Anouar Atmani, son épouse Malika Atmani Diouri et leurs trois enfants Meïssa, Mehdi et Maya. (Crédit photo: Planet Khmissa)

La famille Atmani est partie l’année dernière pour un tour du monde en camping-car qui doit durer jusqu’en 2018. Un voyage au long cours qui se conçoit comme une belle expérience de vie. Actuellement en Bolivie, elle nous donne de ses nouvelles.

Cela fait près de 9 mois que Anouar Atmani, son épouse Malika Atmani Diouri et leurs trois enfants Meïssa, Mehdi et Maya ont débuté leur périple, après deux années de préparatifs.

Pour les 5 membres de la famille, il s’agit de sillonner les routes de 5 continents durant 5 ans et de véhiculer 5 valeurs : la tolérance, le partage, la curiosité, l’harmonie avec l’environnement et le respect de l’autre. D’où l’appellation « Planet Khmissa ».

Au départ d’Anvers, la famille s’être rendue en Uruguay, en Argentine et au Chili. Actuellement, en Bolivie, quatrième étape de leur périple en Amérique du Sud, elle nous donne de ses nouvelles.

« Nous gardons d’excellents souvenirs de ces premières étapes. Notre objectif est atteint, car nous avons pu communiquer sur ce que nous sommes, aller à la rencontre des gens dans les villages et les écoles, partager notre culture marocaine, parler du Maroc(…), et il est vrai que les gens ont certains clichés sur le Maroc », nous confie Malika Atmani.

« Nous attirons beaucoup les regards. Ici, les gens ont l’habitude de voir des européens, mais très peu de marocains. Ça nous permet d’ouvrir des portes. Et le fait que nous parlions tous espagnols nous facilite les choses», ajoute-t-elle.

« La Bolivie qui est un pays très particulier, dans le sens où c’est un pays qui ressemble beaucoup au Maroc. Les gens sont très hospitaliers, très ouverts (…), on a rencontré beaucoup de tolérance. Mais c’est vrai que nous aussi nous allons vers les gens ».

« La semaine dernière nous avons rencontré une famille marocaine à Ushuaia. On revenait d’une grande balade en montagne, quand un jeune homme est sorti d'un 4x4 et a tapé à notre fenêtre en disant "salam alikoum", après avoir vu notre plaque marocaine. C’était une belle surprise, et c’est vrai que c’est impressionnant, c’est le dernier endroit où on s’attend à croiser des marocains. C’est vraiment  unique », raconte Mme Atmani.

Scolarisés à l'école espagnole, les trois petits passeront leurs examens au consulat espagnol en Bolivie. « C’est d’ailleurs la scolarité des enfants qui nous prend le plus de temps », précise Mme Atmani.

 « Pour les premiers examens, ils ont eu de très bonnes notes. Là on fait les révisions finales. Les enfants vont passer leurs examens le 11 juin au consulat espagnol de Santa Cruz De La Sierra, je pense que ça va bien se passer. La règle d’or c’est la discipline. Ce n’est pas un voyage de plaisance, mais une expérience de vie », nous déclare Anouar Atmani.  

Après la Bolivie, la famille partira au Pérou, en Equateur et en Colombie, avant de mettre le cap sur l’Amérique Centrale, et parcourir plus tard l’Asie, l’Australie et enfin l’Afrique.

Sous la bannière Planet Khmissa, les Atmani ont créé un groupe Facebook et un blog où tout un chacun aura l'occasion de suivre les péripéties de leur tour du monde, qui englobera 80 pays, agrémentés de commentaires et de photos.

A partir de la semaine prochaine, la famille Atmani tiendra son carnet de route chaque samedi dans notre support. 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Anouar Atmani, son épouse Malika Atmani Diouri et leurs trois enfants Meïssa, Mehdi et Maya. (Crédit photo: Planet Khmissa)

La famille Atmani est partie l’année dernière pour un tour du monde en camping-car qui doit durer jusqu’en 2018. Un voyage au long cours qui se conçoit comme une belle expérience de vie. Actuellement en Bolivie, elle nous donne de ses nouvelles.

 

Cela fait près de 9 mois que Anouar Atmani, son épouse Malika Atmani Diouri et leurs trois enfants Meïssa, Mehdi et Maya ont débuté leur périple, après deux années de préparatifs.

Pour les 5 membres de la famille, il s’agit de sillonner les routes de 5 continents durant 5 ans et de véhiculer 5 valeurs : la tolérance, le partage, la curiosité, l’harmonie avec l’environnement et le respect de l’autre. D’où l’appellation « Planet Khmissa ».

Au départ d’Anvers, la famille s’être rendue en Uruguay, en Argentine et au Chili. Actuellement, en Bolivie, quatrième étape de leur périple en Amérique du Sud, elle nous donne de ses nouvelles.

« Nous gardons d’excellents souvenirs de ces premières étapes. Notre objectif est atteint, car nous avons pu communiquer sur ce que nous sommes, aller à la rencontre des gens dans les villages et les écoles, partager notre culture marocaine, parler du Maroc(…), et il est vrai que les gens ont certains clichés sur le Maroc », nous confie Malika Atmani.

« Nous attirons beaucoup les regards. Ici, les gens ont l’habitude de voir des européens, mais très peu de marocains. Ça nous permet d’ouvrir des portes. Et le fait que nous parlions tous espagnols nous facilite les choses», ajoute-t-elle.

« La Bolivie qui est un pays très particulier, dans le sens où c’est un pays qui ressemble beaucoup au Maroc. Les gens sont très hospitaliers, très ouverts (…), on a rencontré beaucoup de tolérance. Mais c’est vrai que nous aussi nous allons vers les gens ».

« La semaine dernière nous avons rencontré une famille marocaine à Ushuaia. On revenait d’une grande balade en montagne, quand un jeune homme est sorti d'un 4x4 et a tapé à notre fenêtre en disant "salam alikoum", après avoir vu notre plaque marocaine. C’était une belle surprise, et c’est vrai que c’est impressionnant, c’est le dernier endroit où on s’attend à croiser des marocains. C’est vraiment  unique », raconte Mme Atmani.

Scolarisés à l'école espagnole, les trois petits passeront leurs examens au consulat espagnol en Bolivie. « C’est d’ailleurs la scolarité des enfants qui nous prend le plus de temps », précise Mme Atmani.

 « Pour les premiers examens, ils ont eu de très bonnes notes. Là on fait les révisions finales. Les enfants vont passer leurs examens le 11 juin au consulat espagnol de Santa Cruz De La Sierra, je pense que ça va bien se passer. La règle d’or c’est la discipline. Ce n’est pas un voyage de plaisance, mais une expérience de vie », nous déclare Anouar Atmani.  

Après la Bolivie, la famille partira au Pérou, en Equateur et en Colombie, avant de mettre le cap sur l’Amérique Centrale, et parcourir plus tard l’Asie, l’Australie et enfin l’Afrique.

Sous la bannière Planet Khmissa, les Atmani ont créé un groupe Facebook et un blog où tout un chacun aura l'occasion de suivre les péripéties de leur tour du monde, qui englobera 80 pays, agrémentés de commentaires et de photos.

A partir de la semaine prochaine, la famille Atmani tiendra son carnet de route chaque samedi dans notre support. 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.