Menu
facebook twitter youtube
 
.
.
Page d'accueil Tech & Medias

Kenza Bennani : avec MySportner, les sportifs ne sont plus seuls 

Mercredi 9 octobre 2013 à 10h34
Kenza Bennani : avec MySportner, les sportifs ne sont plus seuls
 

MySportner, application mobile pour les sportifs, fait partie des 600 startups sélectionnées pour exposer au Web Summit qui se tiendra à Dublin les 30 et 31 octobre. Elle nous parle de son projet et de sa passion pour les nouvelles technologies.

 

Kenza Bennani, PDG de MySportner, relie deux de ses passions, sport et nouvelles technologies, pour en faire une application mobile dédiée aux sportifs.

Elle prévoit de lancer dans les deux mois qui viennent une application mobile pour aider tous les sportifs à trouver leur partenaire de sport idéal: un partenaire de niveau équivalent, disponible et près de l’utilisateur; que ce soit pour compléter une équipe de foot, jouer au tennis ensemble ou encore préparer le prochain semi-marathon.

Selon cette jeune Casablancaise, MySportner a pour objectif «d’être la plateforme de référence du sport, de répondre aux besoins des sportifs en leur trouvant le partenaire de sport idéal qui répond à leurs critères. Mais également de les aider à organiser leurs propres événements sportifs ou à rejoindre des événements se déroulant à proximité».

Elle espère également que l’application puisse «promouvoir la pratique du sport en général.»

MySportner vise les Etats Unis

«L’application vise le marché américain pour son lancement. C'est là-bas que l'application prend tout son sens», explique Kenza Bennani à Médias 24.

Selon elle, le choix est évident pour 3 raisons. Le nombre d'utilisateurs de smartphones s'élève à plus de 140 millions aux Etats-Unis, comparé à quelque 3 millions au Maroc. La culture sportive et de mise en relation est plus évoluée là-bas qu'en Europe ou ailleurs. La 3e raison, et pas des moindres, est que les investisseurs marocains (voire même européens) ne prennent pas de risque comparativement aux Américains, qui eux investissent souvent dans des applications à fort potentiel, même si ces dernières ne seront rentabilisées qu'à plus long terme.

Kenza Bennani et Marouane Dekkaki, designer, travaillent sur le projet MySportner depuis 5 mois.

Kenza, passionnée par le sport et les IT

Après avoir obtenu son bac à Casablanca, Kenza Bennani est partie en Espagne pour faire ses études d’ingénierie en informatique. Elle a par la suite suivi un master en innovation et entreprenariat dans la même université espagnole pour cristalliser son «envie d’entreprendre, de créer et d’innover», dit-elle.

C’est là où l’idée de créer une application pour connecter (dans la vie réelle) les sportifs entre eux a émergé. «A l’époque, je jouais régulièrement au tennis mais j’avais bien souvent du mal à trouver un partenaire disponible ayant approximativement le même niveau que le mien car autrement, ce n’est pas amusant», confie-t-elle à Médias 24.

Elle poursuit : «les réseaux sociaux commençaient alors à prendre de l’ampleur et j’étais étonnée de voir que malgré cela, ils ne répondaient pas à ce besoin particulier. J’avais donc réalisé une étude de marché, préparé un business plan que j’ai laissé depuis dans un tiroir.»

Kenza Bennani ne s’est pas arrêtée pas en si bon chemin : après l’Espagne, direction la Suède pour un master en ingénierie du software. Après quelques stages, toujours dans le domaine de l’informatique, entre l’Espagne et la Suède, elle est rentrée au Maroc fin 2010. Après 2 années d’expériences au sein d’une société de monétique,  elle décide de se lancer à son propre compte pour vivre pleinement sa passion.

Elle a élaboré ainsi le projet MySportner financé par apport personnel. Par ailleurs, pour son développement, elle «vise les fonds d'amorçage, les aides aux jeunes startups, les concours de startups ainsi que les incubateurs d’entreprises, mais plutôt à l’étranger».

MySportner, 23e parmi 600 startups

La compétition est en cours. Les votes prennent fin le 11 octobre prochain et comptent récompenser l’équipe la plus dynamique.

MySportner se situe en ce moment même à la 23e position et comptabilise plus de 550 voix, récoltées en tout juste quelques jours. Pour voter, il faut accéder au lien suivant : http://bit.ly/MySportner et cliquer sur «like» en dessous du logo.

L'équipe gagnante se verra réserver un accueil VIP à Dublin: accueil à l'aéroport, transfert à un hôtel de luxe, chambres pour toute l'équipe durant toute la durée du salon, rencontre privilégiée avec des investisseurs venus de la Silicon Valley, etc.

Le Salon réunira plus de 10.000 participants provenant de 80 pays tels que Scott Belsky, vice-président de Crative Community (Adobe), Kevin Rose, associé chez Google Ventures,  Mohamed Amar, fondateur de vip-only.ma (Maroc), Eugene Kaspersky, PDG et co-fondateur de Kaspersky Lab ou encore Ben Rooney, rédacteur de chef pour les questions technologiques au Wall Street Journal. Au total, 350 intervenants de haut niveau, venus de Silicon Valley et d’ailleurs, prendront la parole.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

Guide offert par
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close