A Casablanca, dépistage massif dans les usines et les grandes surfaces

Les autorités sanitaires de la ville mènent une large campagne de dépistage depuis plus d'une semaine dans les milieux professionnels, notamment les usines et les grandes surfaces. Tous les effectifs sont testés. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/21-05-2020/usine-textile1.jpg-oui
A Casablanca, dépistage massif dans les usines et les grandes surfaces

Le 21 mai 2020 à 22:46

Modifié le 22 mai 2020 à 12:28

Il était temps. Après la multiplication des foyers de contamination dans les usines, les autorités sanitaires ont enfin pris la décision de mener une large campagne de dépistage dans ces milieux. La campagne est nationale mais elle prend plus d'ampleur dans les régions où il y a une forte concentration industrielle ainsi qu'un taux élevé de contamination, comme c'est le cas de la région de Casablanca. 

Dans la métropole, ville qui compte le plus de contaminations au niveau national, une source autorisée nous assure que la campagne de dépistage a démarré il y a un peu plus d'une semaine. Sont concernés par cette campagne les usines, les grandes surfaces et les chauffeurs de taxis. Les marchés de gros sont également prévus. 

Dans le cadre de cette campagne, c'est l'ensemble de l'effectif d'une usine ou d'une grande surface qui est testé, contrairement à ce qui se faisait au début, à savoir, un test par échantillonnage aléatoire. Par contre, pour les chauffeurs des taxis, le dépistage reste aléatoire. 

Un programme a été mis en place, par les autorités locales en collaboration avec les autorités sanitaires, en fonction d'un certain nombre de critères. Il y a d'un côté le nombre de tests disponibles et la capacité de traitement, et de l'autre, le secteur d'activité, le nombre d'employés, la nature de la chaîne industrielle, le flux de circulation des personnes externes...

Chaque préfecture propose une liste des unités professionnelles dans son périmètre. "Les activités à haut risque sont prioritaires. C’est le cas par exemple des unités avec une chaîne de production où le produit passe d'un employé à un autre. Là le risque est plus élevé ", précise une source autorisée. 

Des plans de dépistage de masse ont été effectués ou sont prévus dans plusieurs grands groupes. C'est le cas par exemple du groupe Renault, employant une dizaine de milliers de salariés, dont la campagne a permis de détecter une trentaine de cas à la Somaca. Le groupe OCP lancera également une large campagne visant l'ensemble de ses 20.000 employés. 

Les sources sondées par Médias24 n'ont pas été en mesure de nous donner des statistiques précises sur le nombre d'usines et de GMS testés à ce jour. 

Un programme qui s'étalera de mai à juillet

Cette campagne entre dans le cadre de la préparation de la levée du confinement. Elle doit s'étaler sur trois mois, de mai à fin juillet.

L'objectif est de détecter précocement le maximum de cas Covid-19 existant au niveau national, le plus rapidement possible par un dépistage des formes asymptomatiques et un diagnostic précoce des formes pauci-symptomatiques. 

Dans une circulaire datée du 20 mai, le ministre de la Santé demande aux directeurs régionaux de la santé, "dans les plus brefs délais, d'élaborer des plans régionaux opérationnels de mise en œuvre" de cette stratégie.

"Le confinement, tel que mis en place actuellement, ne pouvant être prolongé indéfiniment, sa levée est en cours de préparation au sein du comité national de la riposte", ajoute Khalid Ait Taleb.

Il rappelle que le fait d'identifier rapidement les formes pauci-symptomatiques (très peu de symptômes), grâce au diagnostic précoce et les formes asymptomatiques grâce au dépistage, permet de réduire la période de transmission et ainsi aide à contenir la propagation.

Selon cette circulaire, l'objectif chiffré est de 1.790.000 tests de dépistage et 125.000 tests de diagnostic précoce. La stratégie de dépistage sera ciblée et adaptée au contexte des régions.

 

A Casablanca, dépistage massif dans les usines et les grandes surfaces

Le 21 mai 2020 à22:42

Modifié le 22 mai 2020 à 12:28

Les autorités sanitaires de la ville mènent une large campagne de dépistage depuis plus d'une semaine dans les milieux professionnels, notamment les usines et les grandes surfaces. Tous les effectifs sont testés. 

Il était temps. Après la multiplication des foyers de contamination dans les usines, les autorités sanitaires ont enfin pris la décision de mener une large campagne de dépistage dans ces milieux. La campagne est nationale mais elle prend plus d'ampleur dans les régions où il y a une forte concentration industrielle ainsi qu'un taux élevé de contamination, comme c'est le cas de la région de Casablanca. 

Dans la métropole, ville qui compte le plus de contaminations au niveau national, une source autorisée nous assure que la campagne de dépistage a démarré il y a un peu plus d'une semaine. Sont concernés par cette campagne les usines, les grandes surfaces et les chauffeurs de taxis. Les marchés de gros sont également prévus. 

Dans le cadre de cette campagne, c'est l'ensemble de l'effectif d'une usine ou d'une grande surface qui est testé, contrairement à ce qui se faisait au début, à savoir, un test par échantillonnage aléatoire. Par contre, pour les chauffeurs des taxis, le dépistage reste aléatoire. 

Un programme a été mis en place, par les autorités locales en collaboration avec les autorités sanitaires, en fonction d'un certain nombre de critères. Il y a d'un côté le nombre de tests disponibles et la capacité de traitement, et de l'autre, le secteur d'activité, le nombre d'employés, la nature de la chaîne industrielle, le flux de circulation des personnes externes...

Chaque préfecture propose une liste des unités professionnelles dans son périmètre. "Les activités à haut risque sont prioritaires. C’est le cas par exemple des unités avec une chaîne de production où le produit passe d'un employé à un autre. Là le risque est plus élevé ", précise une source autorisée. 

Des plans de dépistage de masse ont été effectués ou sont prévus dans plusieurs grands groupes. C'est le cas par exemple du groupe Renault, employant une dizaine de milliers de salariés, dont la campagne a permis de détecter une trentaine de cas à la Somaca. Le groupe OCP lancera également une large campagne visant l'ensemble de ses 20.000 employés. 

Les sources sondées par Médias24 n'ont pas été en mesure de nous donner des statistiques précises sur le nombre d'usines et de GMS testés à ce jour. 

Un programme qui s'étalera de mai à juillet

Cette campagne entre dans le cadre de la préparation de la levée du confinement. Elle doit s'étaler sur trois mois, de mai à fin juillet.

L'objectif est de détecter précocement le maximum de cas Covid-19 existant au niveau national, le plus rapidement possible par un dépistage des formes asymptomatiques et un diagnostic précoce des formes pauci-symptomatiques. 

Dans une circulaire datée du 20 mai, le ministre de la Santé demande aux directeurs régionaux de la santé, "dans les plus brefs délais, d'élaborer des plans régionaux opérationnels de mise en œuvre" de cette stratégie.

"Le confinement, tel que mis en place actuellement, ne pouvant être prolongé indéfiniment, sa levée est en cours de préparation au sein du comité national de la riposte", ajoute Khalid Ait Taleb.

Il rappelle que le fait d'identifier rapidement les formes pauci-symptomatiques (très peu de symptômes), grâce au diagnostic précoce et les formes asymptomatiques grâce au dépistage, permet de réduire la période de transmission et ainsi aide à contenir la propagation.

Selon cette circulaire, l'objectif chiffré est de 1.790.000 tests de dépistage et 125.000 tests de diagnostic précoce. La stratégie de dépistage sera ciblée et adaptée au contexte des régions.

 

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.