Accord de pêche: la flotte espagnole de retour au Maroc le 22 juillet

Les bateaux de pêche espagnols seront de retour sur les côtes marocaines à partir du lundi 22 juillet prochain, annonce un communiqué du ministère espagnol de l'Agriculture et de la pêche maritime.

Accord de pêche: la flotte espagnole de retour au Maroc le 22 juillet

Le 19 juillet 2019 à 14:08

Modifié le 19 juillet 2019 à 16:06

Selon Luis Planas, ministre espagnol de l'Agriculture et de la pêche maritime, "la réunion de la première commission mixte de l'accord de pêche Maroc-UE, qui s'est tenue à Rabat, a pris fin. Les aspects techniques, permettant de délivrer les premières licences de pêche et permettant ainsi le retour des navires espagnols au Maroc ont été définis au cours de cette réunion".

M. Planas a également souligné l'importance de cet accord pour le secteur de la pêche en Espagne, et principalement pour certaines catégories des flottes andalouse, canarienne et galicienne, puisque l'Espagne représente plus de la moitié des 138 licences attribuées.

Selon la même source, "en ce qui concerne l’Espagne, les dossiers de demande des licences de pêche ont déjà été préparés, les armateurs ayant effectué les paiements nécessaires au démarrage de l’activité la semaine prochaine".

Le ministre note que "70 demandes de pêche dans les zones de pêche marocaine, pour les navires espagnols, ont déjà été déjà reçues", a-t-il ajouté. 

Des avantages pour la flotte espagnole

"L'accord va durer 4 ans", précise le communiqué. "Il apportera au Maroc une contrepartie financière de 50 millions d'euros par an".

"L'entrée en vigueur de cet accord permettra à 92 navires espagnols de pêcher dans les eaux marocaines". 

"Les flottes andalouses, canariennes et galiciennes pourront ainsi effectuer la pêche à la senne, à la palangre de fond et au chalut..." 

De manière générale, "cet accord de pêche favorisera la durabilité de la flotte, dans ses aspects économique, social et environnemental, dans la mesure où il générera des emplois et de la richesse dans des zones fortement dépendantes de la pêche, permettra un contrôle strict des captures effectuées, et préservera les ressources halieutiques de la zone en question", souligne M. Planas.

Lire aussi:

Accord de pêche Maroc-UE: réunion du comité technique à Rabat

Le dahir sur l'accord de pêche Maroc-UE publié au B.O

Accord de pêche: la flotte espagnole s'apprête à gagner les eaux marocaines

Accord de pêche: la flotte espagnole de retour au Maroc le 22 juillet

Le 19 juillet 2019 à15:40

Modifié le 19 juillet 2019 à 16:06

Les bateaux de pêche espagnols seront de retour sur les côtes marocaines à partir du lundi 22 juillet prochain, annonce un communiqué du ministère espagnol de l'Agriculture et de la pêche maritime.

Selon Luis Planas, ministre espagnol de l'Agriculture et de la pêche maritime, "la réunion de la première commission mixte de l'accord de pêche Maroc-UE, qui s'est tenue à Rabat, a pris fin. Les aspects techniques, permettant de délivrer les premières licences de pêche et permettant ainsi le retour des navires espagnols au Maroc ont été définis au cours de cette réunion".

M. Planas a également souligné l'importance de cet accord pour le secteur de la pêche en Espagne, et principalement pour certaines catégories des flottes andalouse, canarienne et galicienne, puisque l'Espagne représente plus de la moitié des 138 licences attribuées.

Selon la même source, "en ce qui concerne l’Espagne, les dossiers de demande des licences de pêche ont déjà été préparés, les armateurs ayant effectué les paiements nécessaires au démarrage de l’activité la semaine prochaine".

Le ministre note que "70 demandes de pêche dans les zones de pêche marocaine, pour les navires espagnols, ont déjà été déjà reçues", a-t-il ajouté. 

Des avantages pour la flotte espagnole

"L'accord va durer 4 ans", précise le communiqué. "Il apportera au Maroc une contrepartie financière de 50 millions d'euros par an".

"L'entrée en vigueur de cet accord permettra à 92 navires espagnols de pêcher dans les eaux marocaines". 

"Les flottes andalouses, canariennes et galiciennes pourront ainsi effectuer la pêche à la senne, à la palangre de fond et au chalut..." 

De manière générale, "cet accord de pêche favorisera la durabilité de la flotte, dans ses aspects économique, social et environnemental, dans la mesure où il générera des emplois et de la richesse dans des zones fortement dépendantes de la pêche, permettra un contrôle strict des captures effectuées, et préservera les ressources halieutiques de la zone en question", souligne M. Planas.

Lire aussi:

Accord de pêche Maroc-UE: réunion du comité technique à Rabat

Le dahir sur l'accord de pêche Maroc-UE publié au B.O

Accord de pêche: la flotte espagnole s'apprête à gagner les eaux marocaines

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.