Oracle quitte la Silicon Valley pour le Texas

(AFP)

Le 12 décembre 2020

Le spécialiste des logiciels Oracle a indiqué vendredi qu’il quittait la Silicon Valley pour le Texas, dernière entreprise en date à partir de Californie.

Le groupe a expliqué en réponse à une question de l’AFP que cette décision serait favorable à sa croissance et fournirait « davantage de flexibilité à (son) personnel sur le lieu et la manière de travailler ».

« Selon leur rôle, cela signifie que beaucoup de nos employés pourront choisir le lieu de leur bureau ainsi que continuer à travailler de la maison, à temps partiel ou à temps complet ».

Oracle déplace son siège de Redwood Shores, en Californie, vers Austin, au Texas, qui attire depuis longtemps des entreprises de la tech et accueille le festival South by Southwest.

« Encore un géant mondial qui vient au Texas », s’est félicité le gouverneur de l’Etat, Greg Abbott, dans un tweet.

Le patron de Tesla, Elon Musk, a récemment indiqué lui aussi qu’il s’installait au Texas, où sa société de véhicules électriques haut de gamme Tesla va construire une nouvelle usine et où ses autres entreprises, SpaceX et Boring Company, ont déjà des locaux.

L’entrepreneur avait déjà menacé de quitter la Californie au printemps, quand les autorités locales avaient forcé son usine à rester fermée pendant plusieurs semaines pour éviter la propagation du Covid-19.

Le 12 décembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.