CAN 2015, qui va remplacer le Maroc? La CAF a décidé de maintenir la compétition à la même date, du 17 janvier au 8 février.

La Confédération africaine de football (CAF) a tranché. La CAN 2015 ne sera pas reportée, comme demandé par le Maroc, mais bel et bien organisée dans un autre pays. Et les derniers pays évoqués pour suppléer le Royaume sont le Nigéria, l’Angola, le Congo et l’Egypte.

L’instance du football africain tient à organiser sa compétition phare. En effet, en dépit de l’insistance du Maroc pour le report de la Coupe d’Afrique des nations (CAN)en raison de l’épidémie d’Ebola, la CAF a décidé de maintenir la compétition à la même date (du 17 janvier au 8 février).

Le pays qui suppléera le Maroc sera connu sous peu. C’est du moins ce qui ressort d’un communiqué publié ce mardi par la CAF, à l’issue d’une réunion de son comité au Caire.

 «Le Comité exécutif a pris note de la réception, le 10 novembre 2014, de quelques candidatures d’associations nationales confirmant leur souhait d’organiser la compétition 2015 aux dates arrêtées. Ces candidatures sont actuellement à l’étude, et le Comité exécutif finalisera la sélection de l’association nationale retenue sous peu », souligne l’instance du football africain, sans pour autant dévoiler le nom des pays candidats. 

Selon les recherches que nous avons effectuées sur le web, les pays évoqués pour suppléer le Maroc sont le Nigéria, l’Angola, le Congo et l’Egypte.

Selon l’AFP, l’Égypte est en pourparlers avec la CAF pour remplacer le Maroc. «L’éventualité d’une candidature égyptienne n’est pas encore officialisée, mais l’hypothèse a fortement gagné en crédibilité, lundi 10 novembre», écrit l’agence de presse. Curieusement, cette hypothèse n’a pas été relayée par la presse égyptienne. Au contraire, les médias du Nil disent le contraire, que leur pays n’organisera pas l’événement.

Outre l’Egypte, le Nigéria est également cité. Toutefois, ce pays qui connaît des problèmes de sécurité et la présence au Nord du groupe armé Boko Haram ne dispose pas des infrastructures nécessaires pour accueillir une telle compétition. En outre, la fédération nigériane de football a récemment été suspendue à deux reprises par la FIFA pour cause d’ingérence gouvernementale et risque d’être de nouveau suspendue jusqu’au prochain congrès de la FIFA en mai 2015, ce qui empêcherait l’équipe du Nigéria de participer à la CAN 2015. Inconcevable pour un pays hôte.  

Le Gabon et l’Angola sont eux aussi annoncés comme des remplaçants potentiels du Maroc.

Le premier, pays hôte de la CAN 2012 (co-organisée avec la Guinée équatoriale), est prêt à se porter candidat, d’après la presse gabonaise.

Pour l’Angola, les choses semblent plus compliquées et le souvenir laissé par son organisation de la CAN 2010 ne plaide pas en sa faveur. On se rappelle tous du bus de la sélection togolaise mitraillé à la frontière entre le Congo et l'Angola à deux jours du démarrage de la CAN 2010. Cette attaque meurtrière avait été revendiquée par les Forces de libération de l'Etat du Cabinda (FLEC), qui sévit dans ce pays déchiré par un conflit séparatiste depuis 40 ans.

Pour finir, le site competition.dz, qui cite «une source crédible», assure que la CAF veut confier l’organisation de la prochaine CAN à 4 pays différents où chaque pays assurera les matches de son groupe. 

Pour mémoire, le Ghana, l’Afrique du Sud et la Tunisie ont auparavant décliné la proposition de la CAF de remplacer le Maroc.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
CAN 2015, qui va remplacer le Maroc? La CAF a décidé de maintenir la compétition à la même date, du 17 janvier au 8 février.

La Confédération africaine de football (CAF) a tranché. La CAN 2015 ne sera pas reportée, comme demandé par le Maroc, mais bel et bien organisée dans un autre pays. Et les derniers pays évoqués pour suppléer le Royaume sont le Nigéria, l’Angola, le Congo et l’Egypte.

 

L’instance du football africain tient à organiser sa compétition phare. En effet, en dépit de l’insistance du Maroc pour le report de la Coupe d’Afrique des nations (CAN)en raison de l’épidémie d’Ebola, la CAF a décidé de maintenir la compétition à la même date (du 17 janvier au 8 février).

Le pays qui suppléera le Maroc sera connu sous peu. C’est du moins ce qui ressort d’un communiqué publié ce mardi par la CAF, à l’issue d’une réunion de son comité au Caire.

 «Le Comité exécutif a pris note de la réception, le 10 novembre 2014, de quelques candidatures d’associations nationales confirmant leur souhait d’organiser la compétition 2015 aux dates arrêtées. Ces candidatures sont actuellement à l’étude, et le Comité exécutif finalisera la sélection de l’association nationale retenue sous peu », souligne l’instance du football africain, sans pour autant dévoiler le nom des pays candidats. 

Selon les recherches que nous avons effectuées sur le web, les pays évoqués pour suppléer le Maroc sont le Nigéria, l’Angola, le Congo et l’Egypte.

Selon l’AFP, l’Égypte est en pourparlers avec la CAF pour remplacer le Maroc. «L’éventualité d’une candidature égyptienne n’est pas encore officialisée, mais l’hypothèse a fortement gagné en crédibilité, lundi 10 novembre», écrit l’agence de presse. Curieusement, cette hypothèse n’a pas été relayée par la presse égyptienne. Au contraire, les médias du Nil disent le contraire, que leur pays n’organisera pas l’événement.

Outre l’Egypte, le Nigéria est également cité. Toutefois, ce pays qui connaît des problèmes de sécurité et la présence au Nord du groupe armé Boko Haram ne dispose pas des infrastructures nécessaires pour accueillir une telle compétition. En outre, la fédération nigériane de football a récemment été suspendue à deux reprises par la FIFA pour cause d’ingérence gouvernementale et risque d’être de nouveau suspendue jusqu’au prochain congrès de la FIFA en mai 2015, ce qui empêcherait l’équipe du Nigéria de participer à la CAN 2015. Inconcevable pour un pays hôte.  

Le Gabon et l’Angola sont eux aussi annoncés comme des remplaçants potentiels du Maroc.

Le premier, pays hôte de la CAN 2012 (co-organisée avec la Guinée équatoriale), est prêt à se porter candidat, d’après la presse gabonaise.

Pour l’Angola, les choses semblent plus compliquées et le souvenir laissé par son organisation de la CAN 2010 ne plaide pas en sa faveur. On se rappelle tous du bus de la sélection togolaise mitraillé à la frontière entre le Congo et l'Angola à deux jours du démarrage de la CAN 2010. Cette attaque meurtrière avait été revendiquée par les Forces de libération de l'Etat du Cabinda (FLEC), qui sévit dans ce pays déchiré par un conflit séparatiste depuis 40 ans.

Pour finir, le site competition.dz, qui cite «une source crédible», assure que la CAF veut confier l’organisation de la prochaine CAN à 4 pays différents où chaque pays assurera les matches de son groupe. 

Pour mémoire, le Ghana, l’Afrique du Sud et la Tunisie ont auparavant décliné la proposition de la CAF de remplacer le Maroc.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.