Menu
facebook twitter
 
.
.
Page d'accueil 

Un nouveau système d’identification et de traçabilité animale 

Mardi 3 février 2015 à 12h40
Un nouveau système d’identification et de traçabilité animale
 

Premier du genre à l’échelle nord-africaine, le nouveau Système national d’identification et de traçabilité animale (Snit) utilise une technologie innovante basée sur l’identification des animaux par des boucles électroniques qui fonctionnent par radiofréquence (Rfid). Le lancement du Snit a été présidé par le ministre de l’Agriculture et de la pêche maritime, Aziz Akhannouch, ce 3 février à l’Agropole de Berkane.

Les bovins et les camelins sont les premières espèces animales concernées par ce programme d’identification et chaque animal portera aux oreilles une paire de boucles portant numéro et puce électronique activée, lue par un lecteur électronique de boucles. 

Les données concernant l’animal identifié et son détenteur sont enregistrés sur le lecteur et transmises vers la base de données nationale d’identification.

La mise en place de ce nouveau dispositif d’identification des animaux au niveau national, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des actions prévues par le Plan Maroc Vert. Elle permettra d’améliorer l’efficacité de gestion des programmes sanitaires et de contrôle des performances zootechniques. A travers ce système, il sera possible retracer à travers toutes les étapes de production, de transformation et de distribution, le cheminement des animaux et leurs dérivés, permettant ainsi de retirer du marché et de rappeler des produits susceptibles de constituer un danger pour la santé du consommateur. Ce système doit permettre de surcroit, de valoriser les produits nationaux et de les promouvoir à l’export.

Il a été procédé au terme de la démonstration concernant le fonctionnement de l’application informatique relative à l’identification animale, à la signature de trois conventions avec la Fédération interprofessionnelle marocaine du lait (Fimalait), la Fédération interprofessionnelle des viandes rouges (Fiviar) et l’Ordre national des vétérinaires. 

Ces conventions définissent le cadre et les conditions générales régissant les relations de partenariat et de coopération pour l’identification des bovins par la mise en application du Snit ainsi que les engagements de chaque partie. Elles visent à assurer l’identification de tout le cheptel bovin selon le Snit, garantir la traçabilité et le suivi des mouvements des bovins et disposer d’une base de données nationale sur les bovins identifiés et sur l’élevage des bovins permettant d’assurer leur suivi sanitaire et zootechnique.

En marge de la journée, le ministre a donné le coup d’envoi à la 1ère étape du village itinérant du Conseil agricole organisé par l’Office national du conseil agricole (Onca). L’objectif est de faire de ce village agricole un espace d’information, de rencontres et d’échange pour les agriculteurs. Il offrira à l’agriculteur et à la population rurale une occasion de prendre connaissance de plusieurs produits et prestations qui concernent la vie professionnelle de l’agriculteur et véhiculer des messages de sensibilisation à caractère social dans un souci de développement durable à travers des activités parallèles.

.
Signaler une erreurAjouter un commentaire
.
.

Votre commentaire

 

Il vous reste  caractères.
Code de sécurité
Rafraîchir

Accéder à la charte des commentaires »
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

Quoi de neuf?

.
.
.

- Médias 24 présente -

Le guide immobilier de Casablanca - Rabat

Le prix de vente du neuf et de l’occasion, quartier par quartier, appartements, villas, terrains

.
.
.
.
.
.
 
Abonnez vous à nos newsletters et alertes
.
TOUT LE FIL
Close