300 journées mondiales et internationales sont répertoriées. Qui peut en créer? Comment? Qui valide? Les réponses.

Vous l’avez peut-être remarqué, les journées mondiales et internationales se font de plus en plus fréquentes. Mardi 8 mars, c'était la journée internationale de la femme. Une semaine auparavant, la journée mondiale du compliment. Jeudi 10 mars, ce sera la journée mondiale du rein et le vendredi 11 mars la journée mondiale de la plomberie. Autant dire que chaque jour de l’année est consacré à une cause, ou même à plusieurs parfois.  

Ceci nous amène à nous interroger sur la création de ces journées internationales. Pour faire court, n’importe qui peut créer une journée internationale, encore faut-il en avoir les moyens à la fois financiers et d’influence.

Globalement, il existe deux cas pour créer une journée internationale:

-Soit, et c’est la manière la plus courante, l’initiative parvient d’une organisation internationale officielle telle que l’ONU, l’Unesco, une ONG ou une association reconnue. Dans ce cas, la création d’une journée mondiale est facile, compte tenu de la légitimité de ces organisations.

-La deuxième option, plus compliquée que la première, est que vous êtes un particulier ou un groupe de pression et que vous avez à cœur de défendre une certaine cause, à condition que votre sujet soit assez intéressant pour mobiliser et capter l’attention des médias. Le succès d’une journée internationale dépend grandement de sa médiatisation.

Il n y a pas de règles ou de cadre officiel pour créer une journée internationale. Si vous disposez d’un sujet intéressant (ce n'est pas toujours le cas), de moyens financiers (ce n’est pas nécessaire parfois) et que vous êtes une personne influente, lancez-vous. Votre cause s’ajoutera probablement aux 300 journées mondiales répertoriées par le site www.journee-mondiale.com, créé par Vincent Tondeux.

La majorité des 300 journées mondiales que recense le site ont été créées par les organisations internationales.

Loin d’être sérieuses, certaines journées internationales sont toutefois parvenues à s’imposer: la journée mondiale sans pantalon, du pop corn, de la blague, de la serviette, de la mini-jupe, du tricot, de la barbe, voire de l'orgasme.

Il arrive qu'un seul jour réunisse plusieurs journées internationales. C'est le cas du 20 mars, journée internationale sans viande, du bonheur, de la francophonie et... du macaron.

Il en est de même pour les journées nationales marocaines. Il n’existe pas de règles qui régissent leur création. «Les journées nationales peuvent être créées par n’importe qui, mais en général, ce sont les ministères et les associations qui lancent l’initiative pour défendre une certaine cause», explique le Carrefour d’initiative de communication d’information et de documentation, contacté par Médias 24. 

Quoi de neuf ?
Rendez-vous Partenaires
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.

300 journées mondiales et internationales sont répertoriées. Qui peut en créer? Comment? Qui valide? Les réponses. 

Vous l’avez peut-être remarqué, les journées mondiales et internationales se font de plus en plus fréquentes. Mardi 8 mars, c'était la journée internationale de la femme. Une semaine auparavant, la journée mondiale du compliment. Jeudi 10 mars, ce sera la journée mondiale du rein et le vendredi 11 mars la journée mondiale de la plomberie. Autant dire que chaque jour de l’année est consacré à une cause, ou même à plusieurs parfois.  

Ceci nous amène à nous interroger sur la création de ces journées internationales. Pour faire court, n’importe qui peut créer une journée internationale, encore faut-il en avoir les moyens à la fois financiers et d’influence.

Globalement, il existe deux cas pour créer une journée internationale:

-Soit, et c’est la manière la plus courante, l’initiative parvient d’une organisation internationale officielle telle que l’ONU, l’Unesco, une ONG ou une association reconnue. Dans ce cas, la création d’une journée mondiale est facile, compte tenu de la légitimité de ces organisations.

-La deuxième option, plus compliquée que la première, est que vous êtes un particulier ou un groupe de pression et que vous avez à cœur de défendre une certaine cause, à condition que votre sujet soit assez intéressant pour mobiliser et capter l’attention des médias. Le succès d’une journée internationale dépend grandement de sa médiatisation.

Il n y a pas de règles ou de cadre officiel pour créer une journée internationale. Si vous disposez d’un sujet intéressant (ce n'est pas toujours le cas), de moyens financiers (ce n’est pas nécessaire parfois) et que vous êtes une personne influente, lancez-vous. Votre cause s’ajoutera probablement aux 300 journées mondiales répertoriées par le site www.journee-mondiale.com, créé par Vincent Tondeux.

La majorité des 300 journées mondiales que recense le site ont été créées par les organisations internationales.

Loin d’être sérieuses, certaines journées internationales sont toutefois parvenues à s’imposer: la journée mondiale sans pantalon, du pop corn, de la blague, de la serviette, de la mini-jupe, du tricot, de la barbe, voire de l'orgasme.

Il arrive qu'un seul jour réunisse plusieurs journées internationales. C'est le cas du 20 mars, journée internationale sans viande, du bonheur, de la francophonie et... du macaron.

Il en est de même pour les journées nationales marocaines. Il n’existe pas de règles qui régissent leur création. «Les journées nationales peuvent être créées par n’importe qui, mais en général, ce sont les ministères et les associations qui lancent l’initiative pour défendre une certaine cause», explique le Carrefour d’initiative de communication d’information et de documentation, contacté par Médias 24. 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.