Excédés par les retards répétitifs, allant jusqu’à 45 minutes, des manifestants ont bloqué, mercredi 10 octobre, la voie du tramway de Casablanca au niveau de la station Zénith, constate Médias24 sur des posts Facebook. Il ne s'agit pas du premier blocage. Le gestionnaire du réseau explique la situation par les essais de la ligne T2 dont le démarrage est prévu pour bientôt.

Des retards sont enregistrés presque tous les jours, selon des témoignages de plusieurs passagers. Des étudiants ratent leurs cours, ou leurs examens, des employés sont sanctionnés pour leurs retards répétitifs, et d'autres ont même raté leur entretien d’embauche. Les usagers du tramway sont en colère. 

RATP Dev Casablanca, société gestionnaire du réseau, explique que ces retards sont dus aux tests de la deuxième ligne du tramway. "Cette ligne est en phase d’essais et marche à blanc, en vue de sa mise en service dans des conditions de sécurité et de confort maximales".

Dans un communiqué diffusé en début de semaine, la société explique que "ces tests, obligatoires et incontournables, sont étroitement liés aux systèmes de la ligne T1, en vue de la mise en cohérence de l’ensemble des systèmes du réseau. Ils peuvent provoquer, de manière imprévisible, des perturbations sur la fréquence de passage des tramways".

Cette ligne sera lancée prochainement, avait annoncé la société dans un communiqué précédent

Contactée par Médias24, une responsable au sein de Casa Transports nous confie que "c'est le Conseil de la ville de Casablanca qui nous informera du lancement de la deuxième ligne du tramway. Pour l’instant, nous n'avons pas encore de date précise". 

Rappelons que cette ligne desservira, sur une longueur de 22,5 km, 9 arrondissements comptant une population de 1.058.220 personnes et un couloir direct de 450.000 habitants.

Elle traversera en une durée d'environ 1 heure 3 minutes, l'axe Aïn Diab, Hay El Hassani, Beauséjour, Anoual, Mers Sultan, El Fida, Hay El Mohammadi et Aïn Sebaâ puis Sidi El Bernoussi et pourra transporter jusqu'à 170.000 voyageurs par jour. Dotée de deux points de correspondance avec la ligne T1, à savoir dans les stations Abdelmoumen et Ibn Tachfine, elle comportera 33 stations.

Le projet comporte une partie relative à l'extension de la première ligne T1. Cette dernière s'étale sur une longueur de 1.8 km afin de desservir le quartier Laymoun, Floride et Lissasfa depuis le terminus des facultés.

Fin 2018, la ligne T1, optimisée, changera ainsi ses contours, pour devenir une ligne de 23.5 km offrant des temps de parcours plus compétitifs et comportant 37 stations.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Excédés par les retards répétitifs, allant jusqu’à 45 minutes, des manifestants ont bloqué, mercredi 10 octobre, la voie du tramway de Casablanca au niveau de la station Zénith, constate Médias24 sur des posts Facebook. Il ne s'agit pas du premier blocage. Le gestionnaire du réseau explique la situation par les essais de la ligne T2 dont le démarrage est prévu pour bientôt.
 

Des retards sont enregistrés presque tous les jours, selon des témoignages de plusieurs passagers. Des étudiants ratent leurs cours, ou leurs examens, des employés sont sanctionnés pour leurs retards répétitifs, et d'autres ont même raté leur entretien d’embauche. Les usagers du tramway sont en colère. 

RATP Dev Casablanca, société gestionnaire du réseau, explique que ces retards sont dus aux tests de la deuxième ligne du tramway. "Cette ligne est en phase d’essais et marche à blanc, en vue de sa mise en service dans des conditions de sécurité et de confort maximales".

Dans un communiqué diffusé en début de semaine, la société explique que "ces tests, obligatoires et incontournables, sont étroitement liés aux systèmes de la ligne T1, en vue de la mise en cohérence de l’ensemble des systèmes du réseau. Ils peuvent provoquer, de manière imprévisible, des perturbations sur la fréquence de passage des tramways".

Cette ligne sera lancée prochainement, avait annoncé la société dans un communiqué précédent

Contactée par Médias24, une responsable au sein de Casa Transports nous confie que "c'est le Conseil de la ville de Casablanca qui nous informera du lancement de la deuxième ligne du tramway. Pour l’instant, nous n'avons pas encore de date précise". 

Rappelons que cette ligne desservira, sur une longueur de 22,5 km, 9 arrondissements comptant une population de 1.058.220 personnes et un couloir direct de 450.000 habitants.

Elle traversera en une durée d'environ 1 heure 3 minutes, l'axe Aïn Diab, Hay El Hassani, Beauséjour, Anoual, Mers Sultan, El Fida, Hay El Mohammadi et Aïn Sebaâ puis Sidi El Bernoussi et pourra transporter jusqu'à 170.000 voyageurs par jour. Dotée de deux points de correspondance avec la ligne T1, à savoir dans les stations Abdelmoumen et Ibn Tachfine, elle comportera 33 stations.

Le projet comporte une partie relative à l'extension de la première ligne T1. Cette dernière s'étale sur une longueur de 1.8 km afin de desservir le quartier Laymoun, Floride et Lissasfa depuis le terminus des facultés.

Fin 2018, la ligne T1, optimisée, changera ainsi ses contours, pour devenir une ligne de 23.5 km offrant des temps de parcours plus compétitifs et comportant 37 stations.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.