A Wall Street, le Dow Jones rebondit après sa pire semaine depuis octobre

(AFP)

Le 21 juin 2021

Le Dow Jones, indice vedette de Wall Street, repartait de l’avant lundi matin après avoir enregistré sa plus lourde chute hebdomadaire depuis octobre dans un marché soucieux de la révision à la hausse par la Banque centrale américaine (Fed) de ses prévisions d’inflation.

Vers 14H05 GMT, le Dow Jones montait de 1,21% à 33.692,64 points. Il était tombé de 3,45% la semaine dernière.

L’indice élargi S&P 500 prenait 0,81% à 4.200,09 points et le Nasdaq, à forte coloration technologique, gagnait 0,25% à 14.065,49 points.

« Aussi incroyable que cela puisse paraître, 14 discours de responsables de la Fed sont prévus cette semaine dans le sillage d’une « impressionnante volte-face du marché » entre vendredi et lundi, indique JJ Kinahan de TD Ameritrade.

« Si une poignée d’orateurs de la Fed a autant d’impact qu’en ont eu les commentaires du président de la Fed de St Louis James Bullard vendredi au sujet d’un possible hausse des taux directeurs en 2022 et du besoin moins important de la Fed de racheter des titres adossés à des créances hypothécaires, les prochains jours pourraient être intéressants. »

Interrogé sur CNBC, M. Bullard avait appuyé son raisonnement sur le redémarrage rapide de l’économie américaine et l’accélération du rythme de l’inflation, pouvant pousser la Fed à se montrer moins accommodante.

Ces déclarations avaient fait suite à une réunion de politique monétaire de l’institution, où une majorité des membres s’était prononcée en faveur de hausses des taux directeurs, actuellement maintenus entre 0% et 0,25%, d’ici à 2023.

La semaine à Wall Street sera également marquée par la publication du résultats des derniers tests de résistance bancaire de la Fed jeudi et l’indicateur PCE sur les revenus et dépenses des ménages américain en mai vendredi.

Parmi les valeurs du jour, la société américaine de technologies de l’agriculture Raven Industries s’envolait de 49,74% après l’annonce de son rachat par le groupe italo-américain CNH Industrial (+1,11%) pour 2,1 milliards de dollars.

Pershing Square Tontine Holdings montait de 0,21%. Vivendi a signé dimanche un accord avec la société du financier américain Bill Ackman, afin de lui céder 10% de sa filiale Universal Music Group (UMG), qu’il entend introduire en Bourse après avoir distribué 60% du capital à ses actionnaires.

L’éditeur de logiciels MicroStrategy, qui a affirmé lundi détenir plus de 100.000 bitcoins, plongeait de 6,72%, souffrant de la chute de la cryptomonnaie après le durcissement de ton des autorités chinoises face au minage et aux échanges de ces actifs numériques.

La plateforme d’échange de cryptomonnaies Coinbase était aussi en difficulté, abandonnant 3,31%.

Le transporteur aérien American Airlines, qui a annoncé l’annulation de centaines de vols d’ici à mi-juillet en raison notamment d’un manque d’effectifs et du mauvais temps, baissait de 1,03%.

Le géant américain de la vente en ligne Amazon reculait de 0,69% au premier jour de son opération promotionnelle Prime Day.

Sur le marché de la dette, le taux d’emprunt américain à 10 ans s’établissait à 1,50% contre 1,45% vendredi soir.

Le 21 juin 2021

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.