Accord de pêche: la flotte espagnole s'apprête à gagner les eaux marocaines

Le nouvel accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne était au menu d'une rencontre entre le ministre de l'Agriculture, Aziz Akhannouch, et son homologue espagnol Luis Planas Puchades.

Accord de pêche : la flotte espagnole s'apprête à gagner les eaux marocaines

Le 13 juin 2019 à 14:21

Modifié le 13 juin 2019 à 15:14

En marge de la conférence de haut niveau sur les initiatives Medfish4ever, tenue à Marrakech, les deux ministres ont évoqué, mercredi 12 juin, le nouvel accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne, qui devrait être validé par le Parlement marocain après son adoption au Conseil des ministres du 4 juin, ainsi que les développements futurs de la coopération en matière d’activité de pêche de la flotte espagnole dans les eaux marocaines.

Les deux ministres se sont également engagés à étudier les moyens futurs d’une collaboration à même d'insuffler une nouvelle dynamique au partenariat bilatéral entre le Maroc et l’Espagne, peut-on lire dans un communiqué.

Au cours de la rencontre, les deux parties ont aussi insisté sur l'importance d'assouplir les procédures d'exportation des produits de la pêche, ont passé en revue les horizons de coopération en matière de recherche dans le domaine phytosanitaire et se sont engagés à explorer les moyens d'assurer un contrôle stricte pour le respect des normes internationales en terme de pêche.  

Les deux responsables ont également abordé l'accostage le 1er juillet 2019 du bateau de coopération en matière de pêche "Intermares" dans les eaux marocaines. 

Intermares, qui va accosté à Nador pour une durée de 5 semaines, est un navire appartenant au ministère espagnol de l'Agriculture, de la pêche et de l'alimentation dont la tâche fondamentale est la formation nautique à la pêche ainsi que la formation technique.

Accord de pêche: la flotte espagnole s'apprête à gagner les eaux marocaines

Le 13 juin 2019 à15:12

Modifié le 13 juin 2019 à 15:14

Le nouvel accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne était au menu d'une rencontre entre le ministre de l'Agriculture, Aziz Akhannouch, et son homologue espagnol Luis Planas Puchades.

En marge de la conférence de haut niveau sur les initiatives Medfish4ever, tenue à Marrakech, les deux ministres ont évoqué, mercredi 12 juin, le nouvel accord de pêche entre le Maroc et l’Union européenne, qui devrait être validé par le Parlement marocain après son adoption au Conseil des ministres du 4 juin, ainsi que les développements futurs de la coopération en matière d’activité de pêche de la flotte espagnole dans les eaux marocaines.

Les deux ministres se sont également engagés à étudier les moyens futurs d’une collaboration à même d'insuffler une nouvelle dynamique au partenariat bilatéral entre le Maroc et l’Espagne, peut-on lire dans un communiqué.

Au cours de la rencontre, les deux parties ont aussi insisté sur l'importance d'assouplir les procédures d'exportation des produits de la pêche, ont passé en revue les horizons de coopération en matière de recherche dans le domaine phytosanitaire et se sont engagés à explorer les moyens d'assurer un contrôle stricte pour le respect des normes internationales en terme de pêche.  

Les deux responsables ont également abordé l'accostage le 1er juillet 2019 du bateau de coopération en matière de pêche "Intermares" dans les eaux marocaines. 

Intermares, qui va accosté à Nador pour une durée de 5 semaines, est un navire appartenant au ministère espagnol de l'Agriculture, de la pêche et de l'alimentation dont la tâche fondamentale est la formation nautique à la pêche ainsi que la formation technique.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.