Le Maroc équipe ses aéroports de scanners corporels dernier cri

Exclusif. Les aéroports du Maroc viennent d’introduire une nouvelle technologie pour le balayage du corps. Le Royaume est le premier pays africain à s’équiper de ces scanners appelés Portiques à ondes millimétriques (POM).

C’est une première! Sept aéroports du Royaume se sont équipés de scanners corporels ultra-performants, nous confirme l’ONDA, contacté par Médias24. Inspirés de l’échographie endo-corporelle, ces portiques à ondes millimétriques utilisent des ondes radio pouvant détecter une large gamme de menaces potentielles en quelques secondes.

Le Maroc est le premier pays d’Afrique à s’équiper de ces scanners. Le Royaume a fait l’acquisition de 15 POM pour 7 aéroports dont celui de Tanger-Ibn Battouta, qui est opérationnel. Si on ne connaît pas le nom de l’entreprise ayant équipé les aéroports du pays, il s’agit vraisemblablement de L3 communications security and detection system, une société américaine de fabrication de scanners qui dispose du produit le plus performant sur le marché, le Provision2.

 Les passagers sont choisis au hasard pour le balayage. Celui-ci dure 8 secondes par personne contrôlée. Grâce à deux antennes rotatives, les policiers douaniers arrivent à obtenir une image complète de la silhouette corporelle du passager.

La technologie peut détecter automatiquement une large variété d’objets et de matériaux cachés à la fois métalliques et non métalliques. Le POM va indiquer au contrôleur les zones qu’il faudra vérifier. Généralement, les zones alarmées identifiées par le logiciel sont affichées sur un mannequin et représentées par un carré jaune. Le balayage est simple et rapide et ne nécessite aucun mouvement spécial.

Si ces portiques sont de plus en plus présents dans les aéroports notamment aux Etats-Unis avec 850 POM ou au Pays-Bas avec 80 scanners, leur mise en place ne fait pas que des heureux.

Ces machines ont fait l’objet de plusieurs critiques. Leur fonctionnement met quasi à nu les passagers, porte atteinte à la vie privée et à la dignité des passagers, considèrent bon nombre de voyageurs qui qualifient ces portiques à ondes millimétriques  de «machines de cancers». Les détracteurs pointent également du doigt le risque que peuvent poser ces scanners pour la santé.

Pour ce qui concerne la performance, ces portiques sont d’une efficacité totale.

D’un prix de 210.000 dollars l’unité (plus de 2MDH), 1.300 portiques à ondes millimétriques sont déjà opérationnels dans 250 aéroports dans le monde. Ils peuvent être renforcés grâces à des mises à jour afin de faire face à de nouvelles menaces.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel
Rendez-vous Partenaires
Le Maroc équipe ses aéroports de scanners corporels dernier cri

ExclusifLes aéroports du Maroc viennent d’introduire une nouvelle technologie pour le balayage du corps. Le Royaume est le premier pays africain à s’équiper de ces scanners appelés Portiques à ondes millimétriques (POM).

C’est une première! Sept aéroports du Royaume se sont équipés de scanners corporels ultra-performants, nous confirme l’ONDA, contacté par Médias24. Inspirés de l’échographie endo-corporelle, ces portiques à ondes millimétriques utilisent des ondes radio pouvant détecter une large gamme de menaces potentielles en quelques secondes.

Le Maroc est le premier pays d’Afrique à s’équiper de ces scanners. Le Royaume a fait l’acquisition de 15 POM pour 7 aéroports dont celui de Tanger-Ibn Battouta, qui est opérationnel. Si on ne connaît pas le nom de l’entreprise ayant équipé les aéroports du pays, il s’agit vraisemblablement de L3 communications security and detection system, une société américaine de fabrication de scanners qui dispose du produit le plus performant sur le marché, le Provision2.

 Les passagers sont choisis au hasard pour le balayage. Celui-ci dure 8 secondes par personne contrôlée. Grâce à deux antennes rotatives, les policiers douaniers arrivent à obtenir une image complète de la silhouette corporelle du passager.

La technologie peut détecter automatiquement une large variété d’objets et de matériaux cachés à la fois métalliques et non métalliques. Le POM va indiquer au contrôleur les zones qu’il faudra vérifier. Généralement, les zones alarmées identifiées par le logiciel sont affichées sur un mannequin et représentées par un carré jaune. Le balayage est simple et rapide et ne nécessite aucun mouvement spécial.

Si ces portiques sont de plus en plus présents dans les aéroports notamment aux Etats-Unis avec 850 POM ou au Pays-Bas avec 80 scanners, leur mise en place ne fait pas que des heureux.

Ces machines ont fait l’objet de plusieurs critiques. Leur fonctionnement met quasi à nu les passagers, porte atteinte à la vie privée et à la dignité des passagers, considèrent bon nombre de voyageurs qui qualifient ces portiques à ondes millimétriques  de «machines de cancers». Les détracteurs pointent également du doigt le risque que peuvent poser ces scanners pour la santé.

Pour ce qui concerne la performance, ces portiques sont d’une efficacité totale.

D’un prix de 210.000 dollars l’unité (plus de 2MDH), 1.300 portiques à ondes millimétriques sont déjà opérationnels dans 250 aéroports dans le monde. Ils peuvent être renforcés grâces à des mises à jour afin de faire face à de nouvelles menaces.

Quoi de neuf ?
La carte de l'épidémie de coronavirus en temps réel

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.