Med Radio passe en tête des audiences de la radio

En nombre d’auditeurs comme en durée d’écoute, le classement est chamboulé. Mais globalement, le média radio se porte très bien.

Selon l’étude "vague 14" de Radiométrie Maroc, la Radio Mohammed VI pour le Saint Coran détient toujours la plus grande part d’audience dans le volume d’écoute global, suivie par Med Radio en 2e position et MFM en 3e. Med Radio chamboule l'audience et le classement.

Cependant, pour chaque critère pris séparément, ce classement change.

-AUDIENCE CUMULEE: Ainsi, pour le 3e trimestre 2015, Radio Mohammed VI a gardé son titre de station la plus écoutée pour son audience cumulée, en comparaison avec la même période de l’année précédente, alors que Médi1 a dépassé MFM pour se placer en 2e place.

-DUREE D'ECOUTE: C’est toujours Med Radio, pour la deuxième année consécutive, qui a captivé le plus longtemps les auditeurs (durée d’écoute de 1h49). Mais CAP Radio a grimpé de la 5e à la seconde place (1h32). Elle a dépassé MFM qui a gardé sa place de 3e depuis 2014. Al Idaa Al Watania, elle, dégringole de la 2e à la 7e place du classement, en perdant plus de 36 minutes de temps d’écoute.

En effet, il faut savoir que si certaines stations attirent un plus grand nombre d’auditeurs (AC) et si d’autres les maintiennent plus longtemps à l’écoute (DEA), la part d’audience prise dans sa globalité ne permet pas d’expliquer les changements opérés sur le classement. Celui-ci change donc en fonction du critère choisi.

Rappelons que dans un communiqué de presse publié à l’occasion, HIT Radio, classée 6e en part d’audience, interprète les résultats de l’étude comme étant l’illustration d’un nouveau record d’audience, estimant qu’elle est la 1ère à être écoutée pour la musique, et qu’elle a consolidé son attractivité et sa position de leader auprès des jeunes, sa cible principale.

MFM Radio, de son côté, également dans le cadre d’un communiqué, estime être la 1ère radio généraliste au Maroc, malgré sa 3e position au classement, que ce soit en part d’audience, en audience cumulée, ou en durée d’écoute.

Le média se porte bien

Le passage au digital, la durée d’écoute plus longue, et les auditeurs de tout âge et de toutes catégories sont autant d’indicateurs qui montrent que les radios marocaines se portent bien.

Ainsi, au 3e trimestre 2015, 15 millions de Marocains de 11 ans et plus ont écouté la radio chaque jour de semaine, 13,6 millions en weekend. La durée d’écoute quotidienne, quant à elle, a augmenté de 10 minutes en semaine et de plus du double en week-end.

Cette augmentation de l’écoute s’explique essentiellement par le passage de plusieurs radios marocaines à l’écoute en ligne, développant un nouveau mode de consommation.

D’après le CIRAD, le nombre d’auditeurs écoutant la radio via internet a augmenté de 68% en l’espace d’un an.

En proposant à leurs auditeurs d’écouter la radio via leurs ordinateurs, tablettes, ou smartphones, les radios marocaines ont fait le choix de surfer sur la vague de la révolution internet et high-tech, afin de s’adapter aux exigences du consommateur en matière de mobilité et de disponibilité.

Enfin, malgré un léger recul de l’audience cumulée, la radio touche encore toutes les catégories de population. En effet, si la radio continue à occuper une place importante dans la vie quotidienne des Marocains, c’est grâce à son caractère universel.

Toujours selon l’étude du CIRAD, les auditeurs fidèles (2 stations en moyenne) et attentifs (durée d’écoute avoisinant les 3 heures) n’ont pas de profil spécifique.

Les résultats montrent qu’il n’existe pas de disparités significatives entre les niveaux d’audience des différentes catégories d’âge, des catégories socio-économiques, ou entre le monde urbain et rural.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Med Radio passe en tête des audiences de la radio

En nombre d’auditeurs comme en durée d’écoute, le classement est chamboulé. Mais globalement, le média radio se porte très bien.

