Le dispositif anti aérien qui a été mis en place à Casa en août et septembre derniers.

Sur décision du Roi Mohammed VI, le Maroc a mis en place un dispositif spécial de sécurité dans ses aéroports “visant à parer à tout acte illicite, et faire face à toute menace qui peut cibler cet aéroport ou la navigation aérienne en général“.

 

Le ministère de l’Intérieur a diffusé ce samedi 25 octobre un communiqué inhabituel, où l’on apprend que le Roi Mohammed VI a donné des instructions visant à renforcer la sécurité aéroportuaire. Et que le nouveau dispositif est déjà opérationnel au niveau de l’aéroport Mohammed V de Casablanca et sera progressivement étendu à tous les aéroports “et à tous les sites sensibles du Royaume“.

Ce dispositif baptisé “Hadar“ (vigilance) implique les Forces armées royales, la police, la gendarmerie et les forces auxiliaires.

L’objectif est de “parer à tout acte illicite, et faire face à toute menace qui peut cibler cet aéroport ou la navigation aérienne en général“.

La nature des menaces n’est pas précisée. Mais on peut penser, au vu des parties impliquées dans la mise en place du dispositif, et au vu des termes du communiqué, qu’il s’agit de menaces terroristes sérieuses, probablement dans la foulée de l’alerte aérienne au cours du mois d’août et d’une partie du mois de septembre, qui avait vu le déploiement de batteries anti aériennes autour de tous les sites sensibles du Royaume.

Une réunion de coordination, de mise au point et de contrôle s’est déroulée ce samedi 25 octobre à l’aéroport Mohammed V, avec la participation de l’élite sécuritaire du Maroc, DGED, DST, DGSN, gendarmerie, FAR, ministre de l’Intérieur etc…

L'implication des FAR signifie que la menace est lourde et nécessite un armement et un entraînement particuliers.

Par ailleurs, de récents vols de bagages de personnalités étrangères  importantes ont été signalés à l'aérport de Casablanca, sans confirmation officielle, montrant l'existence de failles importantes dans la sécurité de l'aéroport.

 

Voici le texte intégral du communiqué. Curieusement, on remarquera qu’aucun responsable n’est désigné par son nom, uniquement par son titre.

“En exécution des Très Hautes Instructions de Sa Majesté Le Roi, Que Dieu l'Assiste, le Ministre de l’Intérieur, le Ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique et le Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Intérieur, ont tenu, ce jour 25 octobre 2014, à l’Aéroport International Mohammed V de Casablanca, une réunion consacrée à l’examen des mesures de sécurité déployées au niveau de cette plate forme aéroportuaire et des autres aéroports du Royaume.

Ont également participé à cette réunion de sécurité de haut niveau, le Général de Corps d’Armée Inspecteur Général des Forces Armées Royales et Commandant la Zone Sud, le Général de Corps d’Armée Commandant la Gendarmerie Royale, le Directeur Général d’Etudes et de Documentation, le Directeur Général de la Sûreté Nationale, le Directeur Général de la Surveillance du Territoire, le Président Directeur Général de la compagnie aérienne « Royal Air Maroc », le Directeur Général de l’ONDA, le Directeur Général de l’Administration des Douanes et des Impôts Indirects, le Wali de la Région du Grand Casablanca et le Gouverneur de la Province de Nouaceur.

Au cours de cette réunion, il a été passé en revue les plans d’action des différents intervenants au niveau de cet aéroport, visant à parer à tout acte illicite, et faire face à toute menace qui peut cibler cet aéroport ou la navigation aérienne en général.

A cette occasion, le Ministre de l’Intérieur a annoncé la Très Haute Décision Royale pour le renforcement du plan national actuellement en vigueur pour lutter contre les différentes menaces qui guettent le Royaume.

Ainsi, il sera procédé à la mise en œuvre d’un nouveau dispositif de sécurité, baptisé "حذر"«Hadar», intégrant les Forces Armées Royales, la Gendarmerie Royale, la Police et les Forces Auxiliaires. Ce dispositif sera mis en place progressivement pour appuyer l’action des services de l’Etat dans la protection des citoyens et des visiteurs étrangers. IL couvrira les différents sites sensibles du Royaume.

A l’issue de cette réunion, une visite des installations aéroportuaires a été effectuée par les responsables présents pour s’assurer de l’efficience du dispositif de sécurité mis en place.“

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Le dispositif anti aérien qui a été mis en place à Casa en août et septembre derniers.

