Menu
facebook twitter youtube
 
.
.
Page d'accueil TECH & MEDIASInterview. Le Technopark héberge 300 entreprises et voit grand pour l'avenir

Interview. Le Technopark héberge 300 entreprises et voit grand pour l'avenir 

Mardi 31 juillet 2018 à 11h52
Interview. Le Technopark héberge 300 entreprises et voit grand pour l'avenir
 

Dans une interview accordée à Medias24, Lamiae Benmakhlouf, directrice générale de MITC, la société de gestion du Technopark, dresse le bilan du plus grand hub du digital au Maroc et révèle son plan de duplication hors l’axe Casablanca-Tanger à l’horizon 2020.

 

-Médias24: A date d’aujourd’hui, quels sont les indicateurs clés des zones technologiques du Technopark à Casablanca, Rabat et Tanger?

-Lamiae Benmakhlouf: Actuellement, le Technopark dispose de trois sites opérationnels: Casablanca, Rabat et Tanger destinés à soutenir l'entrepreneuriat et l’innovation. Notre écosystème héberge 300 entreprises et startups qui opèrent dans le domaine du digital et des technologies de l’information. Un quatrième site est en cours de préparation pour une ouverture à Agadir au courant de l’année 2019.

Chaque année, ce sont plus de 70 nouvelles entreprises qui rejoignent nos différents sites, soit un turnover annuel de 25%, ce qui conforte la stratégie soutenue du renouvellement de nos hubs et booste notre politique de régionalisation en dehors de l’axe Casablanca-Tanger.

Le taux de réussite de nos startups est de 83%, grâce à l’accompagnement de qualité qui se fait par nos partenaires mais aussi grâce aux services de proximité offerts par le Technopark (guichet unique, formations multidisciplinaires gratuites, networking…).

D’ailleurs, depuis l’ouverture du premier Technopark de Casablanca en 2001, nous avons accueilli plus de 1.000 startups technologiques avec plusieurs success stories. C’est le cas de M2T, Rekrute.com, Value Pass, DataProtect, VOID, Atrait et IPRC…

Parallèlement, notre écosystème a pu fédérer les acteurs majeurs de soutien à l’innovation et l’entrepreneuriat. Il s’agit, à titre indicatif, du premier fonds d’amorçage dédié aux TIC, MNF II, APEBI, CJD, Happy ventures, l’AFEM, Injaz Al Maghrib, La Factory, Microsoft et IBM.

-Deux ans après son lancement, quel est le retour d’expérience de la zone technologique de Tanger?

Notre zone technologique à Tanger consolide, 24 mois après son ouverture, son positionnement comme hub digital régional avec une capacité d’accueil de plus de 100 entreprises et un loyer attractif pour les startups de 50 DH le m2. Notre ambition repose sur la dynamique régionale du Nord grâce à son attractivité pour l'industrie automobile et la logistique. Avec le renforcement de notre offre sur Tanger, le Technopark atteindra d’ici fin 2018 plus de 320 entreprises hébergées opérant dans le domaine du digital dont plus de 200 à Casablanca.

-Après Casablanca, Rabat et Tanger, le Technopark s’apprête à ouvrir un 4e hub en 2019 à Agadir. Quelles sont les contours de ce nouveau chantier de duplication?

-Parallèlement à notre chantier de mise en place d’un écosystème riche et collaboratif, le Technopark accélère sa politique de duplication régionale. L’année 2018 a été marquée par le lancement du chantier d’ouverture du Technopark Agadir dans le cadre de la déclinaison régionale du Plan d’accélération industrielle 2014-2020 dans la région Souss-Massa.

Ce projet est le résultat du partenariat avec le ministère de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Economie numérique, le conseil régional de Souss Massa et la chambre de commerce, d'industrie et de services de la région. Doté d’une superficie de 10 000 m² et situé au quartier Tilila, Bab El Madina, le bâtiment sera mis à disposition effective au courant de l’année 2019. Avec une capacité d’accueil de 80 entreprises, cette nouvelle zone sera dotée des mêmes services que les Technoparks existants avec une implication de l’écosystème régional…

-Au-delà de la stratégie de développement de l’écosystème et l’accélération de la duplication régionale, quels sont les autres chantiers de votre feuille de route 2020?

-Notre ambition est de connecter nos hubs avec le marché international, d’où l’adhésion du Technopark à l’Association internationale des technoparks scientifiques IASP (international association of science & Technology Parks).

Sur le registre de la qualité, nous sommes certifié ISO 9001 depuis 2013 et nous veillons en continu à améliorer la satisfaction de nos clients. D'ailleurs MITC est parmi les premières entreprises marocaines à être certifiées ISO 9001 version 2015.

Enfin, dans le cadre de notre chantier de transformation digitale, nous avons réussi à déployer la plateforme Salesforce pour gérer d’une manière dématérialisée de bout en bout le processus de dépôt de candidature et en général toute la relation avec nos entreprises quel que soit le site d’ implantation de nos Technoparks. 

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close