Selon l’étude "vague 14" de Radiométrie Maroc, la Radio Mohammed VI pour le Saint Coran détient toujours la plus grande part d’audience dans le volume d’écoute global, suivie par Med Radio en 2e position et MFM en 3e. Med Radio chamboule l'audience et le classement.

Cependant, pour chaque critère pris séparément, ce classement change.

-AUDIENCE CUMULEE: Ainsi, pour le 3e trimestre 2015, Radio Mohammed VI a gardé son titre de station la plus écoutée pour son audience cumulée, en comparaison avec la même période de l’année précédente, alors que Médi1 a dépassé MFM pour se placer en 2e place.

-DUREE D'ECOUTE: C’est toujours Med Radio, pour la deuxième année consécutive, qui a captivé le plus longtemps les auditeurs (durée d’écoute de 1h49). Mais CAP Radio a grimpé de la 5e à la seconde place (1h32). Elle a dépassé MFM qui a gardé sa place de 3e depuis 2014. Al Idaa Al Watania, elle, dégringole de la 2e à la 7e place du classement, en perdant plus de 36 minutes de temps d’écoute.

En effet, il faut savoir que si certaines stations attirent un plus grand nombre d’auditeurs (AC) et si d’autres les maintiennent plus longtemps à l’écoute (DEA), la part d’audience prise dans sa globalité ne permet pas d’expliquer les changements opérés sur le classement. Celui-ci change donc en fonction du critère choisi.

Rappelons que dans un communiqué de presse publié à l’occasion, HIT Radio, classée 6e en part d’audience, interprète les résultats de l’étude comme étant l’illustration d’un nouveau record d’audience, estimant qu’elle est la 1ère à être écoutée pour la musique, et qu’elle a consolidé son attractivité et sa position de leader auprès des jeunes, sa cible principale.

MFM Radio, de son côté, également dans le cadre d’un communiqué, estime être la 1ère radio généraliste au Maroc, malgré sa 3e position au classement, que ce soit en part d’audience, en audience cumulée, ou en durée d’écoute.

Le média se porte bien

Le passage au digital, la durée d’écoute plus longue, et les auditeurs de tout âge et de toutes catégories sont autant d’indicateurs qui montrent que les radios marocaines se portent bien.

Ainsi, au 3e trimestre 2015, 15 millions de Marocains de 11 ans et plus ont écouté la radio chaque jour de semaine, 13,6 millions en weekend. La durée d’écoute quotidienne, quant à elle, a augmenté de 10 minutes en semaine et de plus du double en week-end.

Cette augmentation de l’écoute s’explique essentiellement par le passage de plusieurs radios marocaines à l’écoute en ligne, développant un nouveau mode de consommation.

D’après le CIRAD, le nombre d’auditeurs écoutant la radio via internet a augmenté de 68% en l’espace d’un an.

En proposant à leurs auditeurs d’écouter la radio via leurs ordinateurs, tablettes, ou smartphones, les radios marocaines ont fait le choix de surfer sur la vague de la révolution internet et high-tech, afin de s’adapter aux exigences du consommateur en matière de mobilité et de disponibilité.

Enfin, malgré un léger recul de l’audience cumulée, la radio touche encore toutes les catégories de population. En effet, si la radio continue à occuper une place importante dans la vie quotidienne des Marocains, c’est grâce à son caractère universel.

Toujours selon l’étude du CIRAD, les auditeurs fidèles (2 stations en moyenne) et attentifs (durée d’écoute avoisinant les 3 heures) n’ont pas de profil spécifique.

Les résultats montrent qu’il n’existe pas de disparités significatives entre les niveaux d’audience des différentes catégories d’âge, des catégories socio-économiques, ou entre le monde urbain et rural.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.