Al Omrane prévoit un investissement de plus de 5,5 MMDH en 2019

Le chiffre a été annoncé par le patron du groupe Badre Kanouni. C'est 500 millions de DH de plus que l'investissement réalisé en 2018, une année où le holding public a engrangé pas moins de 5 milliards de DH de chiffre d'affaires.

Al Omrane prévoit un investissement de plus de 5,5 MMDH en 2019 Badre Kanouni, président du directoire du groupe Al Omrane.

Le 07 mars 2019 à 10:23

Modifié le 09 mars 2019 à 14:20

Le conseil de surveillance du groupe Al Omrane s’est réuni mardi 5 mars pour valider le plan d’action de l’année 2019 et prendre connaissance des premiers résultats du groupe pour l’année 2018.

A cette occasion, Badre Kanouni, président du directoire du groupe, annonce que la Holding ambitionne de mobiliser un investissement de plus de 5,5 MMDH en 2019, avec 28.000 mises en chantier et 28.000 unités achevées (partenariats compris).

 Concernant la mise à niveau, il est prévu 110.000 unités en mise en chantier et 100.000 unités en achèvement.

 Pour leur part, les contrats de vente atteindraient 19.000 en 2019 contre 17.996 en 2018.

Revenant sur les premières réalisations 2018, l’investissement mobilisé ressort à plus de 5 milliards de DH, ce qui a permis de mettre en chantier 29.000 unités (+28% par rapport à 2017) et d’en achever plus de 26.000 en propre et avec les partenaires.

Au niveau des activités de restructuration urbaine, les travaux de mise à niveau urbaine ont profité à plus de 124.000 familles au niveau des achèvements et 110.500 familles pour les mises en chantier.

 Un chiffre d’affaires de plus de 5 MMDH en 2018

Sur le plan financier et malgré le contexte particulier que vit le secteur, les réalisations du groupe se sont traduites par un chiffre d’affaires de plus de 5 MMDH, soit le même niveau de revenu qu'en 2017.

Le management du groupe a noté "avec satisfaction" les avancées enregistrées dans les chantiers de réformes engagées de manière générale et de celui de l’assainissement du passif, de manière particulière.

Il a aussi tenu à rappeler que le groupe est l’outil de mise en œuvre de la politique du gouvernement concernant l’habitat et le développement urbain. La nature des programmes qui lui sont confiés par l’Etat, nécessite la synergie et la convergence des efforts de tous les intervenants pour dépasser les difficultés d’exécution des projets.

 CAP 2020: un taux de réalisation de 93%

Parmi les grandes orientations stratégiques du groupe Al Omrane, présentées par Badr Kanouni, figure en priorité la mise en place du contrat-programme avec l’Etat qui définira une stratégie conjointe entre le groupe et la tutelle, visant une meilleure mise en œuvre des programmes publics dans le secteur urbain.

Celui-ci représentera également le cadre référentiel pour la définition et l’évaluation des responsabilités de chacune des parties.

D’autre part, le CAP 2020, qui définit les principales orientations stratégiques à l’horizon 2020 du groupe Al Omrane, a affiché un taux de réalisation de 93% à fin 2018: 38 projets ont été mis en œuvre (66%), 18 sont en cours de réalisation (32%) et un seul projet verra le jour au cours de l’année 2019 (2%).

Par ailleurs, grâce aux efforts du groupe sur le plan stratégique, Badr Kanouni a confirmé la réduction de l’endettement d’Al Omrane sans fournir des données chiffrées. Il impute cette amélioration à une étude détaillée sur la solvabilité des partenaires avant le lancement d’un projet.

Interrogé sur le retard dans la réalisation de plusieurs projets dans la ville de Tamesna, le patron du groupe souligne que le plan de relance de la ville se poursuit. Il reconnait le retard accusé par certains chantiers mais rassure par rapport à leur concrétisation sur le moyen et long terme.

Badre Kanouni, président du directoire du groupe Al Omrane.

Al Omrane prévoit un investissement de plus de 5,5 MMDH en 2019

Le 07 mars 2019 à10:23

Modifié le 09 mars 2019 à 14:20

Le chiffre a été annoncé par le patron du groupe Badre Kanouni. C'est 500 millions de DH de plus que l'investissement réalisé en 2018, une année où le holding public a engrangé pas moins de 5 milliards de DH de chiffre d'affaires.

Le conseil de surveillance du groupe Al Omrane s’est réuni mardi 5 mars pour valider le plan d’action de l’année 2019 et prendre connaissance des premiers résultats du groupe pour l’année 2018.

A cette occasion, Badre Kanouni, président du directoire du groupe, annonce que la Holding ambitionne de mobiliser un investissement de plus de 5,5 MMDH en 2019, avec 28.000 mises en chantier et 28.000 unités achevées (partenariats compris).

 Concernant la mise à niveau, il est prévu 110.000 unités en mise en chantier et 100.000 unités en achèvement.

 Pour leur part, les contrats de vente atteindraient 19.000 en 2019 contre 17.996 en 2018.

Revenant sur les premières réalisations 2018, l’investissement mobilisé ressort à plus de 5 milliards de DH, ce qui a permis de mettre en chantier 29.000 unités (+28% par rapport à 2017) et d’en achever plus de 26.000 en propre et avec les partenaires.

Au niveau des activités de restructuration urbaine, les travaux de mise à niveau urbaine ont profité à plus de 124.000 familles au niveau des achèvements et 110.500 familles pour les mises en chantier.

 Un chiffre d’affaires de plus de 5 MMDH en 2018

Sur le plan financier et malgré le contexte particulier que vit le secteur, les réalisations du groupe se sont traduites par un chiffre d’affaires de plus de 5 MMDH, soit le même niveau de revenu qu'en 2017.

Le management du groupe a noté "avec satisfaction" les avancées enregistrées dans les chantiers de réformes engagées de manière générale et de celui de l’assainissement du passif, de manière particulière.

Il a aussi tenu à rappeler que le groupe est l’outil de mise en œuvre de la politique du gouvernement concernant l’habitat et le développement urbain. La nature des programmes qui lui sont confiés par l’Etat, nécessite la synergie et la convergence des efforts de tous les intervenants pour dépasser les difficultés d’exécution des projets.

 CAP 2020: un taux de réalisation de 93%

Parmi les grandes orientations stratégiques du groupe Al Omrane, présentées par Badr Kanouni, figure en priorité la mise en place du contrat-programme avec l’Etat qui définira une stratégie conjointe entre le groupe et la tutelle, visant une meilleure mise en œuvre des programmes publics dans le secteur urbain.

Celui-ci représentera également le cadre référentiel pour la définition et l’évaluation des responsabilités de chacune des parties.

D’autre part, le CAP 2020, qui définit les principales orientations stratégiques à l’horizon 2020 du groupe Al Omrane, a affiché un taux de réalisation de 93% à fin 2018: 38 projets ont été mis en œuvre (66%), 18 sont en cours de réalisation (32%) et un seul projet verra le jour au cours de l’année 2019 (2%).

Par ailleurs, grâce aux efforts du groupe sur le plan stratégique, Badr Kanouni a confirmé la réduction de l’endettement d’Al Omrane sans fournir des données chiffrées. Il impute cette amélioration à une étude détaillée sur la solvabilité des partenaires avant le lancement d’un projet.

Interrogé sur le retard dans la réalisation de plusieurs projets dans la ville de Tamesna, le patron du groupe souligne que le plan de relance de la ville se poursuit. Il reconnait le retard accusé par certains chantiers mais rassure par rapport à leur concrétisation sur le moyen et long terme.

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.