 candidats à la migration clandestine ont été sauvés durant les journées des 9 et 10 octobre. Un jeune a été touché par les tirs de sommation de la Marine royale.

Des garde-côtes de la Marine royale, opérant dans le nord du Royaume, ont assisté, durant les journées des 9 et 10 octobre, 15 embarcations pneumatiques en difficulté.

Les embarcations transportaient 366 candidats à la migration clandestine, qui ont été ramenés tous "sains et saufs" au port de Ksar Sghir, affirme une source militaire citée par la MAP.

La nuit du 9 octobre 2018, un garde-côtes de la Marine a engagé une course poursuite au large de Larache pour intercepter une embarcation au comportement suspect.

En dépit des tirs de semonce d'usage, l'embarcation a exécuté des manœuvres hostiles de collision, compromettant de manière significative la sécurité de l'équipe de la Marine royale de contrôle mise à l'eau par le garde-côtes, l'obligeant à tirer une cartouche avec une arme portative pour l'immobiliser, note la même source.

L'arraisonnement de l'embarcation a révélé la présence de 58 clandestins marocains dissimulés, dont un légèrement à l'épaule droite. Ce dernier a été évacué d'urgence pour recevoir les soins nécessaires, selon la même source.

Les 6 et 7 octobre, la marine royale a sauvé 615 candidats à la migration clandestine.  

Le 25 septembre dernier, la marine royale a ouvert le feu sur un go-fast, faisant un mort et trois blessés. 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.