Environ 15% des femmes non célibataires âgées de 15 à 49 ans ont subi un acte de violence durant les 12 derniers mois. La violence psychique prédomine avec un taux de 95,8%.

Le ministre de la Santé a dévoilé, ce mardi 27 novembre, quelques chiffres de l'Enquête nationale sur la population et la santé de la famille (ENPSF 2018), relatifs aux violences faites aux femmes.

Environ 15% des femmes non célibataires âgées de 15 à 49 ans ont subi un acte de violence durant les 12 derniers mois. La violence psychique prédomine avec un taux de 95,8%.

"Cette violence touche essentiellement les femmes mariées âgées de 34 à 49 ans (13,4%): 17% en milieu urbain contre 11,9% en milieu rural", a précisé le ministre lors de la 3e rencontre des assistants sociaux de la santé autour de la violence à l’encontre des femmes et des enfants.

En termes de répartition géographique, la prévalence la plus élevée est enregistrée au niveau de la région Casablanca–Settat, avec 22,5%, suivie de la région Rabat-Salé–Kénitra (17,1%). Les régions du sud enregistrent la prévalence la plus basse (de 4,4% à 8,9%).

Par typologie, c’est la violence psychique y compris verbale qui prédomine avec un taux de 95,8%, suivie de la violence physique (20,2%) puis la violence sexuelle (4,2%).

Entre 2012 et 2017, plus de 80.000 femmes victimes de violences physiques et/ou sexuelles ont été prises en charge sur les plans médical, médicolégal et médicosocial. C’est dans cette perspective qu'un programme national pour la prise en charge des femmes et des enfants victimes de violence a été institué l'an dernier. Ce programme ciblera, dans le cadre du Plan de santé 2025, l’amélioration de la qualité des victimes en tant qu’axe d’intervention prioritaire.

Rappelons qu'à l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l’ONU-Femmes a lancé, samedi 24 novembre dernier, une campagne de 16 jours d'activisme contre la violence faite aux femmes.

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

Environ 15% des femmes non célibataires âgées de 15 à 49 ans ont subi un acte de violence durant les 12 derniers mois. La violence psychique prédomine avec un taux de 95,8%.

 

Le ministre de la Santé a dévoilé, ce mardi 27 novembre, quelques chiffres de l'Enquête nationale sur la population et la santé de la famille (ENPSF 2018), relatifs aux violences faites aux femmes.

Environ 15% des femmes non célibataires âgées de 15 à 49 ans ont subi un acte de violence durant les 12 derniers mois. La violence psychique prédomine avec un taux de 95,8%.

"Cette violence touche essentiellement les femmes mariées âgées de 34 à 49 ans (13,4%): 17% en milieu urbain contre 11,9% en milieu rural", a précisé le ministre lors de la 3e rencontre des assistants sociaux de la santé autour de la violence à l’encontre des femmes et des enfants.

En termes de répartition géographique, la prévalence la plus élevée est enregistrée au niveau de la région Casablanca–Settat, avec 22,5%, suivie de la région Rabat-Salé–Kénitra (17,1%). Les régions du sud enregistrent la prévalence la plus basse (de 4,4% à 8,9%).

Par typologie, c’est la violence psychique y compris verbale qui prédomine avec un taux de 95,8%, suivie de la violence physique (20,2%) puis la violence sexuelle (4,2%).

Entre 2012 et 2017, plus de 80.000 femmes victimes de violences physiques et/ou sexuelles ont été prises en charge sur les plans médical, médicolégal et médicosocial. C’est dans cette perspective qu'un programme national pour la prise en charge des femmes et des enfants victimes de violence a été institué l'an dernier. Ce programme ciblera, dans le cadre du Plan de santé 2025, l’amélioration de la qualité des victimes en tant qu’axe d’intervention prioritaire.

Rappelons qu'à l’occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes, l’ONU-Femmes a lancé, samedi 24 novembre dernier, une campagne de 16 jours d'activisme contre la violence faite aux femmes.

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.