Sur décision du Roi Mohammed VI, le Maroc a mis en place un dispositif spécial de sécurité dans ses aéroports “visant à parer à tout acte illicite, et faire face à toute menace qui peut cibler cet aéroport ou la navigation aérienne en général“.

 

Le ministère de l’Intérieur a diffusé ce samedi 25 octobre un communiqué inhabituel, où l’on apprend que le Roi Mohammed VI a donné des instructions visant à renforcer la sécurité aéroportuaire. Et que le nouveau dispositif est déjà opérationnel au niveau de l’aéroport Mohammed V de Casablanca et sera progressivement étendu à tous les aéroports “et à tous les sites sensibles du Royaume“.

Ce dispositif baptisé “Hadar“ (vigilance) implique les Forces armées royales, la police, la gendarmerie et les forces auxiliaires.

L’objectif est de “parer à tout acte illicite, et faire face à toute menace qui peut cibler cet aéroport ou la navigation aérienne en général“.

La nature des menaces n’est pas précisée. Mais on peut penser, au vu des parties impliquées dans la mise en place du dispositif, et au vu des termes du communiqué, qu’il s’agit de menaces terroristes sérieuses, probablement dans la foulée de l’alerte aérienne au cours du mois d’août et d’une partie du mois de septembre, qui avait vu le déploiement de batteries anti aériennes autour de tous les sites sensibles du Royaume.

Une réunion de coordination, de mise au point et de contrôle s’est déroulée ce samedi 25 octobre à l’aéroport Mohammed V, avec la participation de l’élite sécuritaire du Maroc, DGED, DST, DGSN, gendarmerie, FAR, ministre de l’Intérieur etc…

L'implication des FAR signifie que la menace est lourde et nécessite un armement et un entraînement particuliers.

Par ailleurs, de récents vols de bagages de personnalités étrangères  importantes ont été signalés à l'aérport de Casablanca, sans confirmation officielle, montrant l'existence de failles importantes dans la sécurité de l'aéroport.

 

Voici le texte intégral du communiqué. Curieusement, on remarquera qu’aucun responsable n’est désigné par son nom, uniquement par son titre.

“En exécution des Très Hautes Instructions de Sa Majesté Le Roi, Que Dieu l'Assiste, le Ministre de l’Intérieur, le Ministre de l’Equipement, du Transport et de la Logistique et le Ministre Délégué auprès du Ministre de l’Intérieur, ont tenu, ce jour 25 octobre 2014, à l’Aéroport International Mohammed V de Casablanca, une réunion consacrée à l’examen des mesures de sécurité déployées au niveau de cette plate forme aéroportuaire et des autres aéroports du Royaume.

Ont également participé à cette réunion de sécurité de haut niveau, le Général de Corps d’Armée Inspecteur Général des Forces Armées Royales et Commandant la Zone Sud, le Général de Corps d’Armée Commandant la Gendarmerie Royale, le Directeur Général d’Etudes et de Documentation, le Directeur Général de la Sûreté Nationale, le Directeur Général de la Surveillance du Territoire, le Président Directeur Général de la compagnie aérienne « Royal Air Maroc », le Directeur Général de l’ONDA, le Directeur Général de l’Administration des Douanes et des Impôts Indirects, le Wali de la Région du Grand Casablanca et le Gouverneur de la Province de Nouaceur.

Au cours de cette réunion, il a été passé en revue les plans d’action des différents intervenants au niveau de cet aéroport, visant à parer à tout acte illicite, et faire face à toute menace qui peut cibler cet aéroport ou la navigation aérienne en général.

A cette occasion, le Ministre de l’Intérieur a annoncé la Très Haute Décision Royale pour le renforcement du plan national actuellement en vigueur pour lutter contre les différentes menaces qui guettent le Royaume.

Ainsi, il sera procédé à la mise en œuvre d’un nouveau dispositif de sécurité, baptisé "حذر"«Hadar», intégrant les Forces Armées Royales, la Gendarmerie Royale, la Police et les Forces Auxiliaires. Ce dispositif sera mis en place progressivement pour appuyer l’action des services de l’Etat dans la protection des citoyens et des visiteurs étrangers. IL couvrira les différents sites sensibles du Royaume.

A l’issue de cette réunion, une visite des installations aéroportuaires a été effectuée par les responsables présents pour s’assurer de l’efficience du dispositif de sécurité mis en place.“

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.