En partenariat avec Enactus, Unilever a organisé la Finale du Prix Jeunes Entrepreneurs du Maroc. C’est le projet Vernet qui s’est distingué visant à produire et commercialiser un système de purification fiable d’eau au profit de la communauté africaine, présenté par 2 étudiantes de l’EMI, Kaoutar Abbahaddou et Houda Jouahri.

Samedi 27 septembre, le siège  d’Unilever à Ain Sebaa a donné rendez-vous dans une ambiance festive à une centaine d’étudiants et des représentants professionnels du secteur public, privé et associatif.

Lors de son allocution d’ouverture, Jean-François Etienne, PDG d’Unilever Maghreb a applaudi l’engagement croissant des jeunes dans le domaine entrepreneurial, sans omettre de rappeler des sucess stories internationales de jeunes entrepreneurs, à l’instar de Richard Branson, Steve Jobs ou Marc Zuckerberg.

Contrer les défis sociaux et environnementaux – hygiène, assainissement, nutrition, pénurie en eau, gaz à effet de serre, etc-  en favorisant l’entreprenariat social est également un point sur lequel s’est attardé Mr. Etienne.

>L’EMI représente le Maroc à la World Cup Enactus 2014

Les 5 finalistes ont fait leur pitch pour séduire le jury composé notamment de Rachid Hadni, DG du Groupe Label’Vie, Salim Cheikh, DG de 2M, Majid Kaissar El Ghaib, Président d’Enactus Maroc ou Fatim-Zahra Biaz, jeune entrepreneuse et General Manager de New Work Lab.

Vernet, le projet de l’équipe gagnante découle du constat qu’un milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable, que l’eau contaminée cause 1.575.000 décès annuellement et que, tous les 19 secondes, un enfant meurt à cause des maladies liées à l’eau.

L’équipe EMIste a imaginé, conçu, testé et commercialisé d’ores et déjà sur le marché deux solutions de purification  d’eau, Safa et Solar Water.

La première permet un filtrage à base d’argile, qui traite l’eau physiquement et chimiquement.

 Et la seconde permet une purification d’eau par gisement solaire.

Aujourd’hui, les solutions sont commercialisées dans deux régions marocaines : Ait Habibi Et Oulad Jarar, et 43 ménages en bénéficient. Ces jeunes entrepreneurs raisonnenr au-delà des frontières, ils aspirent à élargir la solution pour les pays subsahariens.

L’équipe est repartie avec un chèque de 50.000 DH et un coaching de 4 mois par des professionnels. L’aventure ne s’arrête pas là pour ces jeunes élèves-ingénieurs, on verra leur participation internationale à la World Cup Enactus 2014 prévue du 22 au 24 Octobre à Pékin en Chine.

 

>Pourquoi un engagement social et environnemental d’Unilever ?

Unilever est une entreprise qui se veut citoyenne depuis de très nombreuses années, “cela fait partie de notre ADN’’, affirme Jean-François Etienne à Médias24.

Aujourd'hui, “notre engagement se fait dans le cadre de notre  stratégie mondiale baptisée Le plan Unilever pour un mode de vie durable’’, relève le DG.

Cet engagement social, sociétal et environnemental d’Unilever a pour objectif de découpler “notre croissance de notre impact environnemental et social. Développer nos affaires, bien sûr, mais parvenir, en même temps, à réduire notre impact environnemental et améliorer notre impact social’’.

Jean-François Etienne nous explique les liens entre business et environnement :

-Pérennité de la chaîne de production en amont : “En réduisant notre impact environnemental, nous protégeons une grande partie des matières premières qui servent à fabriquer nos produits. Nous assurons ainsi la pérennité de notre modèle de production.’’

- Avantage compétitif : “Quand nous développons des produits et des process de fabrication plus respectueux de l'environnement, nous créons un avantage compétitif par rapport à nos concurrents, dont les produits ne disposent pas forcément des mêmes caractéristiques“.

- Marché élargi: “Lorsque nous travaillons à améliorer les conditions de vie de nos consommateurs, nous renforçons le marché sur lequel nous opérons’’.

- Motivation du personnel: “Associer nos employés à une cause éminemment juste et engageante, en l’occurrence la protection de l’environnement et l’amélioration des conditions de vie de la communauté, est un facteur d'engagement et de fidélité“.

