Aid Al Adha: A Casa et Rabat, nettoiement plus rapide et efficace

Mardi 13 aout, le "jour d'après", Casablanca et Rabat avaient évacué la plus grande partie des déchets de la journée de l'Aïd. Les équipes ont travaillé toute la nuit pour désinfecter et nettoyer.

Aid Al Adha: A Casa et Rabat, nettoiement plus rapide et efficace Photo publiée par Amine Mjid dans le groupe Save Casablanca (Facebook)

Le 13 août 2019 à 15:53

Modifié le 13 août 2019 à 16:00

Différents responsables des villes de Rabat et Casablanca confirment que des équipes renforcées ont travaillé tout au long de la nuit du 12 au 13 aout pour nettoyer les artères des deux métropoles après la célébration de Aïd Al Adha lundi.

Un tour en voiture dans la plupart des quartiers des deux villes confirme une impression générale de propreté : les équipes selon nos sources ont nettoyé et désinfecté un grand nombre d’artères des deux villes. A Casablanca, la couverture n’est pas totale mais elle est très large. En milieu de journée, de petites rues n’avaient pas (encore?) été nettoyées. L’effort est toutefois visible et était salué par de nombreux habitants.

Dans la capitale économique, Averda et Derichebourg avaient annoncer qu’ils allaient mobiliser 3.800 agents et 250 camions pour le nettoiement les 12 et 13 aout.

Les équipes déployées sur le terrain (100 agents) ont fait du porte-à-porte pour distribuer 140 tonnes de sacs biodégradables pour faciliter le ramassage, et inciter les riverains à adopter une conduite responsable vis-à-vis des équipements de la ville. Plus de 500 associations devaient également recevoir des sacs.

Le jour de l'Aid Al Adha, la quantité des déchets augmente de 92% par rapport au tonnage moyen quotidien enregistré durant l'année. Elle peut atteindre jusqu'à 400% du tonnage normal durant le jour qui suit.

L’agence MAP annonce de son côté un effort similaire à Rabat. Le premier vice-président du conseil de la commune de Rabat, Lahcen El Omrani, a annoncé que les sociétés de nettoyage ont entamé depuis dimanche la distribution de 160.000 sacs plastiques aux citoyens pour faciliter la collecte des déchets résultant de abattage des moutons.

Les sociétés de propreté, a-t-il poursuivi, étaient appelées à renforcer les prestations de collecte et de nettoyage, mettre en place des conteneurs de grande taille (12 mètres cubes), notamment dans les zones qui connaissent une forte densité de la population.

Il s’agit aussi de mobiliser plus d’équipes de nettoyage et d’unités qui se chargeront d’éteindre les feux allumés pour roussir les têtes de moutons, et ce dès le jour de l’Aid.

Ces opérations, a ajouté M. El Omrani, se sont poursuivies pendant 24 heures sans interruption, jusqu'à ce que tous les déchets soient évacués de l'espace public et les rues de la ville soient nettoyées.

En ce qui concerne l'extinction des incendies provoqués par les barbecues dans les ruelles, le premier vice-président du conseil de la commune de Rabat a indiqué que les entreprises de nettoyage déploieront un ensemble d'unités mobiles disposant de tous les équipements et mécanismes nécessaires pour nettoyer les lieux où les barbecues ont été allumés, afin d'accélérer la collecte des déchets.

Evoquant les peaux de moutons, M. El Omrani, a assuré que la commune s’emploie à améliorer l’opération de collecte pour mieux les évaluer et éviter leur endommagement, notant que les opérations de nettoyage prendront fin mardi après-midi quand la ville aura repris son aspect normal.

Photo publiée par Amine Mjid dans le groupe Save Casablanca (Facebook)

Aid Al Adha: A Casa et Rabat, nettoiement plus rapide et efficace

Le 13 août 2019 à16:00

Modifié le 13 août 2019 à 16:00

Mardi 13 aout, le "jour d'après", Casablanca et Rabat avaient évacué la plus grande partie des déchets de la journée de l'Aïd. Les équipes ont travaillé toute la nuit pour désinfecter et nettoyer.

Différents responsables des villes de Rabat et Casablanca confirment que des équipes renforcées ont travaillé tout au long de la nuit du 12 au 13 aout pour nettoyer les artères des deux métropoles après la célébration de Aïd Al Adha lundi.

Un tour en voiture dans la plupart des quartiers des deux villes confirme une impression générale de propreté : les équipes selon nos sources ont nettoyé et désinfecté un grand nombre d’artères des deux villes. A Casablanca, la couverture n’est pas totale mais elle est très large. En milieu de journée, de petites rues n’avaient pas (encore?) été nettoyées. L’effort est toutefois visible et était salué par de nombreux habitants.

Dans la capitale économique, Averda et Derichebourg avaient annoncer qu’ils allaient mobiliser 3.800 agents et 250 camions pour le nettoiement les 12 et 13 aout.

Les équipes déployées sur le terrain (100 agents) ont fait du porte-à-porte pour distribuer 140 tonnes de sacs biodégradables pour faciliter le ramassage, et inciter les riverains à adopter une conduite responsable vis-à-vis des équipements de la ville. Plus de 500 associations devaient également recevoir des sacs.

Le jour de l'Aid Al Adha, la quantité des déchets augmente de 92% par rapport au tonnage moyen quotidien enregistré durant l'année. Elle peut atteindre jusqu'à 400% du tonnage normal durant le jour qui suit.

L’agence MAP annonce de son côté un effort similaire à Rabat. Le premier vice-président du conseil de la commune de Rabat, Lahcen El Omrani, a annoncé que les sociétés de nettoyage ont entamé depuis dimanche la distribution de 160.000 sacs plastiques aux citoyens pour faciliter la collecte des déchets résultant de abattage des moutons.

Les sociétés de propreté, a-t-il poursuivi, étaient appelées à renforcer les prestations de collecte et de nettoyage, mettre en place des conteneurs de grande taille (12 mètres cubes), notamment dans les zones qui connaissent une forte densité de la population.

Il s’agit aussi de mobiliser plus d’équipes de nettoyage et d’unités qui se chargeront d’éteindre les feux allumés pour roussir les têtes de moutons, et ce dès le jour de l’Aid.

Ces opérations, a ajouté M. El Omrani, se sont poursuivies pendant 24 heures sans interruption, jusqu'à ce que tous les déchets soient évacués de l'espace public et les rues de la ville soient nettoyées.

En ce qui concerne l'extinction des incendies provoqués par les barbecues dans les ruelles, le premier vice-président du conseil de la commune de Rabat a indiqué que les entreprises de nettoyage déploieront un ensemble d'unités mobiles disposant de tous les équipements et mécanismes nécessaires pour nettoyer les lieux où les barbecues ont été allumés, afin d'accélérer la collecte des déchets.

Evoquant les peaux de moutons, M. El Omrani, a assuré que la commune s’emploie à améliorer l’opération de collecte pour mieux les évaluer et éviter leur endommagement, notant que les opérations de nettoyage prendront fin mardi après-midi quand la ville aura repris son aspect normal.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.