Bref, affaires, valeur et responsabilité sociale, ça va ensemble…

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

En partenariat avec Enactus, Unilever a organisé la Finale du Prix Jeunes Entrepreneurs du Maroc. C’est le projet Vernet qui s’est distingué visant à produire et commercialiser un système de purification fiable d’eau au profit de la communauté africaine, présenté par 2 étudiantes de l’EMI, Kaoutar Abbahaddou et Houda Jouahri.

Samedi 27 septembre, le siège  d’Unilever à Ain Sebaa a donné rendez-vous dans une ambiance festive à une centaine d’étudiants et des représentants professionnels du secteur public, privé et associatif.

Lors de son allocution d’ouverture, Jean-François Etienne, PDG d’Unilever Maghreb a applaudi l’engagement croissant des jeunes dans le domaine entrepreneurial, sans omettre de rappeler des sucess stories internationales de jeunes entrepreneurs, à l’instar de Richard Branson, Steve Jobs ou Marc Zuckerberg.

Contrer les défis sociaux et environnementaux – hygiène, assainissement, nutrition, pénurie en eau, gaz à effet de serre, etc-  en favorisant l’entreprenariat social est également un point sur lequel s’est attardé Mr. Etienne.

>L’EMI représente le Maroc à la World Cup Enactus 2014

Les 5 finalistes ont fait leur pitch pour séduire le jury composé notamment de Rachid Hadni, DG du Groupe Label’Vie, Salim Cheikh, DG de 2M, Majid Kaissar El Ghaib, Président d’Enactus Maroc ou Fatim-Zahra Biaz, jeune entrepreneuse et General Manager de New Work Lab.

Vernet, le projet de l’équipe gagnante découle du constat qu’un milliard de personnes dans le monde n’ont pas accès à l’eau potable, que l’eau contaminée cause 1.575.000 décès annuellement et que, tous les 19 secondes, un enfant meurt à cause des maladies liées à l’eau.

L’équipe EMIste a imaginé, conçu, testé et commercialisé d’ores et déjà sur le marché deux solutions de purification  d’eau, Safa et Solar Water.

La première permet un filtrage à base d’argile, qui traite l’eau physiquement et chimiquement.

 Et la seconde permet une purification d’eau par gisement solaire.

Aujourd’hui, les solutions sont commercialisées dans deux régions marocaines : Ait Habibi Et Oulad Jarar, et 43 ménages en bénéficient. Ces jeunes entrepreneurs raisonnenr au-delà des frontières, ils aspirent à élargir la solution pour les pays subsahariens.

L’équipe est repartie avec un chèque de 50.000 DH et un coaching de 4 mois par des professionnels. L’aventure ne s’arrête pas là pour ces jeunes élèves-ingénieurs, on verra leur participation internationale à la World Cup Enactus 2014 prévue du 22 au 24 Octobre à Pékin en Chine.

 

>Pourquoi un engagement social et environnemental d’Unilever ?

Unilever est une entreprise qui se veut citoyenne depuis de très nombreuses années, “cela fait partie de notre ADN’’, affirme Jean-François Etienne à Médias24.

Aujourd'hui, “notre engagement se fait dans le cadre de notre  stratégie mondiale baptisée Le plan Unilever pour un mode de vie durable’’, relève le DG.

Cet engagement social, sociétal et environnemental d’Unilever a pour objectif de découpler “notre croissance de notre impact environnemental et social. Développer nos affaires, bien sûr, mais parvenir, en même temps, à réduire notre impact environnemental et améliorer notre impact social’’.

Jean-François Etienne nous explique les liens entre business et environnement :

-Pérennité de la chaîne de production en amont : “En réduisant notre impact environnemental, nous protégeons une grande partie des matières premières qui servent à fabriquer nos produits. Nous assurons ainsi la pérennité de notre modèle de production.’’

- Avantage compétitif : “Quand nous développons des produits et des process de fabrication plus respectueux de l'environnement, nous créons un avantage compétitif par rapport à nos concurrents, dont les produits ne disposent pas forcément des mêmes caractéristiques“.

- Marché élargi: “Lorsque nous travaillons à améliorer les conditions de vie de nos consommateurs, nous renforçons le marché sur lequel nous opérons’’.

- Motivation du personnel: “Associer nos employés à une cause éminemment juste et engageante, en l’occurrence la protection de l’environnement et l’amélioration des conditions de vie de la communauté, est un facteur d'engagement et de fidélité“.

Bref, affaires, valeur et responsabilité sociale, ça va ensemble…

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.